J’aime l’argent ! #défides100jours

By Philosophine | Défi des 100 jours

 

Après plus deux semaines passées à réfléchir sur mon rapport à l’argent dans le cadre du défi des 100 jours, il est temps de vous livrer quelques-unes de mes premières réflexions dans les articles qui vont suivre.

J’aime l’argent !  

Quand j’étais petite, ma maman tenait un commerce. Il y avait donc de l’argent liquide qui rentrait dans la caisse au quotidien. Je prenais beaucoup de plaisir à manipuler cet argent, à compter, ranger, aligner, empiler les pièces et les billets. Chaque soir, je comptais la caisse et même si la recette n’était pas fructueuse et que l’argent ressortait aussi vite qu’il rentrait, j’avais cette sensation d’abondance en « jouant » avec l’argent.

C’est certainement de cela que me vient ce besoin d’avoir toujours de l’argent liquide dans mon porte-feuille. L’argent dématérialisé ne représente pas grand chose à mes yeux. J’utilise rarement ma carte bancaire, hormis pour les achats en ligne. Je préfère payer en liquide, même pour les gros achats. De cette manière, je suis plus consciente de la valeur de ce que j’achète et je gère bien mieux mon budget. Et puis… j’aime les voir, les palper, les compter ! J’aime ce lien physique et sensoriel que j’ai avec l’argent. 

(Au cambrioleur qui verrait là un bon plan, qu’il passe son chemin, aucune liasse de billets ne traine sous mon matelas  😛 )

L’argent, une énergie ?  

Ce début de défi m’a fait prendre conscience que je n’avais pas un si mauvais rapport à l’argent malgré mes difficultés à en attirer. Par exemple, je ne vois pas l’argent comme quelque chose de sale ou de malsain. Je ne vois pas l’argent comme source de tous les maux. Je vois l’argent comme une énergie qui circule et qui crée du lien entre les gens.

D’ailleurs, le fait qu’il passe de mains en mains – ce qui en rebute plus d’un à cause des microbes et des bactéries – me fascine. J’aime imaginer le parcours d’un billet ou d’une pièce qui voyage d’un porte-monnaie à un autre, d’un pays à un autre, d’un patron d’entreprise à un SDF, d’un inconnu à une célébrité… Qu’il serve à  enrichir le producteur local ou le gros bonnet à la tête d’une grande chaine de supermarché, sa valeur reste la même, il reste un billet, ou une pièce.

L’argent n’est qu’un système de troc simplifié. Imaginez le temps qu’on passerait à négocier si on revenait au troc d’objets ou de services. Avouons que l’argent est un merveilleux outil ! Ce qui pose problème n’est donc pas l’argent mais le système économique actuel, notre relation totalement erronée à l’argent, le pouvoir qu’on lui donne et notre manière de l’utiliser. L’argent en lui-même est neutre, il n’est qu’un outil. Et ça, j’ai fini par l’intégrer. 

Cette énergie, chacun devrait en disposer autant qu’il en a besoin pour vivre, à l’instar de l’air qu’on respire. L’argent est fait pour circuler abondamment. On sait très bien qu’une énergie manquante ou stagnante dans un méridien est source de déséquilibre dans tout le corps. Il en est de même pour l’argent. Pour qu’une société fonctionne, il faudrait que chacun de ses membres bénéficie de cette énergie d’abondance. 

Argent, moi qui t’aime tant, où es-tu ?!! 

Je n’ai pas l’impression de fuir l’argent ou de le tenir à distance. Au contraire, je pense réussir de plus en plus à l’accueillir avec beaucoup de joie. Argent, si tu m’entends, ma porte t’est grande ouverte ! 😎  

Car malgré les difficultés financières rencontrées tout au long de ma vie, l’argent a toujours été présent de manière continue… mais en petite quantité – ce qui est mieux que rien, me direz-vous ! C’est-à-dire que j’ai très souvent eu de belles petites surprises, sous forme d’argent ou autres (parce qu’après tout, l’argent n’est qu’une manifestation de l’abondance parmi d’autres), de solutions financières à mes problèmes qui me sauvent la mise au dernier moment. J’éprouve toujours beaucoup de gratitude pour ces cadeaux de l’Univers,  même pour 2 centimes trouvés sur mon chemin ! Mais je n’arrive pas à aller plus loin. 

