Jeûne – Jour 7 : la reprise

By Philosophine | Le jeûne

15h30 : imprévu

Un peu d’angoisse hier soir sans raison précise. Enfin si, j’ai appris une mauvaise nouvelle, le décès d’une personne.

Je suis enfin au calme. Ce début de journée fut intense et ce n’était pas prévu dans mon programme de reprise de jeûne. Je comptais passer une journée tranquille chez moi avec ma salade, mes jus et mon bouquin. Or, il se trouve que j’ai trouvé une table basse ronde d’occasion pour le nouvel appart mais elle se trouve assez loin de chez moi et comme par hasard, le lieu de la crémation de la personne se trouvait sur le même chemin. Autant donc cumuler le tout… Donc direction Metz. Je n’aime pas du tout la région de Metz. Trop de traffic, trop de routes, trop de bruits, trop d’odeurs nauséabondes, trop d’industries, trop de tuyaux moches et trop de pas beau. Du coup, j’ai eu une grosse perte d’énergie et même si ce n’est pas moi qui conduis, je fais le guide et c’est fatiguant.

Mais revenons au sujet principal. J’ai quand même pu faire ma petite routine avant de partir et boire mon jus vert dans la voiture et j’ai commencé ma reprise d’alimentation solide avec trois pommes achetées sur la route. Poids matinal : 47,8 kilos, ça remonte 😉

Provision de légumes au retour en passant chez un couple de retraités passionnés par le jardinage. Ils ont un magnifique jardin et potager et vendent leur production à petits prix (quand ils n’en donnent pas la moitié 😛 ). Du coup, je vais aller me faire une salade moi, parce que j’ai faim !! 😀

 

jeûne : la reprise16h : j’ai faim !

Ce que ça fait du bien ! Comme après chaque jeûne (il m’est arrivé plusieurs fois de jeûner 24h) je redécouvre les saveurs des aliments. J’adore particulièrement ce moment là. En fait, je crois que je pourrais jeûner à nouveau rien que pour revivre ces instants là. Ah ah ! C’est un peu comme si on les mangeait pour la première fois.

Ma salade du jour : salade, concombre, chou rouge, chou rave, tomate, quelques graines de tournesol et de courge. Un délice. J’ai essayé de manger lentement et en toute conscience afin que le corps en profite davantage. On ne se rend pas compte à quel point c’est important de manger dans de bonnes conditions, d’être au calme et de savourer chaque bouchée. D’ailleurs, ce sujet est rapidement évoqué dans la Prophétie des Andes car c’est l’une des manières de recevoir l’énergie, par la nourriture.

20h : légumes vapeurs

Quelques légumes à la vapeur pour le manger du soir, haricots verts, pommes de terre et quelques feuilles de salade en quantité raisonnable (parce que j’ai souvent les yeux plus gros que le ventre 😉 ).

Et ceci annonce donc la fin de mon expérience.

Le bilan

Tout d’abord, je suis assez surprise de l’étrange corrélation entre ce jeûne et celui fait il y a 8 ans. Tout deux se sont faits à quelques semaines avant déménagement. Et oui, il y a 8 ans, j’étais déjà dans les cartons au moment de mon jeûne. Jeûne qui avait été interrompu par un problème familial. Ma grand-mère, 91 ans à l’époque, avait fait un choc opératoire, ses reins ne fonctionnaient plus et elle ne devait pas passer la nuit. La famille était réunie, s’attendant au pire. Et puis finalement, tout est reparti, ma grand-mère a survécu et fêtera ses 100 ans au printemps prochain. Cette fois, mon jeûne n’a pas été interrompu mais quelque peu perturbé par le décès évoqué plus haut. Bien que ce soit les aléas de la vie, je trouve que ce sont d’étranges coïncidences…

Au final, je n’ai quasiment rien suivi de mon « protocole » mais je m’en doutais un peu. J’avais d’ailleurs bien précisé que j’agirai en fonction de mon ressenti et c’est ce que j’ai fait. Deux jours de jus verts, suivis de deux jours de jeune à l’eau, retour sur un jour de jus vert, puis un jour de jus ( jus vert + jus de pastèque) et un jour de reprise alimentaire en douceur. Ce n’est pas si mal que ça ! Je suis contente de moi 🙂

Par contre, j’aurai aimé me reposer davantage, pouvoir lâcher prise et m’occuper de moi. Je n’ai pas eu l’occasion de faire de séance de bain dérivatif (dont je voulais vous parler d’ailleurs…. car je trouve que cette pratique est d’une grande aide notamment pendant la transition alimentaire vers le cru, mais si cela vous intéresse vous pouvez vous référer à cet article : L’incontournable bain dérivatif) sauf avec les poches de gel, je n’ai pas fait le brossage de la peau tous les jours et quelques lavements mais pas suffisamment à mon sens. Et je pensais également avoir plus de temps pour lire, pour méditer. Les visites d’appartement ont empiété sur mes « vacances » et il a fallu se décider assez rapidement.

