L’incontournable bain dérivatif

Le bain dérivatif est la méthode la plus simple, la plus économique et la plus étonnante que je connaisse ! Depuis ma découverte du « BD » je ne cesse de le venter auprès de mes ami(e)s tant les bienfaits sont nombreux. 

Si vous êtes adeptes et convaincus, n’hésitez pas en parler autour de vous, à partager cet article, à laisser des témoignages car il est temps que chacun d’entre nous se ré-approprie cette méthode ancestrale.




 

Qu’est-ce que le bain dérivatif

Le bain dérivatif est une méthode douce qui consistant à aider le corps à évacuer les toxines. Le principe étant de refroidir le pli de l’aine jusqu’à l’anus tout en gardant le reste du corps bien au chaud. Enfin, pour plus d’efficacité, il faut qu’il y ait refroidissement et friction simultanément.

Ce procédé permet de recréer un phénomène naturel qui remonte du temps où l’homme vivait en harmonie avec la nature et marchait de longues heures pour trouver sa nourriture. Sous la chaleur, la sueur ruisselait sur son corps atteignant le bas ventre. Le mécanisme de la marche permettait une légère friction au niveau du pli de l’aine. A l’heure actuelle, nos vêtements et particulièrement nos sous-vêtements vont à l’inverse du mécanisme naturel et réchauffe l’entre-jambe.

Le fait de maintenir cette partie au frais permet de réactiver les intestins ainsi que la membrane appelée fascia qui entoure tous les organes et muscles du corps. C’est dans cette membre que sont stockées les graisses (les bonnes comme les mauvaises). Le bain dérivatif permet de les remettre en circulation puis de les évacuer notamment par les intestins.

Les bienfaits : 

Le bain dérivatif contribue à l’amélioration voire la disparition de bon nombre de symptômes et maladies. Cependant, il ne guérit pas et ne doit pas être pratiqué en remplacement d’autres soins. C’est une pratique complémentaire qui améliore le bien-être de manière générale. Les bienfaits sont nombreux et d’autant plus si vous le combinez à une alimentation saine riche en fruits et légumes.

Le bain dérivatif nous remet à l’écoute de notre corps. Ainsi, il n’est pas rare qu’après quelques séances, nous délaissions naturellement les aliments riches en sucres et en graisses au profit de produits sains et physiologiques. 

En plus d’apporter un bien-être général, il raffermit le corps et harmonise la silhouette. C’est un très bon allié pour perdre ou prendre du poids, cependant ne vous étonnez pas si au début l’effet inverse se produit. Il est très courant qu’une personne en surpoids prennent quelques kilos de plus au début de la pratique et qu’une personne maigre en perdent mais ceci s’inverse rapidement et les résultats sont durables contrairement aux régimes traditionnels à condition de combiner le BD avec une alimentation saine. 

Dans le cas de la perte de poids, pensez plutôt à prendre vos mensurations plutôt que de vous peser. Le poids n’est pas important et il se peut très bien que vous ne perdiez que très peu tout en changeant de silhouette. Prenons comme exemple deux bouteilles identiques. La première est vide, la seconde est pleine donc plus lourde que la première. Leur « silhouette » est pourtant identique. Laquelle est la plus intéressante ? La pleine bien sûr ! 

Vous découvrirez d’autres bienfait plus bas dans mon témoignage. 

Le bain dérivatif en pratique 

 Le bain dérivatif manuel :

Pour ce faire, il vous faut une éponge douce, de l’eau fraîche mais pas trop, cela doit rester un moment agréable et de quoi vous couvrir afin d’être bien au chaud. Après, c’est à vous de trouver la méthode qui vous convient. Se mettre assis sur un petit tabouret dans la douche ou le faire sur les toilettes en mettant une petite bassine d’eau dans le fond. Si vous avez un bidet c’est encore mieux. Il vous suffit ensuite de passer de l’eau sur le pli de l’aine, l’entre-jambe jusqu’au périnée avec l’éponge douce. 30 minutes est une bonne moyenne mais vous pouvez augmenter le temps autant que vous le souhaitez du moment que cela reste agréable.

Les poches de gel Yokool :

Vous les trouverez sur le site de France Guillain. Chères à l’achat mais elles sont conçues spécialement pour cette pratique et sont très solides. Je possède les miennes depuis 8 ans et elles sont en parfait état. Après les avoir laissées réfroidir au minimum deux heures dans le congélateur, il suffit de mettre un petit tissu autour de la poche ou de la glisser dans une enveloppe vendue également sur le site de France Guillain.

Ensuite, glissez-la dans la culotte. 1h de poche de gel correspond à 10 minutes de bain dérivatif. Mettez-les 3h par jour, c’est une bonne moyenne mais vous pouvez les porter autant de temps que vous le souhaitez à condition d’en changer dès que celle-ci se réchauffe. Pour combiner fraîcheur et friction, mettez votre poche en marchant ou en faisant le ménage.  

Vous n’avez de poche de gel et vous souhaitez tester cette méthode, optez pour le système D. Prenez une petite bouteille d’eau pleine que vous mettez au congélateur quelques heures. Puis enroulez-la dans un tissu et assayez-vous dessus, en gardant le reste du corps bien au chaud.  

Les contre-indications

Il y a très peu de contre-indications à la pratique du bain dérivatif, seulement dans certains cas il est important de s’abstenir : 

Grosse fatigue due à une longue maladie : si vous êtes malade depuis très longtemps, sans aucune force, évitez le bain dérivatif qui risquerait de vous fatiguer encore plus. 

Maladie en phase terminale : le bain dérivatif est dans ce cas inutile et risque d’affaiblir d’avantage la personne en fin de vie. Le bain dérivatif ne sauve pas.

Opération : Pas de bain dérivatif dans les 6 mois suivant une opération où du matériel a été posé (implant, broche, vis, pacemaker, botox…). En revanche, il est possible de porter les poches de gel dès que vous vous sentez apte à marcher d’un bon pas pendant une demi-heure.

Grossesse à risques : Pas de BD pour les femmes enceinte ayant subit une FIV ou sujettes aux fausses couches ou si le médecin a ordonné de ne pas bouger ou ayant un risque de perdre leur bébé.

Les effets indésirables

Le bain dérivatif remettant les toxines en mouvements à l’intérieur du corps, il se peut qu’il y ait des effets indésirables au début de la pratique qui varient d’une personne à une autre. Parmi les plus courants : boutons, besoin de dormir davantage, constipation, prise ou perte de poids, gonflement, maladies ou symptômes qui ressurgissent, irritabilité, émotions qui remontent à la surface…. Ce sont des symptômes de détoxination qui surviennent lors que les organes d’éliminations sont beaucoup sollicités. N’hésitez pas à réduire ou à augmenter votre temps de BD, selon votre ressenti. En réduisant, vous ralentissez la détox, en l’augmentant vous accélérez le processus.  

🌸

Mon expérience avec les bains dérivatifs

Découvert au printemps 2007, j’ai pratiqué le bain dérivatif assidûment durant 3 années. A cette époque, j’avais la chance d’avoir des toilettes assez spacieuses avec un petit lavabo sur le côté. Je pratiquais chaque matin entre 10 et 20 minutes comme le conseillait France Guillain dans ces premiers ouvrages mais il pouvait m’arriver d’aller au delà d’une heure en cas de problème tel que douleurs, maux de tête, crise d’allergie, fièvre. Pour passer le temps, je prenais un bouquin. 

Mon but premier était d’atténuer mes symptômes allergies (écoulement nasal, éternuements et conjonctivites à répétitions ) ainsi que prendre du poids. Or, c’est le corps qui choisit par où il commence le nettoyage, c’est lui qui définit ses priorités. Voilà pourquoi il faut parfois être patient avant d’obtenir les résultats escomptés. 

Les premiers effets

Au début, après un bain je ressentais un gros besoin de manger et de dormir, comme si mon corps se relâcher et que toutes les tensions disparaissaient. A cette époque, le stress et la nervosité me coupaient l’appétit. Ce qui est assez surprenant et à la fois amusant c’est que je sentais où mon corps « travaillait ». En effet, je ressentais soit des petits fourmillement, soit des petites vibrations à l’endroit où le corps se nettoyait comme si un insecte me trottait dessus. C’est assez rigolo, un peu surprenant mais finalement agréable. En fait, je pense que ce sont les fascias, la membrane qui entoure les muscles, les organes, les os et les nerfs de tout notre corps qui vibrent.

Au bout de quelques jours, des anciens maux sont réapparus : boutons, douleurs aux articulations, eczéma et constipation qui ont rapidement disparus sauf les boutons qui ont mis plus de temps à disparaitre. Sur le plan du mental, de veilles émotions ont refait surface pour être définitivement évacuées. 

Les bienfaits extérieurs 

Au fil des semaines, mon corps s’est physiquement transformé. Bien que très mince, je n’avais pas la taille marquée. Ma silhouette s’est naturellement harmonisée, ma taille affinée, mes hanches galbées sans changer de poids. Ma peau était ferme, mes muscles aussi comme si je faisais du sport, ce qui n’était pas le cas.

Le psoriasis et l’eczéma que je trainais depuis ma naissance avait nettement diminué d’autant qu’en cette même période j’avais arrêté presque tous les produits laitiers, ne mangeant que du fromage à pâte dure. Mes cheveux et mes ongles étaient plus beaux, plus résistants. Quant à l’acné, il m’a fallu plus de temps et combiner d’autres méthodes naturelles pour m’en débarrasser telles que masque d’argile, gel nettoyant naturel et homéopathie. Mes allergies étaient toujours présentes mais j’arrivais à les « contrôler ». Dès qu’une crise survenait, il me suffisait de faire une bonne séance de BD pour me soulager. Ma capacité respiratoire s’est vue améliorée. 

Les effets extérieurs 

Tout d’abord, le bain dérivatif m’a aidé à avoir les idées plus claires. Mon sommeil était bien plus réparateur et je me souvenais plus facilement de mes rêves qui d’ailleurs devenaient de plus en plus significatifs allant même jusqu’à faire plusieurs rêves prémonitoires. Le moral était meilleur, sauf dans les moments de « détox ». Des envies, des idées cachées apparaissaient ou réapparaissaient. Je me voyais faire les choses plus naturellement, allant vers ce dont j’avais besoin sans réfléchir ni me prendre la tête.

Ensuite, sur le plan alimentaire, le bain dérivatif m’a naturellement dégoutée de tout ce qui est trop gras et surtout trop sucré. Moi qui était toujours attirée par les aliments sucrés jusqu’à m’en rendre malade, mon corps ne me réclamait que des produits sains et savait ce dont il avait besoin. Il me suffisait de l’écouter.

Enfin, le syndrome prémenstruel dont je souffrais avait presque totalement disparu. Je n’avais quasiment plus de maux de tête, ni de maux de ventre, ni cette grosse déprime et envie de pleurer qui survient quelques jours avant les règles. En revanche, l’envie de chocolat et de faire le ménage étaient toujours présentes ! Les règles en elles-mêmes duraient beaucoup moins longtemps et s’écoulaient principalement au moment d’aller aux toilettes. Le bain dérivatif en musclant le périnée favorise la continence des règles. Et ça, c’est super génial ! Je vous en parlerai dans un futur article. 

En plus du bain dérivatif « manuel », j’utilisais les poches de gel lorsque mon temps était compté ou qu’il faisait trop froid. Et puis, bien au chaud sous la couette devant un bon film, il faut avouer que c’est plus agréable ! Au niveau de l’efficacité, je préfère le BD manuel. Cela dit, tout dépend des personnes, certaines ressentent plus de bienfaits avec les poches qu’avec le BD manuel. Personnellement, j’aimais bien combiner les deux.

La reprise 

Si je parle de tout cela au passé, c’est parce que lorsque j’ai déménagé, j’ai arrêté la pratique du bain dérivatif au quotidien, m’y remettant par période mais ne tenant jamais assez longtemps pour y voir à nouveaux les nombreux bienfaits. 

Parce que je suis absolument convaincue par cette méthode et que ses effets bénéfiques me manquent beaucoup, j’ai décidé de m’y remettre sérieusement et de vous embarquer avec moi dans cette aventure. D’autant qu’aujourd’hui, j’ai une vie toute à fait différente, un régime alimentaire différent. Je serais donc curieuse de voir ce que le BD peut aujourd’hui m’apporter. 

Si vous souhaitez partager votre expérience, vos effets positifs et négatifs ou poser vos questions, n’hésitez pas à me laisser des commentaires, j’y répondrai dans la mesure du possible ! 




l'incontournable bain dérivatif

 

🌸

Pour approfondir la méthode et comprendre le mécanisme,
je vous renvoie au livre de France Guillain :
 Le BD ou D-CoolinWay : Cent ans après Louis Kuhne…
Ce livre apportant de nouvelles informations, je vous recommande donc de vous référer à ce dernier plutôt qu’aux précédents.

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

l'incontournable bain dérivatif

Edition d’octobre 2009

 

🌸




 

🌸

 

🌸

Le site de France Guillain :

l'incontournable bain dérivatif

🌸

 Les poches de gel spécialement adaptées à la pratique sont en vente sur le site Yokool.
Vous y trouverez également des enveloppes protectrices. Cependant, vous pouvez tout aussi bien les fabriquer vous-même comme les miennes sur la photo.

l'incontournable bain dérivatif

 

🌸

 

Quelques lectures complémentaires du même auteur : 

La méthode France Guillain : Vivez équilibré!

Le Miam-O-5 : Le repas universel à 5 éléments

Le Miam-Ô-Fruit : Le Guide du Miammeur

Mastiquer, c’est la santé : Retrouver le goût et le plaisir de manger 

Précision : bien que n’ayant pas lu les livres cités ci-dessus je suis sceptique quant à la recette du miam-Ô-fruits qui me semble peu digeste (mélange gras/sucres). Ce n’est pas une recette que je recommanderai, à vous de faire votre propre expérience. 

🌸

Changez d’alimentation en évitant les erreurs !
Thierry Casasnovas – Régénère

🌸

 


défibd

Le défi !

Je vous propose dès maintenant de vous embarquer avec moi pour la découverte ou la redécouverte du bain dérivatif sur plusieurs semaines, un mois, deux mois ou plus. C’est vous qui décidez selon votre besoin, votre temps, vos envies. Si vous souhaitez participer à cette aventure, rendez-vous sur la page du….

Défi du BD 

(Cliquez sur le lien ci-dessus pour accéder à la page du défi !!)

 

🌸

 

Articles complémentaires : 

BD : le défi 

Un détraqueur dans mon ventre : le nettoyage des intestins grâce aux lavements

🌸

167 réponses à “L’incontournable bain dérivatif”

  1. Je pratique les Bd depuis 5 semaines sur les conseils de ma fille.
    Pendant les 4 premières semaines, je ne faisais qu’un Bd de 10 min. par jour. Et depuis la cinquième semaine, je suis passée à deux Bd par jour.
    Mais, depuis, j’ai pas mal grossi alors que mon souhait était de mincir !
    Ma fille qui pratique depuis 7 semaines à raison d’un Bd le matin de 20 min. et les poches de gel le soir durant 3 heures, a beaucoup minci surtout ces 10 derniers jours !
    Que me conseillez-vous ? dois-je ne refaire qu’un Bd par jour ou bien dois-je continuer à deux et attendre pour voir.
    Je vous avoue que cela me « chipote » beaucoup car je n’ai pas l’habitude d’être « enveloppée ». Je suis plutôt mince en général et sportive. J’ai constaté aussi que je transpire énormément ce qui ne m’était jamais arrivé avant de commencer les Bd.
    Merci pour votre bonne attention et bravo pour votre site.
    Liliane

    • Philosophine dit :

      Bonjour Liliane,

      Pour la prise de poids, il est très fréquent que l’inverse se produise les premières semaines. Celles qui souhaitent grossir maigrissent, celles qui veulent mincir grossissent. Ce n’est que temporaire. Avec le bain dérivatif, c’est le corps qui choisit ses priorités, il nettoie ce qui lui semble le plus urgent. C’est pourquoi, il est possible que les effets sur votre poids soient plus longs que pour votre fille, d’ autant qu’elle est plus jeune et a peut-être moins à nettoyer.
      La transpiration, c’est signe que le corps fait son travail et élimine. Pensez à boire d’avantage 🙂
      Je vous conseille de poursuivre comme vous le faite actuellement, soit 2 BD par jour. Et vous pouvez même augmenter. France Guillain conseille 30 minutes par jour, soit 3h avec les poches de gel. Cela devrait accélérer le processus. Par contre, si les effets deviennent vraiment gênants et que vous ressentez de la fatigue, alors il vaut mieux diminuer quelques temps.

