Jour 100 ! L’heure du bilan #defides100jours

Hey ! L’heure du bilan a sonné ! Nous sommes officiellement arrivés au bout de ce défi des 100 jours pour libérer son rapport à l’argent et vive son abondance. À l’heure où j’écris ces lignes, je suis sous les tropiques à me faire dorer la pilule, sirotant une délicieuse coco fraîche. Je suis devenue millionnaire, j’ai acheté quelques villas avec piscine et j’ai fait 5 fois le tour du monde.  😎

Youhou Philo, redescend sur Terre !

Bien sûr, ce n’était pas le but de ce défi ! Même si je ne serais pas contre un peu plus de soleil, de confort de vie et d’aventures à travers le monde ! Et pour ce faire, j’attendais de ce défi de mettre en lumière mes blocages sur mon incapacité à vivre pleinement l’abondance.

 

Sur une échelle de 1 à 10, j’estime avoir démarré ce défi à 3. Dotée d’une énergie générale fort basse malgré l’enthousiasme qui m’habitait, la machine intérieure a eu du mal à se mettre en route. Comme beaucoup d’entre nous, j’ai souffert du manque de luminosité durant cet hiver pourri. Et pourtant, j’adooore cette saison mais je l’imagine toujours enneigée et ensoleillée comme ces paysages de montagne qu’on voit sur les cartes de Noël… Hélas, peu de neige et encore moins de soleil… de la pluie et de la grisaille durant des mois entiers. Je suis restée calfeutrée chez moi, bien au chaud dans ma chrysalide. Or, pour vivre pleinement ce défi, il aurait été nécessaire de chaque jour se mettre au défi en se confrontant au monde extérieur. Je sentais que ce n’était pas le moment pour moi… Alors il ne s’est pas passé grand chose au début de mon défi. Le démarrer au printemps aurait peut-être été un choix plus judicieux.

Petit à petit, la machine s’est dérouillée. Et des petites opportunités ont commencé à pointer le bout de leur nez, par-ci, par-là. L’univers m’a offert des cadeaux bien sympas tels que l’opportunité de faire une grande réserve de chocolats d’une marque Bio onéreuse avec un rabais de -90% ! Ou encore, de profiter d’une promotion pour me former aux Fleurs de Bach. 

S’il ne s’est pas passé grand chose de phénoménal à l’extérieur – quoique… trouver des chocolats de qualité à -90% relève d’un petit miracle – c’est surtout à l’intérieur que le travail a opéré. C’est ce qui compte si on souhaite que les choses bougent sur le long terme.

Les blocages et les croyances erronées 

J’ai évoqué à plusieurs reprises les croyances erronées, auxquelles j’ai longtemps adhéré, dans quelques articles : les possessions sont des boulets, mon expérience de vie n’est pas celle de mes parents,… Les prises de conscience sont une étapes importantes mais ne suffisent pas pour adopter un nouveau comportement. Cela demande un travail plus approfondi, un travail de libération et d’action jusqu’à intégrer et ancrer de nouvelles croyances et comportements au plus profond des cellules.

Mais le plus gros blocage en moi (et je le savais déjà avant de commencer le défi) se situe au niveau du mérite, de la confiance en moi et… du travail. Le monde du travail me terrorise est le titre d’un article que j’ai commencé à écrire durant le défi mais je n’ai pas réussi à aller jusqu’au bout tellement il est lourd. Alors je prends mon temps pour le rédiger et le publier.

En bref, il relate le fait que je considère qu’on ne peut pas gagner de l’argent à travers une activé sans être socialement adapté. Pour moi, la communication est au coeur du monde du travail et c’est justement ce qui me fait défaut. Hormis le fait que je suis certainement encore victime d’une croyance erronée, cette problématique est directement en lien avec ma quête sur le syndrome d’Asperger. C’est à travers cette quête que j’apprends petit à petit à mieux connaitre et j’espère à terme pouvoir prendre confiance en moi et trouver l’activité qui me convienne pleinement.

Réorganisation de mon budget alimentation & déloyauté

Jusqu’à présent je consacrais les 3/4 de mon petit budget mensuel dans l’alimentation, la santé et le bien-être qui font parties de mes intérêts spécifiques. Depuis 2013 où je me suis orientée vers une alimentation beaucoup plus riche en fruits et légumes, mon budget alimentation a explosé. Si j’arrivais à suivre au prix d’efforts et de sacrifices, c’est devenu impossible ces derniers mois.

Alors j’ai essayé de faire des compromis, avec nombre de difficultés et de frustrations. J’ai lutté, lutté, lutté pendant des mois, ne voulant pas laisser tomber tout ce que j’avais mis en place depuis plusieurs années. 

Et puis après un effondrement autistique, je suis restée un mois et demi sans faire de courses dans mon magasin bio habituel où j’allais deux à trois fois par semaine auparavant. Je ne pouvais plus y mettre les pieds, je ne pouvais plus acheter. J’étais bloquée. Petit à petit je me suis déshabituée de ce besoin vital de combler par l’alimentation le vide que je ressens dans ma vie. J’ai commencé à lâcher prise, à manger ce que j’avais, ce que je trouvais à prix correct, physiologique ou pas.