Une expérience positive

Cela reste malgré tout une expérience très positive qui m’a permis de mieux me connaître. J’ai en effet été très surprise de la facilité que j’ai eu à faire ce jeûne notamment les premiers jours. Honnêtement, je pensais que ce serait plus hard surtout le soir où j’ai l’habitude de grignoter. Par contre les derniers jours ont été plus difficiles de part cette rapide baisse de poids me laissant sans force.

J’ai remarqué aussi que durant ce jeûne, je n’ai quasiment pas bu hors les prises de plantes et de Quinton. Moi qui était une très grande buveuse (d’eau hein !), je n’ai pas souvent ressenti la soif.

Je ne peux pas vous dire grand chose de plus pour le moment, c’est encore trop « chaud » pour faire un bilan d’autant que mon esprit est un peu ailleurs aujourd’hui. Car même si je connaissais peu la personne, je ne me sens pas sereine par rapport à ce décès. C’est pourquoi je vais m’arrêter là pour aujourd’hui. Je vous remercie beaucoup de m’avoir suivie, encouragée ou mise en garde 😉 Je vous retrouve la semaine prochaine pour un bilan plus complet !

A bientôt !

La suite et fin (post-jeûne) par ici : Le bilan

jeûne : la reprise

🍃

Le guide de l’alimentation végétarienne et des salades – Norman Walker

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

jeûne : la reprise

🍃

Le bain dérivatif ou D-CoolinWay – France Guillain

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

jeûne : la reprise

🍃

Faites sécher vos fruits et légumes

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

🍃




 

🍃

 

About the Author

Semeuse de graines de bien-être !

  • Alice dit :

    C’est super que tu aies partagé ton expérience de jeûne avec nous, merci ma belle!
    C’est assez impressionnant de lire tous ces changements, les états d’âme, le nettoyage du corps… J’ai hâte de lire un bilan avec plus de recul également 🙂
    J’espère que tu vas vite retrouver la pleine santé et reprendre un petit peu de poids, prends soin de toi ma belle, et encore merci pour ce beau partage!
    Peut-être qu’un jour j’arriverai à m’y mettre moi aussi!
    Bisous tout plein.

    • Philosophine dit :

      Merci pour ton commentaire petite soeur de coeur 🙂
      C’est vrai, ce fut une belle expérience, je ressens d’autres bienfaits au fil des jours comme le dégoût du sucre et d’avantage d’énergie.
      Côté poids, il augmente à nouveau, j’ai repris plus d’un kilo déjà.
      Si l’expérience te tente, je te conseillerais plutôt de faire une monodiète pour commencer ou bien une cure de jus ou jeûner une seule journée car cela peut-être assez violent si on a le corps beaucoup encombré.
      Gros bisous !!!!

  • Alice dit :

    Justement je me demandais quelque chose: est-ce que l’organisme ne stocke pas et nous fait reprendre du poids après une période de jeûne et de privation?
    J’aurais peur de perdre du poids et de tout reprendre, ce qui dans mon cas ne serait pas une bonne chose/
    J’ai essayé aujourd’hui de ne manger que des fruits mais je ne me sens pas prête, ceci dit j’ai très peu mangé et je me dis que je suis peut-être en train de « préparer le terrain » pour jeûner bientôt.
    En tout cas merci pour tes précieux conseils, ton témoignage m’aide beaucoup.
    Gros bisous, prends soin de toi, et bravo pour le kilo repris!
    Alice <3

    • Philosophine dit :

      Il est difficile pour moi de te conseiller puisque ton cas diffère du mien. Le jeûne permet un nettoyage profond du corps. Il est donc logique que certaines de ses fonctions se régulent par la suite. Personnellement, depuis le jeûne je suis complètement écoeurée du sucre et j’ai des envies de légumes verts à la vapeur, de jus verts et de salades. Même les fruits ne me tentent pas plus que ça….
      Pour les cures du fruits, je te conseille d’y aller doucement car les fruits remettent les toxines en fonction dans ton corps, ça permet le nettoyage mais si tes fonctions éliminatrices sont fatiguées, tu risques de t’intoxiquer d’avantage et d’être très mal. Ce qu’il faut c’est soutenir les émonctoires avec des plantes, du repos, le brossage de la peau, des lavements, le bain dérivatif, les jus verts etc…. favoriser l’élimination 🙂
      Je sais que tu n’es pas forcément à l’aise avec les vidéos de Thierry Casasnovas mais personnellement, c’est grâce à lui que je comprends de mieux en mieux la physiologie et c’est…. passionnant 😉
      Gros bisous ma belle et à tout bientôt !

  • >