      Belle continuation à vous 🙂

  2. mimi dit :

    bonjour j ai pratique les bains derivatifs pendant 4 jours de suite 10 a 15 mins puis le 5eme jour j etais chao dans le vrai sens du terme.j avais mal partout et impossible de me lever avec sensation d avoir froid et chaud aussi.j ai passe ma journee au lit puis j ai eu une douleur a la tete pendant une semaine.une fois que je fus en meilleure forme j ai repris; la ca fait 9 jours mais avec des glacons dans un sac congelation mis dans un gant de toilette et on verra.pour l instant presque rien a part que je transpire plus surtout qu on arrive a 40 degre de chaleur en tunisie.comme j ai des varices, une polyartrite rhumatoide, un visage avec taches de soleil etc.. j attends du positif je l espere.merci.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Mimi,

      Vous me semblez très réactive au bain dérivatif, c’est une bonne chose. Au fil du temps, vous allez constater des effets positifs mais le nettoyage est parfois assez long avec des moments désagréables. En cas d’effets indésirables trop forts et gênants, n’hésitez pas à réduire la séance de bain dérivatif afin de ne pas trop vous fatiguer.
      Je vous souhaite une bonne continuation ! (Ce doit être agréable de faire le bain dérivatif par une chaleur pareille ! 😉 )

      • mimi dit :

        merci Philosophine de m avoir répondu si vite.oui c est super agréable, je ne concevais pas avant de faire mon ménage avec des chaussettes et un gilet( léger quand mème pour ne pas transpirer),mais j adore cette fraicheur de plus je supporte mieux la chaleur que mon entourage.mais chez moi je n en parle pas car tout le monde n y croirait pas et je passerai pour une idiote. j ai fait cette découverte par hasard sur internet car j adore surfer et apprendre pour mieux comprendre. j avoue qu hier soir j ai très bien dormi et me suis bien réveillée. j ai hate d avoir d autres bienfaits.

  3. mimi dit :

    Bonjour philosophine, je continue les bains derivatifs a raison de 15a20 mins par jour sauf aujourd hui car je me sens tres fatiguee , est ce normal? J ai un peu mal aux jambes , hier et les jours precedents j ai eu toutes sortes de maux mais pas d amelioration cote peau du visage, j ai toujours les taches de soleil…merci.

    • Philosophine dit :

      Bonjour mimi,
      Et oui ! Avec le bain dérivatif nous passons des périodes plus ou moins agréables. La fatigue, les douleurs sont bien souvent liés au nettoyage, aux toxines qui sont remises en action dans le corps. A ce moment là, deux solutions : soit on ralentit la cadence pour y aller plus en douceur, le nettoyage prendra plus de temps mais chez certaines personnes cela est nécessaire au risque de se retrouver épuiser. Ou bien accélérer en augmentant le temps de bain dérivatif quotidien. France Guillain dans ces derniers ouvrages parlent d’une moyenne de 30 minutes par jours (ou 3 heures de poche de gel).
      Pour ce qui est des tâches sur la peau, ce n’est peut-être pas une priorité pour le corps actuellement car c’est lui qui choisit ses priorités 😉 Bonne continuation !

  4. Oslo dit :

    Bonsoir Philosophine,

    J’ai 2 questions pour vous car je viens de lire tous ces témoignages très intéressants, mais dans les  » effets rencontrés « , je n’ai rien lu par rapport à l’urine.
    Je suis toute nouvelle avec les BD, j’ai commencé hier ! J’utilise des poches de gel glacées dans 1 chaussette. J’adore cette sensation de fraicheur et cela me réchauffe curieusement partout, c’est très agréable.
    Ma 1ère question: mon urine ce soir était presque orange foncée !
    J’ai eu tout d’abord une réaction de peur et maintenant que je suis calme je me demande si cela peut venir des BD ? C’est seulement le 2ème jour que je pratique ! Est-ce un bon signe ou un mauvais ?
    La 2ème question…
    Est-ce que vous savez si les BD sont conseillés pour aider dans le syndrome du colon irritable ?
    Je lis beaucoup sur la constipation et les bienfaits des BD mais qu’en est-il pour l’inverse ?

    Merci d’avance pour votre temps, c’est vraiment gentil.
    Oslo

    • Philosophine dit :

      Bonjour Oslo,

      Pas d’inquiétude pour l’urine plus foncée. C’est tout à fait normal avec le bain dérivatif, c’est la preuve que le corps évacue les déchets.
      Concernant le syndrome du colon irritable….hmmm le bain dérivatif peut certainement contribuer à une amélioration et notamment au niveau des douleurs mais à condition bien sûr d’avoir une alimentation adéquate en parallèle.

      Bonne continuation à vous 🙂

      • Odile OLLAGNON dit :

        Merci beaucoup Philosophine pour votre réponse. Je vais acheter le livre de la méthode !
        Pour le moment, après 1 semaine j’aime bien malgré la petite contrainte des poches de gel.
        J’avais même les pieds chauds hier soir !!!
        Oslo

  5. suzan dit :

    Bonjour,
    J’ai commencé les BD en juin 2014 au rythme de 10 min par jour. Le seul effet indésirable que j’ai eu a été le ballonnement du ventre qui a disparu au bout de 5 jours. Je n’avais plus les mains et pieds gelés sans raison.
    J’ai arrêté les BD pour les reprendre en novembre 2014, et là les effets secondaires sont différents de la première fois: Anxiété insupportable, insomnies, stress intense. J’ espère que ça va passer vite, car c’est très difficile à supporter. Je suis allée voir mon médecin qui m’a prescris des anxiolytiques, je ne les ai pas pris, car j’ai fais le rapprochement de mon anxiété et insomnie avec ma reprise des BD.
    Dois je continuer les BD?
    Merci.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Suzan,

      Oui effectivement, il se peut que ces symptômes soient le résultat du bain dérivatif. Deux solutions s’offrent à vous. Diminuer le temps de BD afin de ralentir le nettoyage qui sera plus long mais plus doux, ainsi les symptômes devraient s’atténuer. Ou bien, au contraire, augmenter le temps de BD pour accélérer le nettoyage au risque de voir les effets indésirables perdurer quelques jours de plus pour disparaitre ensuite. Faites selon votre ressenti 🙂
      Belle continuation !

  6. Laetitia dit :

    Bonjour,
    J’ai commence les BD il y a 6 jours (mercredi dernier) je fais le BD a l’eau, 10 min le matin.
    Les effets sont terribles : perte du sommeil, angoisses de plus en plus forte au fil des jours et cette nuit le pire : je n’ai pas dormi une seule minute et des crampes/spasmes au ventre avec nausees comme lors de ma depression post partum il y a 7 ans. Je suis si mal que je n’ai pas pu aller travailler. Alors vous allez dire : c’est bon signe, ca bouge a l’interieur mais avez vous une idee de combien de temps cela peut durer car je ne peux pas me permettre de louper le travail trop longtemps ? J’etais convaincu par les BD mais la je suis prete a arreter ( d’ailleurs je ne l’ai pas fait ce matin)
    Merci pour votre aide

    Suzan, si vous me lisez, pouvez vous me dire au bout de combien de jours le calme est revenu ?

    • Philosophine dit :

      Bonjour Leatitia,

      Effectivement, vous êtes très réactive. Il arrive souvent que le BD fasse ressurgir de vieilles maladies ou de vieilles émotions pour les éliminer définitivement. Je me souviens avoir revécu des émotions négatives du passé suite au BD, ce n’est vraiment pas agréable… mais on se sent tellement mieux, une fois que tout est nettoyé. Cela peut durer quelques jours, parfois plus, et même plusieurs semaines…. Dans votre cas, je conseillerais de diminuer la durée à 5 minutes ou de ne le faire que 3 jours par semaine par exemple. Dans tous les cas, ce serait vraiment dommage d’arrêter 😉
      Bon courage !!

    • suzan dit :

      Bonjour Laetitia, le calme n’ est pas revenu alors j’ai arrêté le BD. Je compte reprendre petit à petit au rythme de 5min 3-4 fois par semaine. Vous ça va mieux?

  7. mimi dit :

    bonjour philosophine, je reviens pour vous donner de mes nouvelles, qui sont tres bonnes. voila 4 mois que je pratique les bains derivatifs sauf 3,4 jours par mois(indisposee)et je ne m arreterai plus tant que ce sera possible. en effet j ai une polyartrite rhumatoide depuis 14 ans et j etais sous corticoides et metothrexate+calcium et vitamine D mais je ne les prenais systematiquement pas tous lesjours car j en avais assez des medicaments. depuis maintenant 2 mois je n en prends plus et je vais tres bien , j ai encore mon petit doigt de la main legerement deforme mais moins qu avant.tout cela grace aux bainsderivatifs. mais j ai eu plein de douleurs qui sont revenues et j ai beaucoup souffert mais patiente et fait plus de temps de bains mais je n apas repris un seul comprime.je suis heureuse car je me croyais condamnee a vie. je dois partir mais je reviendrai car pleins de choses a dire encore. merci.

  8. mimi dit :

    Je reviens pour encore parler de ces bienfaits .. Je disais au debut de mon experience que je n avais pas dit a ma famille que je pratiquais ces bains mais je n ai pas tenu longtemps car il fallait que mes enfants et mon mari en profitent aussi. Mon ainee n avait pas eu ses regles depuis 4/5mois et a une allergie (il lui arrive d avoir des plaques et demangeaisons) ,je lui aiexpliquee(assez difficile de la convaincre au debut,elle riait et ne voulait pas m entendre) puis je lui ai donne une bouteille bien froide enveloppee avant de dormir puis presque tous les soir puis tous les soirs .elle aeu ses regles au bout d environ 6semaines et son allergie a diminue.puis j ai initie mon mari et mes 2autres enfants .on ne peut plus se passer de cette bouteille glacee le soir et toute la famille dort mieux. L une a des cheveux plus doux ,l autre est plus concentre en classe, l autre mange plus(un meilleur appetit) et mon mari dort beaucoup plus et mieux.
    Au debut, pour ma part ma taille s est affinee ainsi que mes hanches et moins de ventre, j ai eu de grosses douleurs aux articulations(aux genoux mais pas en meme temps, a la hanche,aux pieds sous les pieds, au poignet, a l epaule ,au cou..etc mais a chaque fois que j avais mal,je savais que ca allait partir sans medicaments) car je ne prenais plus mes medicaments et donc en rappel surement mais la plus dure a supporter etait celle du cou car elle a duree au moins15 jours, tous les soirs je disais demain je reprends mes medicaments et j ai augmente ces bains(traditionnels et glacons et bouteille glacee le soir) jusqu a estemption de la douleur petit a petit.de temps en temps j ai une petite douleur quelquepart mais j ai de quoi la soigner naturellement .c est trop bien et incroyable en meme temps.le mois prochain je dois faire mes analyses sanguines et aller chez mon rhumatologue ,on verra je vous dirai ce qu il en est de cette maladie.mais je ne sais pas si je dois le dire a mon rhumato.qu en pensez vous philosophine? Connaissez vous d autres personnes atteintes comme moi et gueries? Excusez moi je suis bavarde et pourtant je n ai pas tout dit.merci

    • Philosophine dit :

      Bonjour Mimi,

      C’est super si toute la famille s’est mise à la pratique du BD. En effet, généralement le BD permet de régulariser les règles. Très bénéfique aussi pour la concentration, recommandé en cas d’examen par exemple. Super témoignages, je vous remercie de votre partage.
      Quant à savoir si je connais des personnes ayant guéries de la polyarthrite rhumatoïde, non. Mais je sais que le bain dérivatif permet de diminuer nettement les douleurs de la plupart des maladies. Sachez que les analyses peuvent ne montrer aucune amélioration dans un premier temps malgré la diminution ou disparition des symptômes. C’est pourquoi je vous conseille de ne pas trop vous y fier. Faites confiance à votre ressenti. Si vous pensez que votre médecin est suffisamment ouvert à ce genre de choses, alors pourquoi ne pas lui en toucher deux mots 🙂 Faites comme vous le sentez, après il est vrai que ce serait super si la médecine traditionnelle pouvait d’avantage s’ouvrir aux méthodes alternatives…. mais c’est aussi prendre le risque d’être ridiculiser, tout dépend de l’ouverture d’esprit de votre praticien de santé.
      Au plaisir de vous lire !

  9. Martine dit :

    Bonjour Philosophine,

    J’ai découvert votre site grâce au site régénère de Thierry casasnovas.

    Je pratique les BD depuis 6 ans et je n’ai eu que des bienfaits, ma santé c’est améliorée assez rapidement.

    J’ai une question à vous poser car je n’arrive pas à comprendre ce qui se passe. Très souvent quand je pratique les BD sur le gant de toilette j’ai du sang. Avez-vous eu ce phénomène ?

    Merci pour votre réponse.
    Martine

    • mimi dit :

      Bonjour martine, je me permets de vous poser une question, etant donne que vous avez une grande experience dans ce domaine, quels maux aviez vous avant de faire les bd? Et j attends toujours la reponse de philosophine.merci.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Martine,

      Je n’ai jamais eu ou entendu parler de ce souci…. Soit il y a irritation de la peau lié au frottement du gant de toilette soit ce sont des pertes de sang vaginales et dans ce dernier cas, je pencherais pour un nettoyage des organes reproducteurs, mais sans grande certitude. Je me souviens avoir eu des pertes de sang durant un jeûne de plusieurs jours, c’était mon corps qui se nettoyer mais cela a duré un ou deux jour tout au plus. Dans votre cas, si cela arrive régulièrement je pense qu’il serait plus prudent de consulter un gynéco au cas où il y aurait un éventuel souci.

      Au plaisir de vous lire, ici ou sur Régénère 🙂

  10. Martine dit :

    Bonjour Mimi,

    Grâce aux BD, j’ai soigné une dépression nerveuse, insomnie, arthrose, hernie discale, hémorroïdes, addiction aux médicaments.

    Actuellement, je continue pour voir si mes cheveux blancs peuvent redevenir couleur naturelle. Je vous tiendrai au courant.

    Bonne journée

  11. mimi dit :

    Bonjour philosophine, je viens tout juste de voir votre reponse a mes questions. Vous avez raison mon medecin pourrait en rire donc je garde ca pour moi. J ai arrete pdt les regles 3 jours et des douleurs sont revenues aux mains et pieds enfin j ai repris et ca va un peu mieux, j ai deja essaye pendant les regles avec des glacons dans le sac congelation mais ca les coupait et reprenait apres donc regles qui duraient plus longtemps mais avc les bains elles sont arrivees au bout de 28 jours alors qu avant c etait plus 25,26 et meme avant des fois et elles ont ete cette fois meilleures et vite parties. Merci encore pour votre generosite.
    Martine je vous remercie pour votre reponse et j espere que je serai aussi courageuse que vous.
    Bonne journee a tous.

    • Philosophine dit :

      Oui, effectivement le froid bloque les règles c’est pourquoi il est recommandé d’arrêter les bains pendant cette période.
      Belle continuation à vous et n’hésitez pas à revenir témoigner ! Au plaisir de vous lire 🙂

  12. Martine dit :

    Bonjour Philosophine,

    Savez-vous si France GUILLAN doit sortir un nouveau livre sur les BD ?

  13. Bridel 64 dit :

    Bonsoir Philosophine,

    Je pratique les bains dérivatifs depuis 19 mois quotidiennement pendant 1 heure. Cette méthode m’apporte énormément à tous point de vue et à présent je ne puis m’en passer. J’étais en surpoids et j’ai perdu 11 kilos, je suis beaucoup plus serein et enthousiaste, je dors beaucoup mieux et j’ai eu les mêmes sensations que vous (petites vibrations trés agréables et surprenantes mais inquiétantes au début car je ne savais pas ce que c’était….) Malgrés tous les bienfaits des bains dérivatifs je ne puis me débarasser des acouphènes, ceux ci persistent et ils s’intensifient dans un envorronement bruyant.Je suis en recherche d’une solution, je serais trés heureux d’avoir des conseils ou témoignages de personnes ayant résolu ce problème. merci pour vos témoignages et bon BD à toutes et à tous

    • Philosophine dit :

      Bonjour Bridel, merci pour votre témoignage ! En effet, les petites vibrations sont surprenantes mais tellement agréables je trouve 🙂 Bravo pour la belle perte de poids !
      Pour les acouphènes, je vous recommande d’aller faire un tour sur les vidéos de Thierry Casasnovas. Selon lui, ce serait directement lié aux glandes surrénales.
      Le sujet est évoqué dans ce questions/réponses à 1:46:15 : https://www.youtube.com/watch?v=3_CvTCrH-us

      Belle continuation à vous !