Le défi des 100 jours m’a aidé à prendre cette décision difficile (mais salutaire) que je repoussais. J’ai quitté la plupart des groupes, désabonné de mon compte Instagram les comptes avec de jolies assiettes fruitées irrésistiblement appétissantes, les conseils santé, et tout le reste pour m’éviter frustration et culpabilité. Ainsi, je ne suis plus détournée de l’essentiel et je peux travailler et avancer dans d’autres domaines. Mettre les 3/4 de mon budget dans l’alimentation m’a amenée à négliger d’autres besoins et m’a coupée de certaines activités que j’aimais faire et toutes aussi importantes pour mon bien-être.

En m’éloignant de ce mode de vie, je me sens déloyale à moi-même, déloyale à mes valeurs, déloyale à mon entourage mais je l’accepte et c’est dorénavant ok pour moi. Parce que tant que je n’accepte pas la situation telle qu’elle est, je lutterai, et ce n’est pas de cette manière que les choses changeront. Et puis, entre nous, il vaut mieux manger un plat de pâtes en conscience et dans le calme qu’une assiette de fruits dans le plus grand stress. 

J’ai aussi pris des mesures pour mieux gérer ma consommation journalière en eau, gaz, électricité mais je vous en parlerai dans un article pleinement consacré à ce thème. 

Bilan de ce premier défi « guidé » des 100 jours

J’ai dû réaliser plus d’une dizaine de défi des 100 jours mais c’est le premier que je fais de manière guidée. Et j’ai beaucoup aimé ! Alors évidemment, ce n’est pas un défi crée sur mesure, il y a des thèmes qui m’ont parlé et d’autres non, certains sur lesquels j’avais déjà bien travaillé et d’autres qui ne me concernaient pas du tout. Et bien évidemment, il y a des sujets qui demanderaient des jours voir des semaines d’approfondissement et c’est sûr ceux-ci que je compte bien continuer à travailler.

Le cahier et le groupe servent de fil conducteur et permettent de garder la motivation. Ce sont de très bons outils. Je regrette de ne pas avoir pu acheter le coaching en vidéo car je pense que ça aurait été un réel plus pour rester dans l’énergie du défi. Mais mes finances ne me le permettaient pas.

De ce fait, je vais reprendre le défi depuis zéro, revoir chacun des thèmes et prendre mon temps pour les aborder plus profondément. Je continuerai à publier des articles sur mes avancées car je pense que c’est un thème important dans lequel chacun peut s’y retrouver. Et puis, j’ai encore des choses à dire !

Pour finir sur une note positive, si je reprends mon échelle du début, je suis montée à 6 sur 10 à la fin de mon défi. C’est pas trop mal même s’il reste une belle marge de progression !  😉 

🎉

Mon prochain défi : J’aimerais d’ici quelques semaines démarrer le défi des 100 jours de l’alimentation consciente, pour mettre au clair mon rapport avec l’alimentation qui prend certainement trop de place dans ma vie.  

Et vous, quel prochain défi allez-vous mettre en place ?  😉 

L'heure du bilanDesigned by Freepik

🎉

Quel défi allez-vous vous lancer ? 

10 jours pour libérer son rapport à l’argent et vivre son abondance

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

L'heure du bilan

🎉

100 jours pour vivre une vie extraordinaire ! 

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

L'heure du bilan

🎉

100 jours pour vivre la magie au quotidien ! 

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

L'heure du bilan

🎉

100 jours pour une alimentation consciente ! 

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit)

L'heure du bilan

🎉

100 jours pour développer votre intuition ! 

(Cliquez sur l’image pour accéder au produit) 

L'heure du bilan

🎉

 

2 réponses à “Jour 100 ! L’heure du bilan #defides100jours”

  1. Vouillemin dit :

    J’aime beaucoup ton blog. Toujours très intéressant car tu avances et change, ça m’inspire beaucoup.
    Pour ce qui est du coaching vidéo, je crois que c’est bien que tu ne l’aie pas pris, même si c’est pour une raison budgétaire.
    Ça m’arrivait beaucoup aussi, jamais assez d’argent pour pouvoir payer ce qui m’aiderai à avancer. Je me disais que la vie était dure, qu’il fallait être riche pour pouvoir faire un travail sur soi ! Alors qu’en vérité, il faut souvent aller au plus simple. L’esprit est tenté de se tourner vers la faciliter, on préfère suivre des instructions que réfléchir. On préfère se laisser porter que d’agir par nous même. Mais réfléchir et agir nous apporte beaucoup plus 🙂

    • Philosophine dit :

      Oui c’est vrai, le manque d’argent nous amène à être plus créatif ! Je me débrouille la plupart du temps avec les moyens du bord et c’est pas plus mal 😉
      Merci pour tes encouragements 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow