Category Archives for "Je me régénère"

Comment j’ai découvert Thierry Casasnovas #Parcours d’une apprentie régénérée

By Philosophine | Je me régénère , Se nourrir

Manipulateur, gourou ? Mais qui est Thierry Casasnovas ? Dans cet article, je vous relate comment j’ai découvert Thierry Casasnovas et comment la pratique de ses enseignements ont changé ma vie.

Comment j’ai découvert Thierry Casasnovas

Printemps 2013.

Comme chaque année, je suis victime des allergies saisonnières qui m’enquiquinent la vie depuis de nombreuses années, m’obligeant à rester cloîtrée chez moi pendant plusieurs jours durant les crises les plus sévères. J’appréhende ce moment et l’évoque dans l’un de mes articles sur le Défi des 100 jours. C’est alors qu’une âme amicale me renvoie aux vidéos d’un certain Thierry Casasnovas. Je compte bien y jeter un oeil mais à la vue des nombreuses vidéos, je ne sais par où commencer. Et puis avouons-le, je n’ai pas trop envie de me replonger dans l’alimentation. J’y ai déjà consacré plusieurs années et ayant trouvé mon équilibre alimentaire je n’ai pas envie de tout remettre en question. De plus, je suis dans mon trip « je peux tout faire avec l’esprit ». Je remets donc ça à plus tard, un jour peut-être quand j’aurai le temps.

Au même moment, ma mère tombe sur ses vidéos et c’est pour elle une révélation. C’est ainsi que chaque matin je suis réveillée au son de la voix de Thierry et que je la retrouve scotchée devant son écran (ok, j’exagère un peu 😛 ). Thierry par-ci, Thierry par là ! Il fait désormais partie de la maison. C’est au fil de nos blablatages philosophiques dans laquelle j’aime lui exposer mes théories farfelues et ma vision de la vie qu’à plusieurs reprises elle me fit cette remarque : « Oh mais c’est exactement ce qu’a dit Thierry ce matin ! » Une fois, deux fois, trois fois… faudrait peut-être que j’aille l’écouter ce mec qui pense comme moi au même moment parce que généralement les gens qui pensent comme moi, ça ne court pas les rues.

Première accroche mais…

Je finis par y jeter un oeil et j’accroche. Son discours me parle, sa manière d’appréhender la vie, de reprendre sa santé en main, d’être RESPONSABLE, tout cela colle parfaitement bien avec ce que je ressens au fond de moi depuis si longtemps mais que j’ai tant de mal à exprimer. Bref, intéressant ce type, je l’aime bien. Mais pour son histoire de manger tout cru, même pas en rêves ! Je ne suis pas disposée à écouter des discours sur l’alimentaiton et encore moins sur le cru qui ne m’attire pas.

J’ai revu mon alimentation depuis bien longtemps. Cela fait presque 10 ans que je ne mange plus de cadavres d’animaux ni de produits industriels. Tout est bio et fait maison. Ma consommation de lait se limite à des fromages à pâtes dures et fromages de chèvre. Je mange quotidiennement ma portion de céréales et légumineuses parce que j’adore ça mais surtout pour avoir mon quota de protéines. Je mange beaucoup de légumes, cuits vapeurs ou revenus dans de l’huile d’olive. Les légumes crus eux passent nettement moins bien. Quand aux fruits, j’en mange peu, ça ne passe pas et je ne les aime qu’à peine mûrs. Et puis les fruits, C’EST CHER ! Bref je mange sainement parait-il et pourtant niveau santé, c’est loin d’être le top…

L’achat d’un extracteur

Ma mère, toujours adepte des vidéos – moi j’ai d’autres préoccupations en tête – me propose d’acheter un extracteur. Oulala… l’heure est grave ! Ma mère qui galère à boucler les fins de mois, veut dépenser 300 euros pour un truc qui fait des jus alors même qu’on achète trois fruits par semaine ? Serait-elle gouroutisée ?!!! La connaissant, pour qu’elle envisage un tel investissement c’est que cela s’avère essentiel voir vital à ses yeux – ou bien qu’elle soit véritablement gouroutisée mais j’en doute fort 😉 .

Je lui fais confiance et décide de la suivre dans cette aventure du moins pour les jus, car toujours pas question de passer au cru, soyons clairs. On l’achètera à deux, et par le biais d’une marraine. On mettra 10 mois à la rembourser – c’est vous dire si les fonds sont bas ! Mais quand l’intuition nous dit d’aller vers quelque chose, je pense qu’il faut tout mettre en oeuvre pour y arriver, d’oser dépasser ses limites qu’elles soient d’ordre physique, financier ou émotionnel. Le plus difficile étant de faire le premier pas. Une fois cette étape franchie, les solutions arrivent comme par enchantement avec la sensation d’avoir l’univers à ses cotés. Serait-ce ce qu’on appelle la magie (l’âme agit) ? 😉

La remise en question

C’est ainsi que les jus sont entrés dans notre vie, quotidiennement. Pour moi qui ne pouvais manger un fruit en entier sans ressentir des maux de ventre, grâce aux jus je peux en consommer davantage. En augmentant petit à petit les portions je suis arrivée à manger une pomme entière à la croque, puis deux…

Ce que dit Thierry sur l’alimentation me titille de plus en plus. Zut, je suis en train de me faire avoir moi aussi ! Mais tout de même, dire que toutes les maladies psychiques naissent dans l’intestin, j’en suis moins convaincue. Jusqu’à ce que je retire le gluten de mon alimentation et que j’entame le nettoyage des intestins. Il avait raison. Je vais de mieux en mieux.

Les semaines, les mois passent, j’apprends, j’expérimente, j’écoute mon corps, je me remets en question. Je puise la plupart des informations dans les vidéos de Thierry, mais pas que. Entendons-nous bien, il n’est pas un Dieu, il n’a pas la science infuse et son discours n’est pas parole d’Evangile. Mais à moi, ça me parle, le courant passe. J’aime le personnage avec ses qualités et ses défauts. J’aime ce qu’il dégage, sa vision de la vie, sa manière de véhiculer son message, sa façon d’enseigner. Il est évidemment loin d’être le seul à partager ces idées, on accroche ou on accroche pas. Je pense que c’est aussi une question d’affinités et de fréquences vibratoires.

Soyez à l’écoute de votre corps

A présent, cela fait deux ans que je me régénère avec joie et que j’écoute ses vidéos, les divulguant autour de moi. Je remarque qu’on ne peut plus parler de lui sans s’exposer aux mises en garde, aux propos diffamatoires et autres discours découlant de la peur et de l’incompréhension. Ce qui est bien dommage.

Parce que certaines personnes ont vécu des expériences négatives en suivant ses enseignements à la lettre sans prendre en compte leurs réels besoins, il est devenu un dangereux gourou manipulateur. Pourquoi ? Parce que la plupart des gens sont encore dans le besoin d’être assisté et dépendant de quelqu’un qui sait mieux que soi. Résultat de notre société qui ne nous apprend plus à penser et à agir par nous-même. Alors, lorsque l’échec advient, on accuse celui qui était censé nous aider, nous guider, nous guérir plutôt que de se remettre en question, de se tourner vers l’intérieur et de voir que la guérison ça se passe en soi.

Vous seul habitez votre corps. Vous seul êtes apte à savoir ce dont il a besoin. Mais encore faut-il savoir l’écouter, le ressentir. Bien sûr, il est nécessaire d’apprendre les notions de bases, faire des recherches sur le fonctionnement du corps, sur la physiologie. Mais, vous allez me dire, comment s’y retrouver parmi les nombreuses théories et informations qui circulent ? Ce n’est pourtant pas si compliqué bien que cela demande un peu d’entrainement pour celui qui n’a pas l’habitude d’être à l’écoute de son ressenti et de ses intuitions. Il faut être ouvert, ne s’enfermer dans aucun dogme quel qu’il soit, expérimenter, écouter les réactions du corps, savoir les décoder et réajuster si nécessaire. Si on comprend ce message, dès lors on ne peut plus parler de manipulation, de victime et de gourou.

Et le business dans tout ça ?

Abordons maintenant – et rapidement – le sujet de l’argent puisqu’il semble en inspirer plus d’un – moi personnellement je m’en fiche pas mal mais je vais tout de même vous donner mon point de vue.