      • Bridel 64 dit :

        Bonjour Philosophine,

        Merci pour vos encouragements et vos conseils. Selon vos recommendations j’ai consulté le site de Thierry Casasnovas et ses préconisations (a peu de chose près) correspondent a la prescrition qui m’a été faite par le docteur qui me suit, ce qui est à la fois rassurant et réconfortant car la médecine par les plantes est un domaine qui m’est totalement inconnu.
        je profite du fait que « le défi du bain dérivatif » soit actif pour faire part à toutes les personnes en recherche de solutions sur la pratique des BD pour décrire la technique que j’ai adoptée pour plus de confort dans la pratique des BD. N’étant pas entièrement satisfait de l’utilisation du gant de toilette (trop irritant et mains mouillées) je me suis muni d’une spatule de 30 cm de long et 3 cm de large sur laquelle j’enroule une éponge plate (type carré vaisselle 18 X 20, tenue par un élastique). Ensuite je recouvre l’éponge de Jersey tubulaire (5 cm de large) que je couds a une extrémité comme pour confectionner une chaussette. J’y trouve beaucoup d’avantages: confort pour déscendre a l’extrémité du périnnée, celà constitue avec l’éponge une réserve d’eau permanente pour bien mouiller les zones à refroidir, permet de garder les mains sêches et bien chaudes.
        Une recommandation cependant: il faut être strict avec l’hygiène et prendre soin de laver régulièrement les composants de « l’outil » décrit ci dessus.
        Merci Philosophine et bons BD à toutes et tous

        • Philosophine dit :

          Bonjour Bridel,
          Je suis ravie d’apprendre que les recommandations de Thierry se rapprochent de celles de votre docteur, c’est une bonne chose ! Merci bien pour la technique. Il est vrai que le BD au gant de toilette peut provoquer des irritations à la longue. L’idée de la spatule me semble bien pratique particulièrement pour les personnes à qui il est recommandé de ne pas avoir les mains en contact avec l’eau froide. Pour ma part j’utilise une petite éponge pour les bébés et ça me convient parfaitement !
          Bonne continuation !

          • Bridel 64 dit :

            Bonsoir Philosophine,

            Je ne pensais pas vous donner de mes nouvelles si tôt mais la situation a évolué relativement vite concernant les acouphènes. J’ai retrouvé une audition parfaite sur l’oreille droite et constaté simultanément la perte des acouphènes. Je n’osais y croire après tant d’années de galère. Celà c’est produit le 11 mars, il est peut être trop tôt pour moi de me réjouir de cette situation mais j’espère qu’elle sera durable…. Concernant l’oreille gauche j’ai perdu l’audition depuis plusieurs année et les acouphènes s’y sont bien installés, au regard de la situation que je viens de vous exposer pour l’oreille droite je garde confiance et j’espère pouvoir vous annoncer un jour que c’est gagné…
            je garde espoir et m’appuie sur ce que déclare Thierry Casasnovas dans la vidéo que vous m’avez conseillée: »tout se régénère » . L’oreille gauche a été endommagée par la foudre alors que j’étais au téléphone, d’où l’origine de tous mes problèmes.
            Les bains dérivatifs m’ont aidé à surmonter ses désagrément et ont très vraissemblablement contribué pour partie à cette guérison partielle. J’ai recouru à l’acuponcture et au traitement qui m’a été prescri par le médecin.
            Je vous remercie Philosophine pour m’avoir orienté vers la vidéo de Thierry Casasnovas car elle m’a étée d’un grand support pour recourir aux soins par les plantes.
            Merci d’avoir pris l’initiative de créer « le difi du bain dérivatif » il m’est d’un grand secours et jespère que d’autres personnes pourront en profiter et nous faire part d’expériences positives

          • Philosophine dit :

            Bonjour Bridel,

            Je me réjouis de lire un tel témoignage !! Sans aucun doute, vous voici sur le chemin de la régénération. J’ai hâte de connaître la suite ! Belle continuation à vous et un grand merci pour ce retour ! A bientôt !

  14. Polly dit :

    Bonjour Phililosophine,

    Tout d’abord un grand merci à vous pour ce formidable article, et un grand merci également à tous ceux qui ont pris le temps de venir témoigner. Les témoignages sont très importants lorsque l’on a besoin d’informations. Positifs ou négatifs, ils nous aident à savoir comment aborder les choses et les réponses que vous apportez sont là aussi très précieuses. Merci vraiment pour tout cela.

    Je crois que je vais commencer dès ce soir tant j’ai été convaincue par tout ce que j’ai lu !! ;-))
    Je n’ai qu’une seule poche de gel mais pour un début, ce sera mieux que rien…
    Je souffre de rhumatismes qui se généralisent et me font beaucoup souffrir. Depuis décembre par exemple, j’ai mal tous les jours à l’os du poignet droit (et au bas du pouce aussi). Je dis « tous les jours » alors que je devrais dire toutes les nuits car c’est principalement la nuit et au matin que je souffre le plus. Comme si c’était l’inactivité de l’articulation, son « refroidissement », qui induisait la douleur.
    J’ai également des migraines très douloureuses et très fréquentes que seuls des médicaments assez lourds parviennent pour le moment à apaiser.

    C’est dire si c’est avec beaucoup d’espoir que j’aborde l’expérience des bains dérivatifs…
    Et je vais donc commencer dès ce soir mais, avant même de commencer, je me permets deux questions pour mieux comprendre :

    – Je suis étonnée de la largeur des poches de gel Yokool (ou autres) : En plus du périnée, cela doit fortement refroidir l’intérieur des cuisses, non ?
    Je vous demande cela car je suis très frileuse et je me refroidis très vite. J’ai bien lu qu’il faut veiller justement à ne pas refroidir le corps (sauf le périnée) et je me couvrirai bien, mais avec des poches de gel de cette largeur, comment empêcher le contact avec les cuisses ? (à moins qu’elles soient assez fines et qu’elles se replient sur elles-mêmes permettant une localisation précise dans l’entre-jambes ??)

    – en ce qui concerne les BD du soir : est-ce que les poches de gel sont à appliquer AVANT de se coucher ou peut-on se coucher avec ? J’ai bien compris qu’il ne faut PAS S’ENDORMIR AVEC puisqu’il est très déconseillé de conserver une poche qui n’est plus froide, mais tant qu’on ne dort pas on peut garder une dernière poche en se couchant, n’est-ce pas ?

    Encore un grand merci à vous, chère Philosophine, et un grand merci à vous tous.
    Entrant dans « le cercle », je viendrai moi aussi témoigner de mon expérience, espérant pouvoir à mon tour apporter quelque chose à ceux qui suivront… 😉

    • Philosophine dit :

      Bonjour Polly,

      Je suis heureuse que cette page vous apporte les informations dont vous avez besoin. J’aspire à ce qu’elle aide le plus de personnes possible, c’est pourquoi tout témoignage est le bien venu, qu’il soit positif ou négatif comme vous le dites !
      La bain dérivatif aide l’organisme à se nettoyer en profondeur, il devrait grandement vous aider à soulager vos rhumatismes et vos migraines. Cependant, il est encore plus efficace allié à une bonne alimentation riche en fruits et légumes qui permettent de detoxiner et d’alcaliniser le corps.

      Les poches de gel Yokool sont idéalement conçues pour la pratique du bain. L’important était d’apporter du froid dans la région de l’entre-jambe et pas seulement au niveau du périnée (peut importe si les cuisses sont un peu touchées) tout en maintenant le reste du corps bien au chaud pour qu’il y ait un petit choc thermique.

      Vous pouvez porter les poches à tout moment, selon votre convenance, en évitant cependant de la mettre juste après un repas. Il est possible et même plutôt agréable de se coucher avec, à condition de ne pas s’endormir comme vous l’avez remarqué 😉 Cela détend et favorise le sommeil.

      Merci à vous et n’hésitez pas à revenir pour témoigner ! Belle continuation ! 🙂

  15. Polly dit :

    Chère Philosophine,

    Je vous remercie beaucoup pour votre gentille réponse.
    Depuis mes premières questions j’ai beaucoup lu et j’ai compris qu’en effet ce n’est pas précisément (et exclusivement) le périnée qu’il faut refroidir mais l’entre-jambe. Tant mieux, cela va être plus facile !! Je ne vous parle pas de l’inconfort à s’asseoir sur une poche de gel (une Nexcare pliée en deux pour être plus fine) glissée juste sur le périnée !! ;-))
    Pour le moment pas de résultat mais il est évident que c’est parce que je n’ai pas bien pratiqué.

    Je crois que je préférerais pratiquer sans les poches de gel mais je n’arrive pas à comprendre quelle est la bonne position.
    En bonne parisienne, j’habite un petit appartement avec une petite salle de bain. J’ai une baignoire mais bien sur pas de bidet.
    Je n’arrive pas à comprendre comment, en mettant un tabouret dans ma baignoire (et une bassine à portée de main je suppose), je ne vais pas me mettre de l’eau plein les pieds (qui doivent rester bien au chaud si j’ai bien lu).
    Lorsqu’on a plongé le gant dans l’eau, doit on procéder immédiatement au passage sur l’aine et le périnée (auquel cas l’eau va ruisseler) ou bien faut il essorer le gant (auquel cas on perd certainement de la fraicheur) ?
    Je procèderais volontiers sur les toilettes car plusieurs témoignages disent que c’est une des meilleures solutions mais, même en me reculant beaucoup, je mets de l’eau un peu partout et surtout elle coule le long de mes jambes et me refroidit.

    Pourriez-vous m’aider à nouveau s’il vous plait ?

    Bien cordialement à vous,
    Polly

  16. Polly dit :

    Ahlala…. Le bien-être, c’est pas facile !! 😉
    (surtout au début ?)

    Bon, j’ai a peu près trouvé une position acceptable sur les toilettes.
    Je continue à mettre de l’eau un peu partout mais au moins ça ne coule plus sur mes jambes !

    Il me reste à résoudre le problème du linge : que ce soit un gant ou une éponge, comment faire pour ne pas avoir les mains mouillées et glacées au bout de quelques minutes ?
    Vous dites vous servir d’une éponge de bébé.
    Apparemment c’est ce qui me conviendrait aussi le mieux car en effet le gant est irritant (pour moi). Mais vous en servez-vous à main nue ? Comment avez-vous résolu le problème de la main mouillée et qui se refroidit ?
    J’ai lu le témoignage très intéressant de Bridel ci-dessus qui s’est confectionné un « outil » avec une éponge élastiquée au bout d’un manche et recouvert d’un jersey tubulaire et j’ai essayé mais l’éponge finit par glisser très vite malgré l’élastique serré (pas encore assez serré ?)

    Enfin j’ai une dernière question (un peu intime, désolée) :
    Lorsqu’on est en position assise sur le wc, on passe l’eau sur l’aine, ok, et on descend. Mais moi, en descendant je glisse l’éponge sur mes fesses. Il faudrait beaucoup écarter les fesses pour atteindre le périnée. C’est ce que vous faites ?

    Je me demande surtout comment il se fait que je soit la seule à (me) poser autant de questions !!
    Tout le monde a trouvé ses propres solutions très vite ?
    Je suis la bécasse du poulailler ?? ;-))

    • Bridel 64 dit :

      Bonjour Polly,

      je comprends vos difficultés car la pratique des BD n’est pas si évidente quand on n’a pas trouvé la solution qui convient, en revanche c’est trés facile dés l’instant ou plus aucun problème ne subsiste. Je pense pour ma part que les toilettes ne sont pas le meilleur endroit pour la pratique des BD, l’idéal étant d’avoir un bidet dans une salle de bain bien chauffée. Si vous n’avez pas de bidet il est possible de s’en procurer d’occasion entre 12 et 40 € (voir petites annonces sur les bidets portatifs). Le bidet portatif peut aussi se trouver en parapharmacie. Vous pouvez l’utiliser dans une pièce de votre maison qui vous est agréable
      Pour ce qui est de la spatule, au début des BD j’ai utilisé une spatule droite et je n’avais pas de difficultés pour faire tenir l’éponge. par la suite j’ai trouvé une spatule comprenant un plis entre la poignée et la partie sur laquelle je fixe l’éponge. Il est trés facile à ce moment là de positionner l’élastique au niveau de la courbe au milieu de la spatule. Le fait que la spatule comporte un plis permet aussi d’atteindre plus facilement les parties du corps situées au plus bas du périnée.
      Ne vous découragez surtout pas car les efforts consentis dans la pratique des BD sont largement récompensés.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Polly,

      J’ai eu du mal aussi à trouver ma position idéale pour le bain dérivatif, et à chaque déménagement, il me faut me réadapter. Actuellement, je le pratique sur les toilettes, cette pièce étant bien chauffée par de gros tuyaux qui la traverse et suffisamment grande pour y mettre une chaise en face de moi, sur laquelle je pose ma petite bassine d’eau (j’aurais pu la mettre dans les toilettes, mais elle ne rentre pas). Je la mets le plus près possible de moi, je m’assoie sur les toilettes le plus reculé possible tout en écartant les jambes. Je pose une serviette sur mes jambes pour ne pas avoir froid et au cas où de l’eau coulerait et c’est parti !
      L’éponge douce pour bébé est idéale, elle permet de retenir l’eau sans couler contrairement au gant de toilette. Je l’imbibe, passe de chaque coté du pli de l’aine en laissant ruisseler l’eau.
      Pour ne pas avoir la main mouillée, j’ai pendant un temps utilisé un gant de ménagère. Je vous laisse imaginer la scène…. pas très glamour tout ça hi hi hi ! 😀

  17. Polly dit :

    Comme vous êtes gentils tous les deux ! Merci mille fois pour vos réponses qui me font me sentir moins bête et me redonnent courage !!

    J’ai l’impression que c’est à chacun de trouver sa position et son « ustensile » ;-))
    Celui de Bridel m’a l’air rudement bien pensé mais comme je ne le vois pas j’aiun peude mal à comprendre à quoi il ressemble. En revanche, cher Bridel, vos explications m’ont donné l’idée d’une recherche google avec les termes « éponge à manche ». J’ai demandé un affichage images et j’ai trouvé une quantité de choses qui m’ont l’air rudement pratiques, dont celle-ci : http://www.ortaid.fr/brosses-et-eponges-pour-le-bain/1059/eponge-avec-manche-flexible.html et même celle-ci : http://www.attitudesnews.fr/rangement-entretien/brosse-a-vaisselle-accessoires-d-evier/eponge-a-liquide-vaisselle.html pour laquelle j’aimerais avoir l’avis des bricoleurs/bricoleuses : un réservoir qui peut contenir du liquide vaisselle devrait pouvoir contenir de l’eau, non ?
    Vous me direz : « pas beaucoup ». Certes, mais ça peut quand même se tenter… 😉
    Mon seul reproche est que ces trouvailles sont toutes en éponges synthétiques, je n’en trouve pas une seule en éponge naturelle. Je vais peut-être revenir à l’idée de la spatule de Bridel sur laquelle adapter mon éponge naturelle…
    (pour le bidet portatif, merci là encore pour cette idée mais malheureusement il ne tiendrait ni dans ma salle de bain ni dans mes toilettes et, compte tenu de l’intimité de la pratique, j’aimerais autant ne pas faire ça au milieu du salon !!

    Merci aussi beaucoup, chère Philosophine. Pour ma part, c’est un petit tabouret que j’ai mis devant moi pour poser la cuvette d’eau mais je retiens la bonne idée de la serviette sur les jambes !!
    (euh… une sur chaque jambe, voulez-vous dire, je suppose ?)
    Le gant de ménage, j’y avais pensé mais… je n’ai même pas osé l’écrire !!!! :-))))))))))))

    Bref, y a plus qu’à espérer que ce soit efficace !!!! 😉

    Encore un grand merci à tous les deux pour votre gentillesse.

  18. jo dit :

    Bonjour
    J’ai découvert cette méthode hier, par hasard, grâce au net….et depuis je ne fais que des recherches, je suis très intéressée par cette méthode, et merci à tous pour tous les comms, c’est super d’avoir un tel retour ! j’aimerais tellement m’y mettre également, par contre j’ai un petit soucis, il y a presque 2 mois j’ai été opérée d’une prothèse totale de hanche….aujourd’hui, je marche bien, pas ou très peu de douleurs, j’ai vu mon chirurgien il y a 3 jours, bref, tout va bien à ce niveau….pensez vous que je puisse commencer cette méthode ? j’ai lu les contre indications, j’hésite donc un peu….
    Dans l’attente de votre réponse
    Bien cordialement

    • Philosophine dit :

      Bonjour Jo,

      Désolée pour la réponse tardive….
      Voici ce qui est dit dans le livre de France Guillain :
      « Si vous sortez d’une opération où l’on vous a posé du matériel : sens, pacemaker, broche, vis, implants (…), ne faites pas de BD avec de l’eau pendant au moins six mois. Dès que vous êtes capable de marcher d’un bon pas une demi-heure, vous pouvez utiliser la poche de gel qui doit toujours être enveloppée de telle sorte qu’elle diffuse une douce fraîcheur. »

      Donc pour résumé, pas de BD à l’eau durant les 6 mois après l’opération mais vous pouvez dès à présent tenter les poches de gel en commençant doucement (1h par jour par exemple) puis augmenter progressivement 🙂

      Bonne continuation à vous !