Bien que ce flot continu m’ait permis de survivre jusqu’à présent, le débit est faible, bien trop faible pour VIVRE sans ce stress quasi-quotidien de la gestion de mon mini-budget. C’est comme si le robinet était à peine ouvert et qu’un petit filet d’eau en sortait… au lieu de couler à plein flot. Ou, pour prendre un autre exemple, c’est comme si de gros cailloux empêchaient l’eau de couler abondamment dans ma rivière d’abondance… 

La question que je me pose à présent est : comment ouvrir le robinet à fond ? Comment retirer les cailloux de ma rivière d’abondance ? 

Dans les article suivants, nous continuerons les investigations sur le pourquoi du comment je n’arrive pas à m’ouvrir pleinement à l’abondance !  😎 J’ai déjà creusé quelques pistes que nous verrons prochainement 😉 

🎉

Et vous, aimez-vous l’argent ? Préférez-vous payer en liquide ou par carte bancaire ? L’abondance coule-t-elle à flot dans votre vie ?

J'aime l'argent !

🎉




🎉

Ce que l’argent dit de vous – Christian Junod

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

J'aime l'argent !

🎉

Sur le même thème :

 100 jours pour modifier mon rapport à l’argent ! 

Le choix des intentions

Je me suis achetée des vêtements et ça me plait ! 

 

🎉

J'aime l'argent !

🎉

 

 

 

 

About the Author

Semeuse de graines de bien-être !

  • Johelr dit :

    Bonsoir Philosophine !
    Philosophine, adepte du salaire de base ? 🙂 🙂 Je suis totalement d’accord l’argent n’est pas fait pas la spéculation, pour remplir des coffres, il doit circuler comme l’énergie circule, se transforme et nous permet de respirer et de bouger.
    Personnellement l’argent me met mal à l’aise et peut être me fait peur ???. Et pourtant, avec je pourrais vivre avec moi d’angoisses et aider ma maman ! Contrairement à toi, je préfère l’argent dématérialisé et la carte bleue ! J’adore le sans-contact qui est devenu ma monnaie ! Pourquoi ? il faudrait que je fasse une petite introspection ! Et ce qui est bizarre c’est que dans le cadre de mon travail, je suis amenée à gérer la caisse et là, en maniant les billets et les pièces, j’ai l’impression de jouer comme étant enfant, de jouer à la caissière ! Je joue et cette partie de mon travail ne me pèse pas trop du coup ! Je comprends aussi que les espèces permettent de plus réaliser ce que l’on dépense.. Je devrais essayer de faire comme toi car mon budget n’est pas très haut… Je suis dans une démarche minimaliste ce qui aide… Belle soirée Philosophine !

    e

    • Philosophine dit :

      Ah oui, étrange paradoxe ! Ca vaudrait peut-être le coup de faire l’expérience de payer en espèces et voir ce que tu ressens 😉
      J’ai pris l’habitude de retirer une bonne partie de mon argent du mois et de le redistribuer dans des enveloppes (alimentation, sorties/loisirs, santé…) et ça m’aide bien dans la gestion de mon mini-budget.

      J’ai déjà fait un travail sur l’argent parce qu’il y a quelques années encore je ne le voyais pas de la manière dont je le décris dans l’article. J’ai appris et j’apprends encore à l’apprivoiser, jour après jour !

      Et oui, je pense que ça vaudrait le coup de tester la mise en place d’un salaire de base. 😀

      Bonne soirée Johelr ! Merci d’être passée sur le blog 😀

      • Johelr dit :

        De rien (pour le merci…). Je vais tenter l’expérience des espèces quand je me sentirais prête ! Étant un peu (hum je minimise) étourdie, je risque de semer pas mal de pièces sur mon chemin … La CB que j’égare régulièrement est moins anonyme 🙂 . Après, si les pièces poussent et bien, c’est peut être un début pour le salaire de base 🙂 🙂

        • Philosophine dit :

          Ah oui… je comprends pourquoi tu préfères la CB ! Sii tu sèmes des pièces en chemin, ça fera certainement des heureux ! Hi hi hi 😀

  • >