J’ai du mal à comprendre comment un mec qui partage des heures et des heures d’enseignements gratuitement puisse s’enrichir sur le dos de ses victimes. Au passage, je précise qu’il ne se prétend pas thérapeute et ne donne pas de consultation individuelle. Ahhh avec les fameux extracteurs de jus et les plantes médicinales peut-être ? La bonne blague… Bien sûr que cela profite à l’association et heureusement je dois dire mais de là à en faire un business, il me semble qu’il a encore quelques petites choses à apprendre sur les techniques de marketing.

Le jour où j’apprendrais que Thierry Casasnovas a obtenu le monopole des fruits et légumes vendus dans le commerce, je commencerai éventuellement à me poser des questions. Cela dit j’aurai toujours le choix de ne plus acheter et de cultiver par mes propres moyens. Vous voyez où je veux en venir ? Quoiqu’il arrive nous avons le choix. Et puis soyons fous, admettons que ses détracteurs aient raison et qu’il soit en train de se préparer une place au soleil ? Cela changerait-il tout ce dont il nous a enseigné, ce dont il a réveillé en nous – pour ceux qui ont entendu le message ? Non.

Pour conclure…

Thierry Casasnovas, un gourou manipulateur pervers narcissique ? Comme je n’ai pas l’intention de me marier avec lui, honnêtement, je m’en fiche. C’est sa vie, c’est son chemin et même si cela se révèlerait vrai, ça ne changerait en rien la pertinence de ses propos et ça ne changerait rien au fait que ma vie a bel et bien changé sur tous les plans depuis cette rencontre.

Toi, lecteur qui n’est pas d’accord avec ces propos, je te remercie par avance de ne plus venir m’enquiquiner avec tes critiques et mises en garde. Merci 😉

Et à bientôt, ou pas…. 😎

j'ai découvert Thierry Casasnovas

🍃

L’extracteur de jus que j’utilise depuis 5 ans !

« Oméga 8226 »

(Cliquez sur le lien pour accéder au produit)

j'ai découvert Thierry Casasnovas

 

🍃

Novice en matière de jus ? Cet article devrait t’intéresser !

(Cliquez sur l’image pour accéder à l’article)

🍃

Optez pour la déshydratation douce !

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

j'ai découvert Thierry Casasnovas

🍃

Changer son mode de vie et son alimentation de manière adaptée

🍃

Découvrez le site Régénère !

j'ai découvert Thierry Casasnovas

🍃

 

L’actualité sur Facebook :

La page :

Thierry Casasnovas – Régénère

Les groupes :

Vivons Cru

Régénère – Vivons Cru en recettes

Vous trouverez également quelques groupes Régénère par région.

🍃

Articles qui pourraient vous intéresser :

Un détraqueur dans mon ventre, le nettoyage des intestins

Je me régénère

Adieu syndrome prémenstruel

La continence des règles, expériences & hypothèses

113 heures de jeûne hydrique et facebookien

Première randonnée en mode frugivore

L’incontournable bain dérivatif

Jeûne alterné / aléatoire – Printemps 2016

🍃

Détox & nostalgie #Parcours d’une apprentie régénérée

By Philosophine | Je me régénère

28 février 2015.

Il est temps d’entamer cette série d’articles. J’ai prévu d’y écrire quelques articles d’introduction afin de remettre le lecteur dans le contexte. Je les publierai d’ici peu. En attendant voici donc le tout premier article détox & nostalgie inaugurant la catégorie « Je me régénère ».

Le choc des cultures…

Cela fait maintenant plus d’un mois et demi que j’ai quitté ma région natale pour m’installer en colocation dans la grande ville qu’est Lyon. Une bien drôle d’idée pour se régénérer n’est-ce pas ? Les bruits, la foule, la pollution, les magasins, les stimuli, le manque de nature… bref. Je sais au plus profond de moi qu’il me faut passer par cette expérience là. Peut-être pour mieux apprécier la quiétude de la nature par la suite ? Peut-être pour mieux comprendre et appréhender ce que vivent quotidiennement les gens de la ville ? Peut-être aussi pour sortir de ma bulle ? Il est vrai que pour moi, c’est le « choc des cultures » et ça me fait bizarre. J’aurai l’occasion de vous en parler au fil de mes articles.