  19. vlady dit :

    Bonjour,

    J’ai une petite question. Où se situe le pli de l’aine ?? Je ne comprends pas quel endroit rafraîchir ?? Du pubis jusqu’à l’anus ? ou les 2 aines de chaque côté du pubis ? sur certains sites il faudrait rafraichir de l’anus au pubis et revenir par les 2 aines. Bref, j’ai de la peine à comprendre !!!

    • Philosophine dit :

      Bonjour,

      La zone exacte n’importe peu du moment que l’entre-jambe est rafraichi…. Vous pouvez passer l’eau sur le pli de l’aine soit de chaque coté du pubis, en allant jusqu’à l’anus.

  20. Miata dit :

    Bonjour. J’ai découvert le BD sur le net il y a 1 mois. Je cherchais des infos car depuis des nuits il me semblait faire de l’apnée du sommeil. Ça ne m’étais jamais arrivé. Je devais m’allonger sur le côtés pour pouvoir bien inspirer. Et au réveil, j’étais toujours très fatigué. J’étais inquiète. Et donc un soir, devant la télé, avec un épai gilet sous la couette, j’ai utilisé une petite bouteille d’eau glacée placé dans une chaussette Et je vous assure, à la toute première application, j’ai ressentie une fraîcheur dans ma poitrine. Très agréable. Depuis je dors très bien et je respire normalement la nuit. Je me rappelle même de mes rêves au réveil. Je continue le BD tout les soirs. Après 2 semaines, j’ai le haut du crâne qui me gratte. Des douleurs articulaires au genoux, poignets, et la colonne vertébrale qui réagit. Je sent des petits fourmillements partout dans le dos. J’ai une polyarthrite rhumatoïde depuis 5 an à certains endroits je ne sentais plus rien. Donc c’est bon signe n’est ce pas? Cependant j’ai le haut du crâne qui pince, des picotements? J’espère n’avoir rien de grave à ce niveau. En tout cas, je me retrouve dans vos écrits. C’est top d^_^b.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Miata,

      Les symptômes que vous décrivez me semblent tout à fait normal. Le sommeil, les rêves, les fourmillements, la réapparition des douleurs, c’est normal oui, ça devrait passer en poursuivant le nettoyage. La sensation que vous avez au crâne, est-ce douloureux ? Je me souviens qu’au début j’avais des picotements comme si quelque chose trottait sur ma tête et en fait, c’était les fascias qui vibraient 🙂
      Merci pour votre témoignage et bonne continuation !

  21. Sayhello dit :

    Bonjour, j’aurai voulu savoir si les bains dérivatifs pouvaient favoriser la venue d’une grossesse…? Avez-vous reçu des témoignages dans ce sens..?

    • Philosophine dit :

      Bonjour,

      Je n’ai pas de témoignages allant de ce sens, mais logiquement le bain dérivatif ne peut que favoriser la grossesse puisqu’il participe au nettoyage en profondeur des organes notamment pour tout ce qui est troubles féminins.
      Cependant, dans le cas où la femme est sujette aux fausses-couches, il est important de s’abstenir de la pratique du BD durant les 4 premiers mois de grossesse.

  22. Soow dit :

    Bonjour,
    j’ai 23 ans et je pratique les bains dérivatifs à l’eau (30min) et poche de gel (2h) depuis plus d’un an afin de recolorer mes cheveux blancs que j’ai,
    mais pour l’instant je ne vois aucun résultat, et des cheveux blancs continuent de pousser. Est-ce normal de ne pas avoir de résultats après plus d’un an ?
    cordialement

    • Philosophine dit :

      Bonjour Soow,

      La recoloration des cheveux blancs peut prendre chez certaines personnes plusieurs années avant de voir un début de résultat. Le bain dérivatif est parfait pour nettoyer le corps, seulement ce n’est parfois pas suffisant, il faut penser aussi à reconstruire l’organisme, le reminéraliser. Les jus verts sont excellents pour cela ! Je vous conseille d’aller faire un tour du coté des bons conseils du site Régénère 😉
      http://regenere.org

  23. Mimi dit :

    Bonjour philosophine, enfin je reviens pour vous donner de mes nouvelles. Je continue les bains derivatifs mains plus avec les glacons et la bouteille glacee depui une certaine periode pour faute de temps. Comme je disais plus haut, j ai fait les analyses sanguines et je suis allee chez mon rhumatologue (en mars),je suis atteinte d une polyarthrite rumathoide depuis 15ans, mais le vs etait assez eleve , acette periode j avais tres mal aux mains et pieds les douleurs que j avais eues au debut de ma maladie comme si cette derniere sortait de mon corps. Et je ne prenais plus mes medicaments depuis quelques mois. Mon medecin m a remonte les bretelles mais j etais persuadee que j allais guerir avec tous les temoignages que j ai lus sur le net. Je lui ai touche deux mots sur les bd l
    Mais il a rit et il n a rien compris il m a redonner une ordonnance avec methotrexate et compagnie. Et il faut que je precise qu en cherchant les origines de cette maladie je suis tombee sur henri joyeux et casasnovas et la j ai tout compris et enfin j ai decide d arreter la consommation du lait et ses derives. J en ai parler a mon rhumato et il m a dit mais non vous avez besoin du calcium du lait, l osteoporose, le lait n a rien a voir avec vos douleurs…etc je n ai rien ecoute et j ai continuer plus de laitages depuis maintenant 4 mois des tisanes d orties au debut mais comme j ai tout consomme les miens et ceux de mes voisins, des tisane ensuite de pissenlit plus rromarin, avec persil ,des fois menthe enfin ce que je trouve dans mon jardin et j ait une cure avec quelques jus de legumes.. Au debut j ai bien maigri car je mangeais presque plus de sucre mais la ca va. Et sans arreter les bains, surtout quand j avais mal .je suis retournee chez mon medecin au mois de mai car j avais une carrence en vitamine D . Et la il aregarde mes resultats sanguins et ma fiche et : « bon…methotrrexate, calcium, vitamine D.. » « Oui mais docteur je n ai pris que la vitamine D » « et le reste? »  » non docteur je ne le prends plus depuis longtemps maintenant et je veux me soigner autrement » il m a dit d accord. Alors je lui ai dit ce que je prenais sans lui parler des bd pour eviter les c est quoi te moqueries de la derniere fois. Il m adit mais y a pas de clcium dans les tisanes et je lui ai dit que je mangeais une bonne salade verte midi et soir et il m adit bien avec des legumineuses germees quand des fois. Et la il etait sans voix j avais reponse a tout et il ne connaissait pas la germination et comme il a dit que sa femme aussi s interessait a la phytotherapie et bien je lui ai dit qu il pourra lui parler des graines germees.
    Je retourne a mon etat de sante, donc il ne m a prescit que du calcium que je n ai pas pris . Je vais beaucoup mieux, plus besoins de medicaments, meme pae pour un mal de tete que je laisse passer tout seul en buvant un demi litre d eau et ca passe. Si j ai une douleur j ai recours aux bd, aux tisanes qui nettoient l organisme, je vais aux selles 2 a 3 fois par jour alors qu avant c etait une seule fois, j ai recemment une douleur du bas du ventre jusqu au genoux j ai pas compris mais j ai mis du froid (bd) ou ill faut et du chaud sur mon genoux et sur mon ventre le lendemain c etait parti sans produit chimique. Franchement je suis une autre personne je comprends pleins de choses sur toutes cse maladie qui nous envahissent (le manque de mineraux dans notre alimentation, avec l acidite de certains aliments que nous mangeons comme les produits laitiers…). Je mange normalement mais J ai rajoute plus de salade, de fruits, de tisanes et pas de laitages.
    Voila je suis debarrasse des corticoides et tout le reste, mon medecin a meme remarque que mes articulations etaient plu souples, au fait mon taux de vs a diminue et je lui ai dit qu a la prochaine visite il sera encore moindre.
    J ai ete bavarde mais j aimerais que mon temoignage aide d autres personnes qui souffrent comme moi j ai souffert.nous pouvons nous soigner par nous meme surtout que nous avons toutes les informations sur le net sur toutes les choses presentes sur terre. Et c est benefique pour ma famille aussi qui apprend a manger mieux meme si desfois mes enfants ronchonne un peu car ils en ont un peu marre de mes discours mais quand ils ont mal quelquepart c est moi qu ils viennent voir et ils sont bien content apres. Il me reste juste une petite gene le matin au reveil quand je fait mes premiers mal j ai un peu mal sous mes pieds mais apres c est fini.
    Pour ceux qui veulent me comprendre, retournez en haut de cette page vous lirez mes premiers temoignages, par contre j ai toujours les varices, les taches de soleil et des cheveux blancs.

    Voila je vous laisse. Bonne journee a tous. Merci .

    • Philosophine dit :

      Bonjour Mimi,

      Très heureuse de vous à lire à nouveau avec en prime, de biens belles nouvelles ! Il faut du courage pour oser sortir des sentiers battus et faire son propre chemin, ses propres recherches. Ce n’est pas toujours évident avec la pression de l’entourage et du monde médical. Alors bravo ! Votre médecin va certainement commencer à se poser des questions 😀

      Concernant les varices, les tâches de soleil et les cheveux blancs, la régénération du corps prend du temps et comme je le dis toujours c’est le corps qui choisit ses priorités en fonction de ce qui y a de plus urgent à nettoyer et réparer 🙂

      Merci beaucoup pour ce beau témoignage et belle régénération !

  24. Mimi dit :

    Bonjour philosophine, merci pour vos encouragements qui me sont precieux, vous etes une personne genereuse, vous consacrer de votre temps pour aider des personnes que vous ne connaissez qu a travers le net. Merci encore et bravo.
    C est vrai que ca n a pas ete facile pour arriver au stade ou je suis, a present, mais j ai persevere en me convainquant tous les jours que j allais y arriver et pourtant il y a eu des moments ou j avais tres mal a un menbre ou endroit que je me disais demain matin je reprends mes medicaments. Mais je mettais une bouteille glacee bien enveloppee la ou il faut le soir et je m endormais avec jusqu au petit matin lorsqu elle s etait rechauffee et en me levant je sentais que ca allait mieux, puis une heure apres le petit dejeuner je me remettais du froid pendant 2,3 et meme 4 heures de suite quelquefois. Et desfois pendant la sieste aussi. J ai ecoute beaucoup de videos d henri joyeux et de thierry casasnovas qui m ont aidees a ne pas baisser les bras. En fait, j avais peur qu en enlevant les medicaments que mes reins ou mon foie ne fonctionne plus comme il faut et que je pouvais avoir des complications, c est dans ce sens que les videos et les temoignages sur le net m ont ete tres benefiques.
    Mais il faut quand meme etre suivie par son medecin grace surtout aux analyses sanguines et non au decouragement qu il me tansmettait.
    Enfin rien n est acquit, c est un travail quotidien pour manger mieux et ne pas succomber aux tentations.
    C est dommage que les medecins ne nous expliquent pas la vraie origine de nos maux, pour y remedier des le debut au lieu de les camoufler par des medicaments et les laisser degenerer et s installer dans notre organisme jusqu a ce qu ils engendrent d autres maladies…
    J espere que mon experience aidera d autres personnes qui souffrent comme j ai souffert.
    Voila bon courage a tous.

  25. Fanny dit :

    Bonsoir, en fait j.essaye tout juste de commencer, je vais me commander des poches de gel car je n’arriverais pas à utiliser la méthode traditionnel, trop compliqué pour moi. En attendant les poches, jai eu l’idée de prendre des pains de glaces ( vous savez, pour tenir au froid une glaciere par exemple) que j’ai enfermée dans un sachet plastique hermétique. C’est pas mal mais cela ne permet pas le déplacement, seulement en restant assise dessus. J’ai énormément de problemes de peaux, allergies eczema peau seche , les yeux aussi demangeaison, yeux rouges etc…..je compte vraiment sur les BD. Aussi étant de nature impatiente et me décourageant très très vit, j’espère tenir jusqu’au premier signe de mieux. A votre avis, a partir de combien de temps peut on voir les premiers signes d’amelioration. Je crois comprendre aussi que lorsque l’on commence, il ne faudrait plus jamais arrêter auquel cas , tous les désordres réapparaîtaient, rien ne peut disparaitre de façon definitive?

    • Philosophine dit :

      Bonjour Fanny,

      Bonne idée les pains de glaces, bien qu’un peu moins pratiques que les poches, ça reste une bonne alternative 🙂
      Les signes d’améliorations varient d’une personne à une autre. Les premiers effets positifs peuvent arriver au bout de quelques jours ou d’une semaine (meilleur sommeil, meilleur transit….). En effet, la plupart du temps lorsqu’on arrête le bain dérivatif, les maux réapparaissent, du moins c’est ce que j’ai vécu avant de changer d’alimentation. Le bain dérivatif aide grandement mais d’après mon expérience, combiné à une alimentation naturelle et physiologique, les résultats sont meilleures et perdurent dans le temps.
      Je vous recommande d’aller jeter un coup d’oeil du coté des vidéos du site Régénère :http://regenere.org

      Une vidéo pour comprendre les allergies : https://www.youtube.com/watch?v=Hq-R1NYgUXQ

      Bonne continuation 🙂

  26. Sylvain dit :

    Bonjour, j’ai 28 ans et je me suis mis au bain dérivatif il y a une semaine et demie à raison de deux seances par jour. Je souffre de troubles digestifs (diarhées tres frequentes et trouble de la digestion) depuis que j’ai douze ans et mes recherches m’ont menées à cette technique.
    j’en suis donc à plus d’une semaine d’essai et je remarque déjà des effets : habituellement j’ai tendance à avoir une diarhee chronique et la depuis une semaine c’est l’inverse qui se produit. je suis comme complètement bloqué. je commence un peu à m’inquiéter et je me demande si je dois freiner un peu les BD. ça fait maintenant une semaine que ces comme ça et les laxatifs n’ont aucun effet.
    ce qui est perturbant c’est qu’aprés mes séances mon ventre se met à faire du bruit et je le sens travailler. je me dis qu’étant donné qu’il y a un effet (même négatif) sur mon ventre c’est que ça fait effet et qu’il faut continuer…
    en tout cas les témoignages sont trés encourageant et merci pour ces conseils.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Sylvain,

      La constipation est très fréquente lorsqu’on commence le bain dérivatif dû à l’accumulation de toxines dans les intestins. Pour faciliter le transit je vous recommande de prendre du psyllium blond, très efficace.
      Pour les soucis digestifs et la diarrhée chronique, en plus du bain dérivatif je vous conseille d’aller jeter un oeil sur les vidéos du site Régénère : http://regenere.org

      Bonne continuation !

  27. Mylène dit :

    Bonjour, J’ai découvert il y a peu, la technique des bains dérivatifs. Je me suis empressée d’acheter des poches. J’ai pratiqué durant une semaine lorsque je me suis aperçu des contre indications lors de pose de prothèses. J’ai en effet une prothèse de hanche totale depuis 15 ans. Puis-je pratiquer sans risque? Sinon quels sont les risques? Merci beaucoup

    • Philosophine dit :

      Bonjour Mylène,

      Je vous joins un extrait du livre de France Guillain :

      « Y’a-t-il des contre-indications ?

      Oui : si vous sortez d’une opération où l’on vous a posé du matériel : stens, pacemaker, broche, vis, implants dentaire ou mammaire, hamac pelvien, mais aussi botox – à plus forte raison si on vous a fait une greffe d’organe ou de cornée -, ne faites pas de BD avec de l’eau pendant au moins 6 mois. Dès que vous êtes capables de marcher d’un bon pas une demi-heure, vous pouvez utiliser la poche de gel qui doit toujours être enveloppée de telle sorte qu’elle diffuse une douche fraîcheur. »

      A mon avis, il n’y a pas de risque dans votre cas mais si le doute persiste, je vous conseille d’envoyer directement un mail à France Guillain :
      https://www.bainsderivatifs.fr/contact/

  28. Mary dit :

    Bonjour, une amie m’a parlé des bienfaits des BD et je pense sérieusement à m’y mettre, mais pour conjuguer mon emploi du temps avec les BD le mieux pour moi c’ est le soir. Pour commencer je vais essayer avec les bouteilles d’eau , mais avant je voudrais savoir si je le fait qu’une fois par jour est ce suffisant ? et est ce que je peux le faire environ 1h30 après le repas ?. Merci de votre réponse et désolé si elle est nulle

    • Philosophine dit :

      Bonjour,

      Une fois par jour, c’est déjà bien et toujours mieux que rien ! Après, tout dépend de la durée 🙂 Oui, il faut attendre 1h30 après un repas, ça évite les nausées et autres inconforts digestifs 😉

      Bon BD !

