Minimalisme en cuisine : premier tri & constat

By Philosophine | Ma maison écolo

Nous nous sommes attaquées au minimalisme en cuisine (je dis nous parce que ma maman a largement participé au tri de cet espace de vie commun). La cuisine est selon moi un lieu de vie qui se doit d’être sobre, pratique, facile d’entretien et où tous puissent s’y retrouver et s’y sentir bien. ​

Cela représente actuellement un gros challenge pour nous !

minimalisme en cuisine

More...

​Nous nous sommes délestées de notre mobilier encombrant dont la plupart de nos meubles de cuisine qui étaient vétustes, lourds et encombrants. Nous n’avons pas encore pu les remplacer par​ manque de moyen. Ce qui ne facilite pas le rangement et la préparation des repas. En attendant de trouver le meuble idéal, nous continuons à faire au mieux avec les moyens du bord, soit :

➙ 1 évier encastré dans un petit plan de travail. Le robinet a été posé trop bas par rapport à l’évier et donc très peu pratique pour faire la vaisselle. Mais il faudra s’en accommoder.

➙ 1 réfrigérateur/ congélateur

➙ un petit meuble en bois – qui m’a longtemps servi de table de chevet – pour y poser la plaque de gaz.

➙ Des planches posées sur des tréteaux pour y faire un plan de travail et deux étagères de rangement pour y ranger les casseroles, la vaisselle.

➙ Une grande étagère pour y stocker les produits alimentaires.

➙ Une petite table haute ronde style bistrot et trois tabourets.

​Ce dont nous nous sommes délestées

Tous les gros meubles, partis au fil du temps qui ont soit été vendus, donnés ou mis à la déchetterie pour les plus vétustes d’entre-eux.

Le four : nous mangeons principalement cru ou cuit à la vapeur. Le four servant de moins en moins est parti au grenier. En passant, nous n’avons jamais eu de micro-ondes qui est nocif pour la santé. Je vous renvoie à cet article : Pourquoi la Russie a interdit l’usage des fours à micro-ondes ?

Des couverts : à quoi ça sert de garder 20 exemplaires de chaque alors que nous ne sommes que deux ? Que nous n'envisageons pas d’inviter 20 personnes à manger en même temps dans notre 55 m2. Le surplus est donc parti chez une amie et j’ai gardé mes favoris. 

Et si cela ne tenait qu’à moi, je me contenterais d’un ou deux exemplaire de chaque étant donné que j’utilise toujours les mêmes.

Les doublons : casseroles, saladiers, plats… inutiles puisque tout est nettoyé à fait. Je précise que nous n’avons plus de lave-vaisselle, l’ayant vendu il y a quelques années déjà.

Les denrées périmées : peu nombreuses, elles ont généralement pas le temps d’être périmées ! Malgré que je fasse très attention au gaspillage, j’ai retrouvé quelques vieilleries dans ma boîte à pâtisserie : farine, poudre à lever, épices…

Tri des contenants tels que pots, bocaux : nous en avions de grands contenants datant de l’époque où nous mangions beaucoup de céréales, légumnieuses et oléagineux. Notre alimentation étant désormais constituée majoritairement de fruits et légumes, nous n’avons plus besoin de contenants aussi grands. Quelques petits pots de confiture feront l’affaire. 

​Ce dont nous devons remplacer ou investir :

​✔︎ un meuble / plan de travail adapté

✔︎ Une balance : celle que nous avons actuellement est écologique puisqu’elle ne nécessite aucune pile. Mais elle est très peu fiable et prend beaucoup de place. Une balance solaire devrait faire l’affaire.

✔︎ le déshydrateur : dans l’avenir j’aimerais remplacer mon déshydrateur Domoclip par un Sédona, bien plus cher mais de meilleure qualité.

✔︎ des torchons : les nôtres ont fait leur temps…

✔︎ une théière parce que faire le thé ou l’infusion dans la casserole, ce n’est pas très joli. De plus je souhaite privilégier le vrac plutôt que les petits sachets coûteux et producteur de déchets.

✔︎ des sacs jaunes à récupérer à la mairie pour le tri des déchets. Je viens d’arriver dans cette nouvelle ville et je ne me suis pas encore intéressée au mode de tri qui diffère de là où j’habitais avant. Précédemment nous avions des bennes pour y déposer le verre, le carton, le plastique et le métal.

✔︎ des pailles en inox qui remplaceront les pailles en plastique jetables pour boire mes smoothies.

J’ai commandé ce petit coffret : Pailles en acier inoxydable. Il en existe aussi en verre qui sont plus esthétiques mais aussi plus fragiles.

minimalisme en cuisine

Le plus gros de la cuisine étant fait, il me reste à peaufiner les détails. Car nous sommes encore loin du minimalisme idéal en cuisine ! Voir au fil du temps ce dont je ne me sers pas, ce dont j’ai besoin, ce que je peux remplacer par quelque chose de plus sain. Comme le papier aluminium par exemple, ou les contenants en plastique. Nous y reviendrons certainement plus tard !

Je vous retrouve pour le prochain article dédié à l’alimentation.


About the Author

>