Aujourd’hui, c’est sous le ton de la nostalgie que je vous écris. Je suis confrontée à un monde bien différent du mien et jusqu’à présent, je prenais plaisir à l’observer, le découvrir, à m’en imprégner. Seulement, depuis quelques jours je ne suis pas au mieux de ma forme. En mode tristounette, nostalgique, hyper fragile, hyper sensible,. un peu décentrée aussi. Je me perds, je manque d’entrer chez le voisin au lieu de chez moi, j’oublie la casserole sur le feu. Déconnectée du présent. Je manque d’ancrage. Et ce monde dans lequel je vis me semble si loin de ce que à quoi j’aspire. Ce monde est fou, je me rendais pas compte du fin fond de ma Meuse qu’il y avait tant de boulot mais ce boulot passe avant tout par ma propre régénération.

Le BD et ses effets indésirables…

J’ai repris la pratique du bain dérivatif et comme à chaque reprise je me sens toute chamboulée de l’intérieur. Les effets indésirables sont bien là ou appelons cela « détox », c’est la même chose au final. Parmi mes symptômes habituels : tristesse, souvenirs qui remontent à la surface, dévalorisation, hyper sensibilité, un rien me chiffonne, cauchemars, maux de ventre, douleur et raideur dans le cou, retour de l’eczéma sur les mains, démangeaisons nocturnes de tout mon corps, douleurs aux surrénales et retard des règles. Ce dernier m’est très désagréable, je subis le syndrome prémenstruel depuis 11 jours maintenant. Bref. Je m’y attendais. Je persiste malgré tout car je sais Ô combien cette pratique m’est bénéfique sur le long terme.

Comme dit plus haut, je manque cruellement d’ancrage. L’ancrage est gouverné par le premier chakra (chakra de base) qui lui même est relié aux glandes surrénales. Ces fameuses glandes surrénales qui entre-autre interviennent sur le phénomène des règles….. Bref, tout est lié et j’aurai surement l’opportunité de développer cela dans de futurs articles. En attendant la régénération des surrénales – et du reste d’ailleurs – je compense avec des petits exercices tel que celui présenté dans cet article : Technique d’ancrage par la visualisation. Cela m’aide à me recentrer depuis quelques jours.

Help ! Je cherche une église en forme d’église pour me ressourcer !

J’ai besoin d’un lieu pour me ressourcer, une église, de vieilles pierres mais là où je suis, il n’y en a pas. C’est étonnant mais c’est ainsi… Il me faut aller dans le centre de la ville mais sans carte de transport, il m’est difficile de me déplacer – vous ai-je dit que j’étais dans la dèche ? lol – donc pour le moment je fais avec les moyens du bord, le temps que tout se mette en place. J’attends mon document d’ayant droit à la CMU pour bénéficier d’un tarif préférentiel. J’ai hâte, qu’est-ce que j’ai hâte…

Bref. Je suis encore en recherche d’équilibre au sein de cette nouvelle vie, de ses nouvelles habitudes et il me faut encore un peu temps pour que les choses se mettent en place. En attendant, je profite de la quiétude de notre appartement. Nicolas a vraiment bien choisi. Au calme, dans une résidence sécurisée, orienté plein sud, une vue pas trop désagréable, le métro à 10 minutes…. Nous cherchons à être le plus minimaliste possible pour éviter trop d’entretien, trop de stimuli ce qui m’aide aussi à me recentrer. J’aurais certainement l’occasion de vous parler de minimalisme qui m’aide beaucoup dans mon processus de régénération.

Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui. Si vous souhaitez suivre l’intégralité de nos aventures, je vous invite à vous abonner à la page Facebook où je publierai régulièrement en plus des articles présents.

Je vous dis à bientôt ❤️

détox & nostalgie

⭐️

Le bain dérivatif de France Guillain

La méthode qui a changé ma vie !

(Cliquez sur l’article pour accéder au produit)

⭐️

 




 

⭐️

>