  29. Cresson dit :

    Je viens de faire la connaissance ce soir des BD !! Je suis curieuse de connaître les résultats alors je m’Y mets maintenant. Petite question ? Sur ce que je lis, on dit de ne pas mettre l’eau trop froide mais, une poche de gel est quand même doublement plus froide que de l’eau ? J’ai ce genre de poche que j’ai recouvert d’un linge…. c’est même TRES froid mais je survis.
    A suivre !

    • Philosophine dit :

      Bonjour,

      Il faut que l’eau soit fraiche (pour ma part il m’arrive souvent d’y rajouter des glaçons) mais que ça reste agréable. Il en est de même pour les poches de gel. Perso, je ne les trouve pas hyper froides, peut-être un petit peu sur le moment mais ça reste confortable. Utilisez-vous les poches yokool de de France Guillain ? Si les poches sont trop froides et si la sensation est désagréable, je vous conseille de ne pas les porter aussitôt sorties du congélateur ou bien de les recouvrir d’un tissu plus épais 🙂

  30. Mary dit :

    Merci pour votre réponse

  31. Mimi dit :

    bonjour, toujours pas de medicaments et pas de douleur, c est trop bien, comme une renaissance !!

  32. ArnaudP dit :

    Bonjour à tous,
    Adepte du Miam-Ô-Fruits et du Miam-Ô-5 depuis plusieurs semaines, je souhaite poursuivre et aller plus loin dans la méthode France Guillain en testant les bains dérivatifs. Je me suis beaucoup documenté sur le sujet mais plusieurs questions et interrogations restent en suspens avant de me lancer, notamment concernant la durée des BD avec les poches.
    Mes journées étant bien chargées, il ne restent que peu de temps pour pratiquer les BD c’est pourquoi je pensais opter pour une pratique des BD avec des poches de gel. Mais j’ai lu qu’il fallait les porter pendant 3H, et surtout, qu’il faut qu’elles restent fraîches à tout moment ce qui impose de les changer régulièrement ! En bref, impossible à utiliser au travail ou ailleurs pendant mes activités !
    Voici donc mes questions :
    – A partir de combien de temps les BD avec poches sont-ils efficaces ?
    – Est-ce que l’augmentation du nombre de BD peut compenser la durée moindre ? (est-ce le cumul qui compte ou plutôt la durée continue de refroidissement ?)
    – Est-ce que je peux réaliser un BD en mangeant ? (cela fait partie des rares moments de répit dans ma journée !)
    En fonction de vos réponses, s’il s’avère que les BD avec poches sont trop compliquées à organiser et que les résultats ne seraient pas au RDV, j’opterais pour les BD classiques mais là encore plusieurs questions :
    – Combien de temps minimum ?
    – A quelle distance des repas ?
    Je vous remercie d’avance pour vos réponses, je mets beaucoup d’espoir dans ces BD pour m’aider à sortir d’une mauvaise passe d’abord psychologique mais qui se ressent sur mon physique…

    • Philosophine dit :

      Bonjour,

      Pour la pratique avec les poches de gel, France Guillain recommande actuellement un minimum de 3h (ce qui correspond à une demi-heure de BD classique). Or bien avant cette mise à jour, elle conseillait au minimum 1h (soit 10 minutes de BD classique). Perso pendant plusieurs années, je me suis contentée de 10 à 20 minutes de BD classique par jour et les résultats étaient là. Donc je dirais que les effets commencent à partir d’1H de poche de gel.
      Oui, l’augmentation du nombre de BD est une bonne solution même si un BD s’avère plus efficace dans la durée.
      Il est possible d’utiliser les poches de gel tout en mangeant à condition de les mettre un petit avant. Dans ce cas il est possible de les garder tout le long du repas et après.
      Pour le BD classique, il faut attendre 1h30 après un repas sans quoi vous risquez de vous sentir mal.

      Il est vrai que ce n’est pas évident pour les personnes qui ont des journées bien chargées mais vous pouvez par exemple faire 10 minutes de BD classique au réveil. Si vous en avez la possibilité, mettre les poches de gel par tranche d’une heure dans la journée, au moment des repas ou le soir avant d’aller vous coucher. Vous pouvez même les porter au lit à condition de ne pas vous endormir avec.

      Bonne continuation et n’hésitez pas à revenir témoigner !

      • ArnaudP dit :

        Un grand merci pour votre réponse ! Je vais me lancer en suivant vos conseils avec 10 minutes de BD classique le matin que je compléterai dès que possible (repas, soirée) avec des sessions d’1 heure avec les poches de gel. Dernière petite question, que pensez-vous d’un enchainement BD classique puis BD avec gel ? Exemple : au réveil je commence avec un BD classique de 10 min et je poursuis avec une poche pendant mon petit-déjeuner (un miam-ô-fruits bien sûr ! :-)) ?
        En tout cas j’ai hâte de commencer, je vous tiendrai au courant des premiers résultats !

  33. Bibiane dit :

    Bonjour Philosophine,
    J’ai envie de partager mon expérience des bains dérivatifs. Dans ses premiers livres, France insistait beaucoup sur le fait qu’il y avait 2 éléments, le froid et le mouvement. Depuis que j’ai une salle de bains très froide tout l’hiver, je pratique parfois seulement le 2ème élément, à savoir le mouvement, sans l’eau froide, bien au chaud sous la couette le matin ou le soir… cela a assurément un effet. Sûr que le BD total est mieux… mais entre le froid version poche de glace auquel je ne suis pas accro et la version « mouvement » tout seul… je préfère la 2ème 🙂

    • Philosophine dit :

      Bonjour Bibiane,

      C’est un témoignage très intéressant que voilà et donc une bonne alternative pour la pratique du BD lorsqu’on vit dans un environnement froid (ce qui est d’ailleurs mon cas en ce moment ^_^ ).
      Merci et bonne continuation !

  34. Marion dit :

    Bonjour, quel bonheur d’avoir découvert ce site moi qui cherchais des temoignages sur les BD depuis longtemps…
    Il y a quelques années j’avais pratiqué les BD à l’eau car je souffrais d’insomnies et cst vrai que mes nuits étaient bien meilleures puis j’ai arrêté…
    L’année dernière j’ai fait un burn out et j’ai été sous AD et anxyolytiques j’ai arrêté tout ça au bout de 6 mois mais depuis quelques temps toutes mes angoisses reviennent avec attaque de panique,spasmophilie et re-insomnies
    Donc je me suis dit qu’il fallait recommence les BD mais je n’ai pas le courage avec l’eau donc je me suis acheté 4 poches yokool… Je ne le fait que depuis quelques jours pour voir disparaître les angoisses. Mon endormissement vient plus vite mais les angoisses sont, j’ai impression, plus fortes. Je sais que ça peut être normal mais d’après vous avez vous eu des temoignages sur des gens chez qui les angoisses avait entièrement disparu? En bref être ds une vie sereine?
    Merci à vous de me répondre,
    Bien à vous

    • Philosophine dit :

      Bonjour Marion,

      En effet, il est tout à fait normal d’avoir des effets indésirables au début de la pratique du BD et les angoisses en font partie. Alors non, je n’ai pas de témoignages spécifiques aux angoisses mais je peux vous donner quelques pistes de réflexion. On sait maintenant que les intestins sont notre deuxième cerveau et que ce sont là ou siègent la plupart de nos peurs et émotions. Le BD favorise le nettoyage du corps en général et donc également des intestins d’où en partie cette sensation de bien-être. Mais parfois le BD seul ne suffit pas à décongestionner les intestins. Je vous renvoie vers cet article : http://www.philosophine.fr/un-detraqueur-dans-mon-ventre-le-nettoyage-des-intestins-grace-aux-lavements/
      Dans mon cas je sais désormais que lorsque je me sens mal, que je n’ai pas le moral, que des angoisses, peurs ou émotions négatives ressurgissent, c’est que mes intestins sont congestionnés. Un petit nettoyage et tout va mieux 😉
      Comme vous précisez avoir fait un burn out, pensez également à soutenir votre système nerveux à l’aide de plantes par exemple, et si possible de repos 🙂
      Dans tous les cas, le bain dérivatif ne peut qu’améliorer la situation !

      Bonne continuation !

    • Philosophine dit :

      Petit ajout suite à la diffusion de la dernière vidéo de Thierry Casasnovas, ce matin même. A partir de 1:46:10 il parle des angoisses reliées à l’intestin mais aussi au foie 😉 https://www.youtube.com/watch?v=-VcP17Abdpk

  35. Betty dit :

    Bonjour,
    Toute novice en la matière, j’aurais voulu savoir combien de temps dure l’action d’un bain dérivatif.
    J’ai fait 3 jours consécutifs de poche de gel (2x 1h/jour) puis le 4ème jour 10 min avec l’eau et le gant et après cette séance-là j’ai ressenti plein de vibrations et des fourmillements dans le bas ventre puis j’ai passé une nuit terrible de détox. De 1h à 5h du matin, grosse transpiration, nausées, vertiges, ventre hyper tendu, crise d’angoisse et j’en passe. Le matin j’avais 38 de température et me sentais très fatiguée, du coup j’ai suspendu les BD.
    Cela fait maintenant 5 jours que j’ai arrêté, je vais mieux mais je ressens encore des vibrations dans le bas ventre à certains moments. Est-ce que cela travaille encore ? Je n’ose pas reprendre les BD tellement cela a été éprouvant. Est-ce qu’il y a un moyen de réduire les effets sans que ce soit inefficace pour autant ?
    En vous remerciant par avance,
    Et toute ma gratitude aussi pour l’aide et le soutien que vous apportez !
    Cordialement,
    Betty

    • Philosophine dit :

      Bonjour Betty,

      Si les effets indésirables sont trop désagréables, il est conseiller de diminuer le temps de BD au début. Vous pouvez commencer en faisant qu’une heure de poche de gel par jour par exemple ou 5 minutes avec l’eau. Comme je vais l’expliquer dans un prochain article, le bain dérivatif remet en circulation les toxines dans le corps en direction des émonctoires et particulièrement vers les intestins ( c’est ce qui entraine parfois de la constipation au début). Si les capacités d’élimination des déchets sont réduites (ce qui est le cas chez la plupart des individus de nos jours) alors les toxines vont stagner dans l’intestin et provoquer ces fameux effets indésirables. C’est pourquoi, en parallèle du BD, je vous conseille vivement de nettoyer vos intestins à l’aide de plantes (comme le psyllium blond par exemple) ou encore mieux si vous êtes ouverte à cette pratique, les lavements qui donnent de très très bons résultats 🙂
      http://www.philosophine.fr/un-detraqueur-dans-mon-ventre-le-nettoyage-des-intestins-grace-aux-lavements/

      Belle continuation et merci pour les encouragements !

  36. barbara dit :

    bonjour philosophine,

    merci pour votre site et votre suivi des questions réponses
    j’ai commencé les bains dérivatifs il y a presque 15 jours à raison de 20 min par jour au gant et à l’eau froide ; d’un côté je sens que ça me fait du bien et de l’autre côté, je ressens des effets plus négatifs ; pour le sommeil perturbé (réveil soudain la nuit alors que d’hab rien de tel ) j’ai eu des éléments de réponse ci-dessus par contre pour le moral à plat ?
    en fait en lisant vos échanges, j’ai vu qu’il fallait arrêter les bains dérivatifs pendant les règles ( pourquoi ? ) et je ne l’ai pas fait et maintenant j’ai l’impression d’avoir mon syndrôme prémenstruel après mes règles : ) . Mon moral est à la tristesse; est-ce que cela pourrait être renforcé par les BD car normalement j’arrive à temporiser :)) Merci pour votre réponse à mes deux questions et bonnes fêtes .

  37. barbara dit :

    voici la suite de ma question car à peine ai-je quitté mon ordinateur que la suite m’est venue 🙂 Est ce que la baisse de moral pourrait être due à une évacuation de toxines ? Je fais pas mal de sport et des épreuves de course ultra-longues et peut-être que j’accumule les toxines sans pouvoir toutes bien les évacuer ? pcque depuis que j’ai c ommencé les BD, j’ai aussi eu un truc similaire à ce que j’ai eu après une grosse course : une éruption cutanée localisée dans la nuque sauf qu’après ma grosse course cette éruption a été précédéé d’un horrible mal de tête – au moins cette fois-ci y aura pas eu d’horrible mal de tête : ) un grand merci pour votre temps

    • Philosophine dit :

      Bonjour Barbara,

      Oui, les effets indésirables dont la baisse de moral sont provoqués par la remise en circulation des toxines à travers le corps. Il est fréquent de voir des symptômes physiques mais aussi de vieilles émotions enfouies refaire surface avant d’être évacuées par les émonctoires tels que l’intestin, les reins, la peau…. Comme je l’ai dit dans un précédent commentaire, il est bon de soutenir en parallèle ces émonctoires et particulièrement les intestins à l’aide de plantes telles que le psyllium ou par le biais des lavements afin de favoriser au maximum l’élimination de ces toxines qui engendrent ce mal-être au début de la pratique du bain dérivatif.

      Quant à la pratique pendant les règles, c’est propre à chaque femme. Sachant que pendant les règles on évacue déjà naturellement beaucoup de toxines…. la pratique du BD va intensifier le nettoyage et les effets vont dépendre du taux de toxines dans le corps mais aussi de la vitalité et de la capacité à l’éliminer de chacun. Pour ma part, je préfère m’abstenir. A vous de voir ce qui vous convient le mieux dans ce cas 🙂

      Bonne fin d’année à vous aussi 🙂

  38. Aline dit :

    Bonjour,
    je suis très intéressé par les bains dérivatif mais je rentre dans mon 5eme mois de grossesse et je ne sais pas si il est conseillé de commencer maintenant ou d’attendre la fin de ma grossesse pour commencer! (Vu les effets secondaires que cela peut apporter quand on comment les BD)
    Merci pour votre reponse.

    • Philosophine dit :

      Bonjour,

      Je ne pense pas que ça pose problème à condition de commencer tout doucement (10 minutes par exemple de bain manuel ou 1h de poche de gel par jour) pour ne pas avoir trop d’effets indésirables et si c’est ok, augmenter petit à petit.
      Le bain dérivatif est excellent pour la grossesse et facilite l’accouchement, c’est vraiment très recommandé !
      Bonne continuation à vous 🙂

  39. Branchereau dit :

    Bonjour,

    Je pratique les bains dérivatifs (classiques et poches de gel) depuis le 27/07/2015. Au début, j’ai eu quelques boutons, de la fatigue, des vertiges et surtout un ventre gonflé, aussi de vieilles douleurs qui sont réapparues. Depuis, tous ses symptômes ont disparu par contre au bout de 5 mois de pratique quotidienne, j’ai une continence des menstruations, plus de pêche et un bon transit.
    Aussi, j’aimerais savoir si les bains dérivatifs sont compatibles avec le port d’un stérilet et si vous avez des témoignages au niveau de la re-pigmentation des cheveux blancs.

    Merci pour vos réponses.

    Annick (45 ans)

    • Philosophine dit :

      Bonjour Annick,

      Je vous ai déjà répondu sous votre précédent commentaire mais il semblerait que vous ne l’ayez pas vu. Je vous recopie ma réponse :

      « Continence des règles au bout de 5 mois de pratique…. bravo ! C’est super 🙂

      Pour la re-pigmentation des cheveux blancs, je ne me souviens pas avoir reçu de témoignages concrets, cependant je me souviens en avoir lu sur des forums il y a longtemps…
      A mon avis, dans la plupart des cas, le bain dérivatif seul ne suffit pas. Certes, il va participer au nettoyage et à la décongestion de la surface du crâne, ce qui est une très bonne chose mais pour que les cheveux se re-pigmentent, il faut également veiller à apporter suffisamment de minéraux. Cela peut prendre quelques mois à des années…. Il faut savoir aussi qu’avec le bain dérivatif le corps traite ce qui lui semble le plus urgent et c’est pourquoi je pense que la re-pigmentation des cheveux arrivent en général en second plan mais là encore ça dépend du taux de congestion et du capital minéral de chaque individu. Je vous conseille cette vidéo de Thierry Casasnovas (à partir de la 7ème minute) dans lequel il aborde les problèmes de cheveux dans son ensemble dont la principale cause est la déminéralisation : https://www.youtube.com/watch?v=cskKwJAhOX8  »

      Quant à au stérilet, il n’y aucun passage dans le livre de France Guillain qui mentionne l’incompatibilité avec le bain dérivatif mais en cas de doute, vous pouvez lui poser directement la question sur la page de contact : https://www.bainsderivatifs.fr/contact/

      Bonne continuation !

  40. loupiz dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre témoignage très intéressant. J’ai déjà pratiqué les bd quelques fois mais sur de courtes durées car au bout de quelques jours j’avais beaucoup de boutons sur le visage.
    J’ai recommencé depuis 6 jours et j’ai a nouveau vu apparaître ces boutons, même si c’est désagréable, mon problème n’est pas la. Cela fait 3 ans que je suis constipée, avec des maux de ventre très intenses régulièrement. Après 6 jours de bd, excusez moi des détails mais j’ai l’exact opposé avec une impression qu’on me tord le ventre…. est ce que cela peut arriver où est ce une coïncidence ? Merci.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Loupiz,

      Oui, le bain dérivatif aide à décongestionner les intestins et il peut s’ensuivre un tas d’effets qui dépendent de chaque personne dont la diarrhée. Pour les boutons qui apparaissent, c’est le signe que le nettoyage opère mais aussi que les intestins sont surchargés. En parallèle du bain dérivatif et surtout au début de la pratique, il est conseillé de nettoyer les intestins à l’aide de plantes comme le psyllium par exemple (très efficace), de légumes verts, riches en chlorophylle de préférence sous la forme de jus frais. Les lavements sont également une très bonne option. A lire en complément, mon article et témoignage sur le sujet : http://www.philosophine.fr/un-detraqueur-dans-mon-ventre-le-nettoyage-des-intestins-grace-aux-lavements/

      Si le mal-être persiste n’hésitez pas à réduire le temps de BD quelques temps puis de ré-augmenter progressivement 🙂

      Bonne continuation !

  41. Fricotta dit :

    Bonjour, j’arrive en préménopause et je pensais par la suite prendre des hormones bio-identiques mais là j’ai commencé les bains et le miam o fruits je voulais avoir des témoignages de femmes pratiquent cette méthode et sont en ménopause . Merci de me répondre.

  42. Fricotta dit :

    Bonjour Philosophine, 2 mois de bains , de miam, je constate que je ne supporte pas un apport journalier de graines de lin de sésames etc. ma tension a augmenté ainsi que de l’énervement accompagné d’insomnie. Après analyse hormonale, j’ai constaté une augmentation significative des oestrogènes et baisse énorme de la progestérone . Je pense que cet apport de graines de convient pas à tout le monde et peut faire augmenter l’oestradiol chez les personnes sensibles aux phytoestrogènes. Cela convient quand la ménopause est installée et que l’on manque d’hormones. Voilà mon expérience en ce qui concerne le miam. Sinon pour les bains j’utilise les poches et de temps en temps l’eau. Cela me procure le plus grand bien, affinement des jambes et du ventre, j’en attend encore pour la circulation surtout avant l’été. A Bientôt.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Fricotta,

      Honnêtement, le miam de France Guillain ne m’a jamais attiré, trop de mélange gras/sucré qui n’est pas très physiologique.
      Jusqu’à présent je restais neutre sur le sujet (n’ayant pas expérimenté) mais avec les connaissances actuelles que j’ai en physiologie, c’est quelque chose que je ne conseillerai pas. Après, c’est à chacun de faire son expérience 🙂
      Ravie des effets positifs que vous procurent le bain dérivatif ! Bonne continuation !

  43. Pauline dit :

    Bonjour Philosophine! C’est le site de Régénère qui m’a conduite vers ton article (Broceliande12).
    Je suis en ce moment même assise sur une poche de glace! Hahaha!

    Je vais essayer de faire des bains dérivatifs tous les jours (et avec frictions) pour m’aider à éliminer durant mon jeûne. Merci donc pour ton témoignage!

    Simple question pratique, tu dis que tu lis pendant les BD en friction… Mais comment? a une main? avec un pupitre? Tu as une astuce en particulier?
    Non parce que j’aimerais bien lire également pour ne pas m’ennuyer, mais ca ne me parait pas très pratique!
    Voilà! (Cette question n’est pas urgente, ni capitale!)

    • Philosophine dit :

      Bonjour Pauline,

      Effectivement, on finit rapidement par s’ennuyer durant les longues séances de BD :p
      Perso, je fais ça sur les toilettes avec une petite bassine devant moi posée sur un tabouret et une grande serviette étalée sur mes jambes pour avoir chaud et pour ne pas mettre de l’eau partout. D’une main je prends mon éponge et de l’autre je maintiens le livre posé sur l’une de mes jambes. Voilà, tout simplement ! Après ça dépend aussi du format du livre, parfois c’est un peu chiant pour tourner les pages… mais on s’adapte ^_^

      Bonne continuation !

  44. Fiona dit :

    Je pratique les BD depuis 6 semaines et les résultats sont impressionnants :
    = peau plus jeune, moins de rides
    =double menton et ventre fondus
    =effet chauve souris dessous de bras considérablement réduit
    = jambes plus fines et plus légères
    =poitrine tonifiee

    Cependant, quelques désagréments pour lesquels je voudrais vérifier s’ils sont dus aux BD.
    =plaques de boutons sous les aisselles et depuis quelques jours un gros furoncle sous les aisselles.
    Pourrait ce être un symptôme de désintoxication. Traditionnellement on dit que les furoncles permettent d’évacuer les poisons du corps.
    Qu’en pensez vous ?

    • Philosophine dit :

      Bonjour Fiona,

      Je ne peux pas vous assurer à 100% que ces désagréments sont dus au BD mais il y a en effet de très grandes chances. De manière générale, tout ce qui sort par la peau permet d’évacuer ce qui ne peut pas sortir par les autres émonctoires (reins & intestins notamment) soit parce que ces derniers présentent une faiblesse soit parce qu’il y a trop à évacuer d’un coup. En poursuivant le BD et en favorisant une bonne élimination par les reins et les intestins, ça devrait se résorber rapidement ! 🙂

  45. Fiona dit :

    Bonjour Philosophine,
    Cela fait presque 2 mois maintenant que j’utilise les bains dérivatifs et après les premiers résultats très encourageants, j’ai l’impression de n’avoir que des désagréments maintenant.
    Dans mon dernier mail j’ai oublié de dire que j’étais obèse, hypertendue et diabétique. Et oui, il y a un lourd passif mais j’en ai vraiment assez des médecines traditionnelles donc je voudrais trouver des alternatives.
    Comme je l’ai dit, j’avais perdu mon ventre et malheureusement il s’est remis à gonfler ce qui n’est pas bon pour mon moral, j’ai l’impression que ma poitrine se détend à nouveau et j’ai toujours autant de suées qu’au début et plus en ce moment car j’ai un gros rhume que j’ai décidé de ne pas soigner avec des médicaments.
    Comment vous dire je déprime un peu mais je continue les BD car j’ai l’impression qu’à la longue cela me fera du bien. J’ai choisi la méthode de la bouteille d’eau glacée entre les jambes que je mets toutes les nuits avant de me coucher. Je l’enlève lorsque je me réveille dans la nuit et elle est encore fraiche.
    Ma question est celle-ci : est ce que ces allers retours dans le bien être son t normaux lorsqu’on fait des bains dérivatifs.
    Merci pour votre site et pour la gentillesse des réponses que vous apportez toujours si rapidement.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Fiona,

      Ces allers retours sont très courants avec le bain dérivatif. Ces symptômes (ventre gonflé, suées, rhume, baisse de moral) sont des signes de nettoyage, de détox. Ce sont les toxines qui sont remises en circulation à travers le corps avant d’être éliminées. Alors non, ce n’est pas très agréable et décourageant à première vue mais c’est normal ou du moins très courant d’autant plus si vous êtes en surpoids, vous avez certainement beaucoup de toxines à éliminer sur le plan physique mais également émotionnel. Si ces symptômes perdurent, c’est que les organes éliminatoires (reins et intestins principalement) sont fatigués et ont du mal à éliminer.

      Connaissez-vous le site Régénère ? http://regenere.org

      Il y a une multitudes de vidéos dans lesquelles vous trouverez des informations sur des méthodes naturelles pour régénérer votre corps en complément du bain dérivatif. 🙂

      Bonne continuation à vous et belle régénération !

  46. Soleya dit :

    Coucou,c est Soleya moi j ai pratiquer le bd sur 3 semaines..Mais betement j ai fai de suite30 min poche gel.Et a la 3 semaines deux fois par jour….J ai beaucoup maigris en plus des purges et me suis demineneralisée les dents…Aïe…+gingivite…Que me conseilles tu???Aujourd hui apres un arret d une dizaines de jours j ai refais 10 min avec poche….Gingivites pas encore disparues malgres prise d antibio et j ai une candidose….Aïe et re aïe…. Que faire si tu as une idée je suis preuneuse.Merci,bise..

    • Philosophine dit :

      Bonjour Soleya,

      30 minutes de bain dérivatif avec les poches de gel, ce n’est pas beaucoup et c’est très bien pour commencer ! Je ne pense pas que ta déminéralisation soit due au peu de temps que tu as pratiqué le BD. Par contre, je dirais de te méfier des purges qui me semblent être agressives. A pratiquer avec modération.
      Tu peux sans souci continuer le bain dérivatif à ton rythme en augmentant petit à petit. En moyenne, France Guillain recommande 3h de poches par jour (l’équivalent de 30 min de bain dérivatif à l’eau).
      Pour la gingivite, il se peut que ce soit un effet de détox suite au bain dérivatif. Dans ce cas, tu peux faire des bains de bouches à l’eau salée, pratiquer l’oil pulling (bains de bouche à l’huile de coco), faire des cataplasmes d’argile sur la joue ou encore mâchouiller des petits morceaux d’argile.
      Et pour la déminéralisation, apporter un maximum de minéraux par le biais des fruits et légumes, des jus, de l’eau de Quinton tout en veillant que ton corps assimile bien… pour tout cela, je te renvoie aux vidéos de Thierry 😉

      Belle régénération à toi !

  47. Marine dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui me pousse à continuer les bains derivatifs en espérant une amélioration de ma colopathie fonctionnelle. J’utilise des poches de gel le soir dans mon lit. Mais j’avoue m’endormir fréquemment avec et l’enlever pendant la nuit quand elle me tient trop chaud. Est ce dangereux ou simplement cela annule les bienfaits ? Après tout lorsque l’on ne porte plus la poche cette zone de réchauffe aussi en étant sous la couverture. J’ai un peu peur des possibles effets detox donc j’y vais progressivement et le principe de la poche de gel est pour moi bcp plus pratique que le gant et l’eau.
    Merci de votre réponse.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Marine,

      Le principe de la poche de gel est de refroidir l’entre-jambe afin d’attirer les toxines « vers la sortie ».Lorsque la poche devient chaude et commence à diffuser de la chaleur dans l’entrejambe, les toxines sont repoussées à travers le corps. Il se passe l’effet inverse et cela annule les bienfaits du bain dérivatif. Se réchauffer sous la couette n’a pas le même effet car c’est l’ensemble du corps qui est réchauffé alors que la poche de gel va maintenir une plus forte chaleur au niveau de l’entre-jambe seulement. Il vaut mieux donc éviter de s’endormir avec 🙂

  48. claire lebru dit :

    bonjour je pratique le B D tout les jours depuis un ans pendans 20 minutes jai 75 ans je fais de lartrose et de lostéoporose jai de la difficultée a marcher le B D maide un peu mais jai quand meme de la douleur combien de temps croyer vous que jvais avoir de meilleur résultat jai beaucoup despoir dans les B D mercie de votre réponse

    • Philosophine dit :

      Bonjour Claire,

      Il m’est impossible de vous dire en combien de temps vous aurez des améliorations car les résultats dépendant de l’état de la personne, du terrain, de sa capacité à se régénérer. Le BD est une très bonne chose, il permet de se détoxiner en douceur mais il ne fait pas tout et il est plus que recommandé de l’associer à d’autres pratiques hygiénistes et une bonne alimentation riche en fruits et légumes crus, ainsi les effets seront décuplés. Vous pouvez visiter ce site qui est une mine d’or d’informations : http://regenere.org

      Je vous recommande particulièrement cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=YNNLzVPO2RU

      Ainsi que celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=qU1q9NnccyU

      Belle continuation à vous 🙂

  49. a.marie dit :

    Bonjour,

    je ne sais si une personne dans le même cas que moi a transmis le problème car je n ai pas lu tous les messages donc par avance je m en excuse si c est le cas, donc voici mon problème j ai repris les BD depuis 15 jours avec les poches de gel, j ai un meilleur sommeil qu auparavant cependant par periode j ai tres mal aux reins est ce normal? exemple j ai mal durant 2 jours puis plus rien et 2 a 3 jours après la douleur revient. Merci d avance pour vos réactions

    • Philosophine dit :

      Bonjour A.Marie,

      Il est fort possible que cela soit un phénomène de détox. Les toxines sont éliminées par les reins et lorsqu’ils sont surchargés ils n’arrivent plus à suivre. En complément du bain dérivatif, vous pouvez prendre des tisanes de plantes telles que le persil, le pissenlit pour favoriser le nettoyage des reins. Quelques conseils par ici : http://www.mr-plantes.com/2014/02/nettoyage-des-reins-avec-les-plantes-medicinales/

      Si le problème persiste au bout de plusieurs semaines, alors il faudra chercher une autre explication…

      Belle continuation à vous 🙂

  50. Bénédicte dit :

    Bonjour Philosophine,
    Je suis trop maigre (46kg pour 1m70) et donc très souvent en aménorrhée. Avec pour conséquence une déminéralisation de mes os.
    Il y a 3 ans, j’ai essayé les bains dérivatifs pendant 5 mois, sans ressentir d’effets. J’ai pris (et je continue aujourd’hui) le Miam ô fruits.
    J’ai alors abandonné et un naturopathe m’ fait suivre un régime pour grossir avec beaucoup de protéines animales et plein d’huile, purée d’amande… J’ai en effet grossi de 5 kg mais au bout d’un an, j’ai complètement saturé de la viande et des graisses (pourtant des bonnes huiles) au point d’en avoir des nausées et maux de ventre à chaque repas.
    J’ai donc arrêté ce régime qui ne me convenait pas, mais j’ai reperdu immédiatement mes kilos.
    Aujourd’hui, un peu désespérée, je tente à nouveau les bains dérivatifs et mange de façon très diététique (Miam ô fruits, Miam ô 5, moins d’huile, moins de protéines animales).
    Pensez-vous vraiment que les bains dérivatifs aident à grossir? L’impact sur les os peut-il être bénéfique?
    Auriez-vous des conseils à me donner? Je suis encore jeune et voudrait retrouver un poids forme et mes règles, tout en mangeant sainement!
    Merci de m’avoir lu et merci pour votre réponse!

  51. Fiona dit :

    Bonjour Philosophine,
    Cela fait 3 mois maintenant que j’utilise les bains dérivatifs et globalement même avec les petits inconvénients cela va mieux. Je me sens plus légère, plus en forme.
    J’ai même soigné une grosse grippe en 1,5 jour de cette façon sans médicaments. Mon mari sceptique a été épaté.
    Ma silhouette a changé même si les amas de graisse autour des genoux n’ont pas diminué d’un mm, mon visage est plus fin, plus jeune, mes cheveux sont plus épais et mes sourcils ont repoussé noirs. C’est peu de choses mais cela fait un bien fou au moral car c’était une vraie galère pour les maquiller et quand ils avaient commencé à blanchir je m’étais dit que j’étais vieille maintenant.
    Je continue à avoir des furoncles sous les bras et des petits boutons mais rien d’ingérable et je pense aussi que le corps évacue les décennies de déo, d’antitranspirant et autres.
    Cependant, les évolutions sont maintenant beaucoup moins spectaculaires. Il semblerait que le mieux être soit installé.
    J’ai essayé une variante que m’a conseillée une amie. Le matin, tu mets la bouteille d’eau entre les jambes, tu te couvres beaucoup pour avoir très très chaud et tu bois 1,5 l d’eau en 10 mn.
    Effet agréable. Sensation d’être allégée. Je suis tes conseils et les jours où je décide de faire cette version je ne fais pas la version classique car j’ai peur de m’épuiser.
    Je voudrais savoir si tu connais la 2ème méthode et dans quels cas tu l’utilises.
    Merci d’avance,

    • Philosophine dit :

      Bonjour Fiona,

      J’ai remarqué aussi qu’après les effets spectaculaire, venait une période de stagnation où on a tendance à ne plus voir d’effets et à arrêter le BD. Puis quelques temps après les symptômes sont de retour alors on se remet au BD et on a nouveau des effets spectaculaires… Le nettoyage se fait par vagues, le corps alterne phase de nettoyage intense et phase de nettoyage plus doux où on a l’impression que ça stagne alors qu’en fait le BD continue d’agir mais plus subtilement.

      Non, je ne connais pas du tout la méthode de ton amie mais attention à ne pas fatiguer les reins. Je pense que cette méthode est à pratiquer modérément 🙂

  52. Bénédicte dit :

    Bonjour Philosophine,
    Suite à mon message, je me permets de te redemander si tu penses que les bains dérivatifs peuvent vraiment aider à reprendre un peu de poids? Cela prend-t-il du temps? Sur internet, je lis surtout des cas de personnes qui souhaitent maigrir, mais pas qui cherche à s’étoffer.
    Je te remercie beaucoup pour ton partage d’expérience!
    A bientôt,

    • Philosophine dit :

      Bonjour Bénédicte,

      Je n’ai pas oublié ton message, il me fallait juste un peu de temps pour rassembler quelques infos afin de répondre au mieux à ta question. 🙂

      En lisant ces quelques lignes, je pense de suite à une mauvaise assimilation (déminéralisation) qui peut être dû à un intestin encrassé qui n’assimile plus et/ou à un épuisement de ton système nerveux et endocrinien et particulièrement des glandes surrénales (d’autant plus si tu es parfois en aménorrhées).

      Le rôle du bain dérivatif va être de nettoyer le corps (parfait pour commencer à nettoyer les intestins) et il va permettre petit à petit au corps de se rééquilibrer permettant de retrouver son poids forme. Mais bien souvent, ce n’est pas suffisant et quelques changements alimentaires et dans son mode de vie doivent être mis en place en complément.

      Pour aller plus loin je te recommande cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=B9vSZiHHnP0 ainsi que le site Régénère http://www.régénère.org où je puise beaucoup d’infos.

      N’hésite pas si tu as des questions, je suis dans le même cas que toi (52 kilos pour 1m79) et j’essaie aussi tant bien que mal de reprendre du poids.

      • Bénédicte dit :

        Merci beaucoup Philosophine pour ton analyse. Je vais regarder plus en profondeur le site « Régénère » et reviendrai certainement vers toi.
        De ton côté, poursuis-tu les bains dérivatifs? As-tu ressenti des effets au niveau de ton poids?
        Encore merci!

        • Philosophine dit :

          Oui, lorsque je pratique sérieusement le bain dérivatif, mon poids a tendance à augmenter, j’ai l’impression que mon corps se remplit et qu’il est plus ferme et plus musclé. Je m’y suis remise cette été pendant qu’il faisait chaud 😉

          • Bénédicte dit :

            Bonjour Philosophine,
            Je reviens vers toi pour te poser une question sur la fraicheur dans le bain dérivatif. Maintenant que l’automne est (malheureusement) arrivé, je ressens souvent des frissons avec la poche de gel (l’appart n’a pas encore de chauffage, normal!). Je pourrais m’habiller comme un ours mais ce n’est pas très pratique. Est-ce vrai alors que le moindre frisson annule les effets du bain dérivatif? As-tu des conseils pour la période hivernale? J’aimerais poursuivre les BD même quand il fait froid dehors…
            Merci à toi et merci pour ton blog

          • Philosophine dit :

            Bonsoir Bénédicte,

            D’après France Guillain, il faut être bien au chaud mais bon, il m’arrive aussi de faire le BD en ayant quelques frissons surtout en début de séance et je constate tout de même des bienfaits. C’est vrai qu’en période hivernale, la pratique est moins facile. Pour ma part, je mets les poches soit quand je suis active, c’est-à-dire en faisant le ménage par exemple ou un peu de sport. Ou alors lorsque je suis sur l’ordi, je m’habille un peu plus ou je m’enroule dans une couverture s’il le faut 😀 Ou encore le soir sous la couette…. 😉

  53. Bénédicte dit :

    Merci Philosophine pour tes conseils! Je vais les suivre. A très bientôt!

  54. a.marie dit :

    Bonjour Philosophine,
    Depuis 5 jours j ai des angoisses terribles qui ont refait surface j ai donc arreté les bains derivatif car j ai tres peur que ca s empire! ces angoisses me donnaient vertige et vomissement! je ne veux plus vivre cela et pourtant les bains derivatif me manquent! que dois je faire est ce que j attends un peu encore avant de m y remettre?? je ne sais plus quoi faire! merci d avance pour votre reaction.

    • Philosophine dit :

      Bonjour a.marie,

      Des angoisses sont liées à une surcharge de toxines remises en circulation dans le corps et particulièrement dans les intestins (qui sont comme notre 2ème cerveau). Si vous ralentissez la pratique du BD, cela va ralentir le système de détox et d’élimination et les angoisses seront moins beaucoup fortes, si vous augmentez le BD, vous accélérez le nettoyage les angoisses pourront durer encore quelques jours avant de disparaitre. A vous de choisir en fonction de ce que vous êtes capable d’endurer. Si c’est trop insupportable pour vous, alors ralentissez durant quelques jours ou semaines.

      Pour un résultat optimal, un nettoyage des intestins à l’aide de plantes comme le psyllium ou de lavements aide particulièrement. Personnellement, à chaque fois que j’ai des angoisses, je fais un lavement qui permet de libérer les matières dans le colon et je me sens de suite plus calme et apaisée.

      Je vous renvoie à cet article : http://www.philosophine.fr/un-detraqueur-dans-mon-ventre-le-nettoyage-des-intestins-grace-aux-lavements/

      Bonne continuation ! N’hésitez pas si vous avez d’autres questions 🙂

  55. Valérie dit :

    Bonjour Philosophine et merci pour tous ces conseils. J’ai pratiqué le BD il y a quelques années et j’ai repris depuis quelques mois uniquement avec la méthode des poches pour le côté pratique. Cependant, je suis un peu déçue par les yocool qu’il faut changer trop souvent à mon goût et j’ai pris l’habitude en m’activant à la maison de porter toute la matinée des minis bouteilles d’eau minérale que je glisse dans un gant de toilette et qui rafraichissent très longtemps sans être trop gênantes, du moins tant que je suis debout, mais je trouve que ça rafraichit plus le haut de mes cuisses que l’entrejambe, les poches ont une action plus localisée. Penses-tu que ce soit gênant, que cela fonctionne quand même ou vaut-il mieux se contenter des poches ?
    Merci

    • Philosophine dit :

      Bonjour Valérie,

      Je ne serais te répondre exactement mais logiquement, ta méthode doit tout de même apporter une certaine fraîcheur au niveau de l’entrejambe (la zone la plus importante étant le pli de l’aine). Je dirais que c’est à toi de voir si tu sens que les effets ressentis sont les mêmes que lorsque tu portes les poches de gel. En général, on ressent un certain bien-être dans tout le corps, de la détente, parfois des petits fourmillements (les fascias qui vibrent). 🙂

      Bonne continuation !

  56. Mimi dit :

    Bonjour philosophine, me revoilà pour témoigner sur les supers bienfaits de ces bd. cela va faire 2 ans que je les pratique dans toutes ces formes mais plus cette année avec la bouteille glacée la nuit sous la couette ou les glaçons dans un sac congélation en faisant le ménage. Je n ai pas repris de medicaments pour ma polyartrite rhumatoïde depuis presque 2 ans. je vais très bien. J ai arrêté les produits laitiers il y a 8 mois et je mange plus de salades et fruits. De temps en temps, quand j ai une petite douleur qui persiste j arrête le gluten 2 ou 3 jours.
    Enfin, j ai appris pleins de choses grace à internet, casasnovas, henri joyeux et votre soutien, votre gentillesse et votre disponibilité ont couronné le tout.
    Merci encore philosophine, et bravo!!
    Aujourd hui en me regardantde plus près, je touve que la peau de mon visage est plus claire et plus compact; bon j ai encore des grosses varices sur mes jambes et cuisses -dégats causés par les corticoïdes que j ai pris pendant 14 ans, mais aussi les grossesses et le piétinement- mais je garde espoir. Ainsi que la tâche qui n est plus très brune sur ma joue, j espère qu elle partira.
    Courage à tous car les résultats arrivent tout doucement mais sûrement. J ai oublié de dire que je soignemes enfants que par cette méthode (mais seulement le bouteille glacée pour eux,car c est déjà bien qu ils acceptent), comme les débuts d angine, les gastros… Ca guérit vite en une journée ou 2. Moi je ne prnds pus aucun caché depuis ces 2 années.
    Voilà, j ai l impression de vendre un produit tellement j insiste mais quand on a souffert pendant des années on apprécie d être tout simplement en bonne santé !!

  57. loup dit :

    Bonjour
    J’ai 57 ans ménopausée, me suis fait opérée des varices, et j’ai de gros problemes digestifs. Je pratique les bds depuis plus de 2 ans voir 3. je n’ai plus les pieds gelés, plus de sécheresse vaginale, moins de problème allergique, plus de corps aux pieds, mange mieux et presque plus de laitage, par ce temps aujourd’hui je n’ai toujours pas de crevasses aux mains. Voilà seulement je ne m’affine toujours pas et la constipation n’est pas encore réglée je désespère. C’est long, que faut il faire pour accélérer la perte de volume et poids?

  58. loup dit :

    Je reviens vers vous, je suis toute nouvelle, suis impatiente et en plus je n’aime pas la période des fêtes. Bon weekend

  59. […] L’incontournable bain dérivatif (12 741) […]

  60. inouta dit :

    Bonjour,
    je suis heureuse de trouver des commentaires sur les BD, les effets positifs sont là par contre, j’ai un petit soucis. Dans son livre FG dit que les règles sont plus harmonieuses (plus rapprochées si besoin et ou plus éloignées). Dans mon cas, si je n’arrête pas les BD 5 jours avant l’arrivée supposée de mes règles, celles-ci sont bloquées. Est ce que quelqu’un vit cela ? C’est assez contraignant…

    • Philosophine dit :

      Bonjour Inouta,

      Depuis combien de temps pratiques-tu le BD ? Car le cycle peut en effet être perturbé durant plusieurs mois avant de retrouver un équilibre. Sont-elles bloquées pendant longtemps ? Sinon, je dirai que cela peut être dû à une faiblesse surrénalienne (les glandes surrénales qui sont épuisées).

      • inouta dit :

        Bonjour

        alors cela fait 5 mois… en faite, je suis réglée à 5 semaines comme une horloge et si je n’arrête pas les Bds avant et bien mes réglés n’arrivent pas. La dernière fois, j’ai eu 15 jours de retard et finalement j’ai arrêté les bds et en 4-5 jours elles sont arrivées. Pour les glandes surrénales, c’est une piste que je vais approfondir 🙂 Bon c’est pas la fin du monde surtout que j’ai d’autres avantages avec les bds mais c’est quand même contraignant.

        • Philosophine dit :

          Je vois ! A mon avis, c’est tout simplement que le nettoyage du corps perturbe le cycle, c’est très fréquent. J’ai eu un cycle très perturbé à chaque fois j’ai détoxiné mon corps que ce soit avec le bain dérivatif, l’alimentation vivante ou le jeûne. Il m’est arrivé de ne pas avoir mes règles durant 1 voire 2 mois. C’est embêtant certes mais c’est la preuve que le travail de nettoyage opère. Je pense quand même qu’il serait intéressant de vous tourner vers les glandes surrénales qui sont directement reliées aux phénomènes des règles. Si celle-ci sont épuisées par la détox crée par le bain dérivatif, le cycle peut être perturbé.

          Bonne continuation !

  61. Adélaïde dit :

    Bonjour,
    j’utilise les poches yokool depuis maintenant 6 mois, j’avais commencé par des bains dérivatifs 10 min matin et soir mais c’est vrai que les poches facilitent la vie !! J’étais sujette aux constipations, aux coups de mous, a des envies de manger comme 4 et surtout très gras ! j’ai décidé de reprendre les choses en mains l’été dernier, et grâce aux bains dérivatifs et aux pochent j’ai perdu 11kg, tout mon corps s’est raffermit, je vais a la selle tout les jours, mes règles s’écoulent quasi exclusivement quand j’urine ( c’est vraiment le bonheur, je pourrais presque me passer de protection !), mon moral est bon et j’arrive a manger sain sans frustration ! je trouve cette methode magique, vraiment. Néanmoins depuis noël, où j’ai moins pratiqué cette methode et malgré l’avoir repris assidûment debut janvier je ne retrouve plus les effets.. je redevore comme avant (ou presque), je suis épuisée, envie de rien faire, avant je pouvais me lever tot sans soucis, j’avais la pêche et l’enthousiasme mais ce n’est plus le cas ! je suis constipé et j’ai des maux de tête inexpliqués. Est ce que je dois etre plus patiente pour que les benefices reapparaissent ? est ce moment d’interruption au moment des fêtes qui m’a fait perdre toutes motivations ? avez vous des suggestions ? j’en attends peut etre trop .. et c’est peut etre tout simplement ce debut d’année difficile qui me fait perdre pieds.. Quelqu’un a aussi rencontré ses difficultés là ?
    Ah et j’ai constamment les mains gelées et les pieds pareils ! et ça depuis les bains dérivatifs, je pensais que c’etait normal mais normalement c’est l’inverse qui se produit ?! que dois je en conclure ?
    merci d’avance pour votre aide !
    Cordialement, Adélaïde

    • Philosophine dit :

      Bonjour Adélaïde,

      Vos symptômes évoquent une phase de détoxination. C’est assez courant lorsqu’on reprend le BD après avoir été moins assidu ou après une période d’excès telles que les fêtes. La période hivernale et les tensions du monde actuel peuvent également avoir un impact… mais aux vues de vos stymptomes, je pense à une remise en mouvement de toxines qui stagnent et ont du mal à s’évacuer. Essayez de favoriser l’élimination par les reins et les intestins à l’aide de plantes par exemple, une alimentation riche en fruits et légumes, se reposer si possible, prendre le soleil (quand il y en a) tout en continuant la pratique du bain dérivatif. N’hésitez pas à augmenter le temps de BD et voir ce que cela donne.

      Bonne continuation !

  62. Cocoparigotte dit :

    Je me suis mise aux BD grâce à cet article et à tous les commentaires, donc j’ajoute mon témoignage :
    J’ai commencé il y a 5 semaines et j’ai très rapidement ressenti les premiers effets, vraiment en quelques jours à peine : Meilleur sommeil ! Moi qui ai toujours mal dormi, depuis plus d’un mois je me réveille beaucoup moins la nuit et mon sommeil est plus profond, ce qui fait que j’ai beaucoup plus d’énergie dans la journée et j’arrive à faire plein de choses sans me fatiguer. Justement c’était mon rêve (haha non je n’exagère pas), car la fatigue était mon lot quotidien. Plus maintenant ! J’ai même pu me remettre pas mal au sport, et je suis en pleine forme après mes séances… Incroyable !
    Mon transit s’est également grandement amélioré, quasiment plus de constipation.
    Mon scalp ne me démange plus, et après 20 ans (20 ANS !!), je n’ai quasiment plus de dermite séborrhéique (des plaques de peau morte plus ou moins rouge sur le crâne). Victoire !
    Je perdais énormément de cheveux depuis des années, eh bien j’en perds beauuucoup moins.

    J’ai aussi eu les effets secondaires type démangeaisons sur tout le corps pendant 3-4 jours et impression de fourmis qui courent à un point très précis à la cheville (qui en médecine chinoise correspond au bas du dos, sciatique, et hanches).

    Pour info je pratique assise sur les toilettes, avec un tabouret devant moi, un grand bol rempli d’eau et de glaçons (ça c’est parce que j’habite à Tahiti et qu’il fait chaud), et j’utilise une éponge en konjac, je trouve ça parfait pour le geste car elle est très douce. Je pratique 20/25 mn tous les jours sans exception jusqu’à présent.

    Voilà, merci à tou(te)s de m’avoir aidée !

    • Philosophine dit :

      Wahou ! Super ! Quel beau témoignage !

      Le bain dérivatif doit être super agréable à pratiquer dans un pays chaud et certainement plus efficace.
      Je pratique de la même manière que toi mais seulement l’été et je constate plus d’efficacité que l’hiver où je suis contrainte d’utiliser les poches de gel sous la couette à cause du froid.

      Très belle continuation à toi ! Je suis rave que cet article t’ait inspirée 😀

  63. Fricotta dit :

    Bonjour Philosophine,
    Pa facile d’être assidue, heureusement que j’ai une alimentation saine depuis toujours. J’ai convertie ma fille de 18 ans qui le pratique devant son ordo avec une poche à glaçons, elle a bien minci surtout de ses hanches et son visage s’est affiné. Pour moi qui m’y suis remise plutôt avec l’eau 1/2 heure car je bouge beaucoup, je constate depuis un an un amincissement du ventre et raffermissement des braser de la poitrine. Chose extraordinaire, je pensais être en préménopause l’année dernière et voilà que mes règles sont là tous les mois à bientôt 56 ans elles durent 4 jours toujours abondantes mais ça chez moi c’est normal. j’essaye toujours le miam aux fruits le matin mais je le mange sans en avoir envie, que mangez vous toutes le matin pour garder un équilibre ? et quand placez vous les graines de lin et de sésame que préconise France Gillain ? Merci

    • Philosophine dit :

      Bonjour Fricotta,

      Merci pour votre témoignage. je suis ravie des bienfaits que les bains dérivatifs vous ont apporté à vous et à votre fille !

      Personnellement, je ne suis pas une adepte du Miam ô Fruits de France Guillain, cela ne m’a jamais attiré. Trop de combinaisons alimentaires indigestes.
      Je pratique ce qu’on appelle le jeûne intermittent, c’est à dire que je laisse mon système digestif au repos le plus longtemps possible. De ce fait, je ne mange jamais avant 11-12h voir parfois pas avant 13 ou 14h si je ne ressens pas la faim. Je commence par une tisane puis un jus de légumes (et un peu de fruits) frais fait avec l’extracteur de jus suivi de quelques fruits. Cela me convient parfaitement bien. Quand aux diverses huiles et graines, je les parsème sur mes salades et crudités mais jamais avec des fruits. Le mélange graisse/sucre/protéines ne fait pas bon ménage 🙂

  64. Fricotta dit :

    Merci Philosophine, il faut que j’investisse dans un extracteur de jus. le bain dérivatif régule t-il les hormones car en ce moment j’ai mal aux seins est ce les graines de lin ? pourtant je n’en met que 1 cuillère à soupe rase dans mes salades. je continue mes bains à l’eau et mon ventre a des petits bourrelets de graisse j’espère m’en débarrasser. Merci pour ton aide

    • Philosophine dit :

      Le bain dérivatif ne régule pas directement les hormones mais participe à au nettoyage des organes et des glandes donc peuvent le favoriser. Pour les graines de lin, je ne sais pas. A voir si cette douleur n’est que passagère ou si elle perdure. Tout le cas, continuer le bain dérivatif ne fera pas de mal 🙂

  65. berthe dit :

    bonjour Philosophine ,
    sa fait maintenant une semaine que je pratique les BD et depuis je suis trés constipée .
    je m’alimente correctement et boit beaucoup d’eau .
    pensez vous que sa va s’inverser ?

  66. Philosophine dit :

    Bonjour Berthe,

    Ces désagréments sont très courants au début de la pratique. Beaucoup de toxines sont remises en circulation et les intestins ont dû mal à les éliminer. Vous pouvez prendre des plantes telles que le séné, les graines de lin, l’aloe vera, le psyllium ou encore faire des lavements et bien sûr continuer la pratique du bain dérivatif 🙂

  67. berthe dit :

    merci beaucoup philosophine pour ta réponse ,je vais prendre une décoction de lin et continuer bien sur leBD

  68. COLINE VAR dit :

    Je viens d’entendre parle des BD je n’ose pas commencer car j’ai une RCH et énormément d’arthrose je pense que pour l’arthrose ce ne peut être que bénéfique mais pour la RCH ? Pouvez vous me donner des renseignements ?
    Merci d’avance :-)))

    • Philosophine dit :

      Bonjour Coline,

      Vous pouvez parfaitement pratiquer les BD avec une RCH, ça ne pourra qu’avoir des effets positifs. Allez-y doucement pour commencer, 10 minutes avec le gant ou 1h avec les poches de gel par jour et augmentez petit à petit. 🙂

  69. Fricotta dit :

    Bonjour Philosophine, j’ai lu dans le régime Delabos que manger trop de légumes pouvaient donner de la cellulite et donner une culotte de cheval pourtant France Gillain recommande beaucoup de cru et de légumes ce que je donne à ma fille de 18 ans qui a ce problème de culotte de cheval à 18 ans. Je suis dans le doute car elle en souffre beaucoup et fait les bains avec les serviettes mais dès fois elle perd patiente. Que faire ? continuer ce régime ou changer ?

    • Philosophine dit :

      Bonjour Fricotta,

      Oui, il faut que votre fille continue à pratiquer les bains dérivatifs et à manger des fruits et légumes de préférence crus en grande quantité pour décongestionner et alcaliniser son corps.
      Quelques pistes dans cette vidéo à partir de 00:38:14 : https://www.youtube.com/watch?v=eBPfnj8_4W4

      Il y a certains symptômes qui prennent plus de temps avant de disparaitre et c’est souvent le cas pour la perte de poids, il faut garder espoir et persévérer 😉

      Sinon, le brossage à sec de la peau est super pour faire bouger la lymphe et décongestionner les tissus : https://www.youtube.com/watch?v=8XjPcjcBmPM

      Après il peut y avoir d’autres facteurs qui entrent en ligne de compte comme le stress (très acidifiant), le manque d’exercice physique etc…

      Bonne continuation à elle 🙂

  70. Eoliah dit :

    Désormais à la retraite j’ai repris les bains dérivatifs que j’avais pratiqué il y a très longtemps.
    Je les fait à l’eau pendant 45 à 50 minutes, depuis 2 mois environ. J’ai de nombreux problèmes à résoudre et mis à part un meilleur sommeil je n’ai pas eu beaucoup de résultats positifs….
    En effet mon ventre a gonflé et l’aspect « gondolé » de la cellulite des cuisses s’est intensifié et la constipation aggravée.
    Je vais continuer car j’espère encore mais j’en arrive à me demander si ça me correspond.
    Je mange végétal avec des jus végétaux (pissenlit, citron etc..) mais pas de miam au fruit

    • Philosophine dit :

      Bonjour Eoliah,

      Le problème des symptômes qui s’intensifient à la suite du BD est normal. Par contre, si cela persiste, c’est qu’il y a une surcharge de toxines et d’acidité dans le corps et que le système d’élimination n’arrive plus à suivre. Dans ce cas, il faut soutenir les émonctoires à l’aide de plantes par exemple et soutenir le système glandulaire avec du repos, du soleil… Par ailleurs, 45 à 50 minutes de BD par jour me semble beaucoup pour une reprise, essayez de diminuer (30 minutes par exemple) et voyez ce que cela donne.

      Bonne régénération !

  71. Mélanie dit :

    Bonsoir, je suis ravie de découvrir ce site et cet article ! Les bd ont l’air tellement super que j’ai commencé ce soir avec une bouteille d’eau congelée (pendant que je vous écris; ) ).
    J’ai plusieurs questions :
    – comment se passent les bd à l’eau ? J’avais pensé qu’il fallait tremper des fesses dans un bidet, mais en lisant les commentaires, j’ai cru comprendre qu’il fallait s’asseoir sur des toilettes, prendre une bassine d’eau bien froide et avec une éponge imbibée, faire couler de l’eau sur son périnée et des aines (le sexe aussi ? ) ?
    – pour la durée : 30 minutes avec de l’eau, 3h par jour avec les poches de gel et avec les bouteilles d’eau, combien de temps ? En temps que débutante, par combien de temps puis je commencer avec une bouteille ?
    – je pars une semaine en vacances dans 10 jours et je ne pourrai pas appliquer la méthode, est ce que ça fait le coup de commencer maintenant ?
    – je souhaite perdre un peu de poids, être en meilleure forme, mais j’ai vu que parmi les effets secondaires, il pouvait y avoir d’abord une prise de poids (que je ne comprends pas) : pendant combien de temps peut il y avoir cette prise de poids avant que le corps ne reperde ? Car cela ne m’arrange pas du tout de prendre du poids, même provisoirement, ces prochaines semaines.
    Si on interrompt les bd, est ce que le corps gardé cette prise de poids ?
    – je transpire beaucoup la nuit (trop chaud chez moi) avec une assez forte odeur. Je pense que j’ai trop de toxines dans le corps (notamment à cause de l’alimentation).
    Merci d’avance pour vos réponses !

    • Philosophine dit :

      Bonjour Mélanie,

      Comme vous l’avez compris, le bain dérivatif consiste à apporter de la fraicheur au niveau de l’entre-jambe et particulièrement le pli de l’aine jusqu’au périnée tout en créant un mouvement de frictions à l’aide d’une éponge imbibée d’eau fraiche. Ce sont ces deux facteurs (fraîcheur et frictions) qui vont permettre d’attirer les toxines du corps vers la sortie.
      Pour la durée, il est bon de commencer par 10 minutes avec de l’eau ou une heure de poche de gel. L’astuce de la bouteille équivaut à l’utilisation des poches de gel. Puis, augmentez jour après jour selon les ressentis 🙂
      Commencer dès à présent ne peut que faire du bien ! Il n’y aucun souci à interrompre momentanément les BD sur un court laps de temps, le nettoyage du corps s’arrêtera puis reprendra avec la reprise des BD.
      Quant à la prise de poids temporaire, ce n’est pas systématique. Cela dépend de chaque personne, de l’alimentation et de l’hygiène de vie en générale. Si vous veillez bien à ce que votre corps élimine en soutenant les émonctoires (reins, intestins) à l’aide tisanes de plantes par exemple et que vous optez pour une alimentation riche en fruits et légumes, vous diminuerez fortement les risques de prise de poids. Sachez aussi qu’avec les BD, il arrive aussi qu’il n’y ait pas de perte de poids sur la balance au début de la pratique alors que le tour de taille diminue. Il est donc préférable de se fier au mètre à ruban plutôt qu’à la balance !
      Pour les suées nocturnes, effectivement, ce peut être un signe de surcharge de toxines et de difficulté à les éliminer. Pensez encore une fois à chouchouter vos reins et vos intestins pour favoriser une meilleure élimination 😉

      Merci pour vos encouragements et bon BD !

  72. Laura dit :

    Bonjour philosophine tout d’abord merci pour cet article ainsi que tous ces témoignages c’est vraiment encourageant pour ma part je souffre de calculs biliaires ,je n’ai jamais fais de crise de colite hépatique mais j’ai des douleurs une mauvaise digestion des ballonnements,parfois des nausées …Je me pose la question est ce que le bain dérivatif peut être dangereux et provoquer une crise de colite ? Avez vous déjà eu des cas de personnes ayant réussit à ne plus souffrir de leur vésicule grâce aux BD ? Merci beaucoup

    • Philosophine dit :

      Bonjour Laura,

      Avant d’aborder les bains dérivatif, connaissez-vous ce merveilleux livre : « L’incroyable nettoyage du foie et de la vésicule biliaire ? »
      http://amzn.to/2oCzbmK

      Ce livre aborde les problèmes liés aux calculs dans le foie et la vésicule biliaire et propose une méthode pour le nettoyer. Pour l’avoir expérimentée de nombreuses fois, je peux vous dire qu’elle fonctionne. Je vous le recommande vivement !

      Vous trouverez également l’explication de la méthode et un super témoignage détaillé sur ce site : https://www.agirsante.fr

      Pour en revenir aux bains dérivatifs, ils vont participer au nettoyage du corps mais ne suffiront pas pour un nettoyage complet du foie et de la vésicule biliaire. Quant aux risques de colite, c’est en effet possible du fait que le BD aide le corps à expulser les toxines et corps étrangers, cependant, je n’ai encore jamais lu d’expérience de ce genre. Il y a des plantes qui aident à dissoudre les calculs biliaires telles que le radis noir ou encore le pissenlit. L’alimentation est également un facteur sur lequel vous pouvez jouer.

      Mais dans tous les cas, je vous conseille vivement la lecture du livre cité ci-dessus !

      Bonne continuation 🙂

      • Laura dit :

        Merci beaucoup pour votre réponse .je connais le nettoyage du foie et de la vésicule mais suis incapable de le pratiquer …je suis emetophobe ( phobie de vomir ) et je sais que cette méthode engendre des nausées voire plus…je prend actuellement à jeun le matin une tisane composée par mon herboristerie ( pissenlit ,chiendent ,aubier de tilleul…) .on verra par la suite …

        • Philosophine dit :

          Quel dommage car c’est une méthode très efficace ! Mais je peux tout à fait comprendre ayant moi-même beaucoup de difficultés à boire le mélange huile d’olive & pamplemousse sans avoir la nausée… Tout le monde ne réagit pas de la même manière mais si on est sensible aux nausées, cela peut être assez éprouvant. Il ne vous reste plus qu’à les dissoudre et les éliminer à l’aide des plantes et une alimentation adaptée. Ce sera plus long mais moins agressif pour le corps. J’ai déjà lu des témoignages de personnes ayant évacuer des calculs suite à une alimentation détox. Le BD devrait aider en parallèle 😉

  73. Mélanie dit :

    Bonjour Philosophie,
    Merci beaucoup pour votre longue réponse. Pour l’instant, Je n’ai essayé que la bouteille d’eau, un peu le matin et le soir et je n’ai rien remarqué.
    Je pense que je vais acheter les poches (même si je ne suis pas sûre de pouvoir les porter 3 heures) et testé la méthode à l’eau avec une éponge pour bébé que j’ai acheté (Je pense réussir à le faire quelques minutes le soir quand mon enfant est couché).
    Vous me parlez de soutenir et chouchouter les emonctoires tels que les reins et intestins, voulez vous bien m’en dire plus ? Quelles plantes prendre, en quelle quantité et sur quelle durée ?
    J’ai commencé à prendre du psyllium depuis une semaine, je suppose que ça peut aider.
    Merci d’avance pour vos réponses et merci pour ce site.

  74. Rose dit :

    Bonjour, merci pour cet article sur les bains dérivatifs, c’est très intéressant! J’ai encore une question avant de me lancer dans la pratique. Je viens de me faire poser un DIU cuivre. Puis-je pratiquer les bains dérivatifs avec celui-ci? Combien de temps après la pose? Un grand merci d’avance pour la réponse 😉

  75. Philosophine dit :

    Bonjour Rose,

    Dans son livre, France Guillain conseille de ne pas faire le bain dérivatif à l’eau durant les 6 mois après la pose de matériel. Même si elle n’évoque pas le DIU, je suppose que ça en fait partie. En revanche les bains dérivatifs avec les poches de gels peuvent être pratiqués. Je ne peux vous en dire plus, si le doute persiste, je vous conseille de contacter directement France Guillain : https://www.bainsderivatifs.fr/contact/

    Bonne continuation !

    • Rose dit :

      Merci beaucoup pour votre réponse! Je ne vais pas prendre de risque et faire pendant 6 mois les poches de gel alors 😉 Et je testerai à l’eau après cette période.

  76. Mélanie dit :

    Bonjour Philosophine , merci beaucoup pour ces précisions. J’essaie de manger beaucoup de légumes, mais plutôt cuits. Je suis embêtée, car mon acupuncteur m’a déconseillé les crudités (fruits et légumes).
    Le mieux serait peut être l’extracteur de jus, mais pour l’instant, je ne peux pas.
    Pour le moment, Je ne remarque pas beaucoup d’effets pour les BD. A part davantage d’élimination par les reins (je bois davantage avec le psyllium), même la nuit et beaucoup de transpiration la nuit (ce qui m’arrivait déjà fréquemment).
    J’ai acheté 4 poches de gel, mais je suis un peu déçue : elles ne sont pas si pratiques d’usage et surtout je trouve qu’elles ne refroidissent pas assez pour faire une rotation continue. En 2h, elles ne sont pas assez refroidies.
    L’organisation des BD à l’eau est compliqué pour moi avec un jeune enfant de 2 ans (que je ne peux pas laisser sans surveillance), son heure de coucher, les contraintes horaires des BD par rapport aux repas (1/2 h avant; 1h30 après) Et le fait que je ne veux pas me coucher à minuit.

    Bref, il faut que j’essaie de m’organiser et surtout que je sois plus patiente pour les résultats.

    Bonne journée.

  77. Anny dit :

    Bonjour,
    je viens d’apprendre que j’ai de l’ostéoporose à 62 ans et que je dois prendre un traitement lourd pendant de longues années, traitement avec des effets indésirables , ce que je voudrais éviter. Pensez vous que les bains dérivatifs puissent m’aider ? Merci par avance de vos informations.

    • Philosophine dit :

      Bonjour Anny,

      Les bains dérivatifs vous aideront sans aucun doute à atténuer les effets indésirables liés au traitement si vous acceptez le traitement proposé. En revanche, il aura un effet moindre sur l’ostéoporose sans une alimentation adéquate. Je vous recommande fortement de vous tourner vers une alimentation riche en fruits et légumes crus et particulièrement des jus de légumes verts qui vous aideront à reminéraliser votre corps.

      Je vous suggère un petit passage de cette vidéo, à partir de 01:50:47 : https://www.youtube.com/watch?v=h6v9nhcCVbk

      Je vous conseille également de jeter un oeil au site et aux nombreuses autres vidéos (si vous ne connaissez pas) : http://regenere.org

      Il est fort probable qu’en adoptant quelques nouvelles réformes alimentaires, vous puissiez vous passer de ce lourd traitement, ce que je vous souhaite !

      Bonne continuation ! 🙂

  78. DUPONT ELIANE dit :

    Bonjour,

    Je voulais savoir si le fait de faire du vélo d’appartement (pour la friction) était aussi efficace que la marche. J’utilise les poches de gel.

    Merci de votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow