#CoulissesDuBlog n°1 : Bilan 2016

Cette année je participe à l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog crée par Mia, du blog Trucs de Blogeuse. Chaque semaine, je publierai un article sur l’envers de mon blog. Sympa comme idée, non ? Ce premier article porte sur le bilan 2016, ce que nous allons voir juste après. Mais avant, voici l’article initial dans lequel vous pourrez découvrir le bilan de chaque participant : Bilan de l’année 2016. Et si vous-même avez un blog, je vous invite à y participer : L’événement interblogueurs.

 

J’ai ouvert ce blog en 2012 en parallèle de mon blog personnel L’antre de la fée parce que je souhaitais quelque chose de plus professionnel. J’ai mis longtemps à démarrer, ne sachant pas précisément ce que je voulais en faire, quels thèmes j’allais aborder tant mes centres d’intérêts étaient nombreux à l’époque. C’est en 2014 qu’il a commencé à prendre de l‘ampleur lorsque j’ai relaté mes expériences en matière d’hygiénisme – je pense notamment au jeûne à l’eau et cure de jus – ainsi que mon défi « Je simplifie ma vie avec le minimalisme ». L’année 2015 a été particulièrement riche en expériences suite à la colocation « Régénère » que nous avons formée, Nicolas et moi durant 8 mois. Enfin, l’année 2016 a été beaucoup plus calme… en apparence seulement.

Vous aurez peut-être remarqué que j’ai peu figuré sur le devant de la scène cette dernière année. En effet, je n’ai publié que 11 articles soit moins d’un article par mois. Deux principales raisons à cela :

1/ j’ai vécu une année d’introspection, beaucoup moins riche en expériences et donc peu de choses intéressantes à raconter (hormis l’expérience du jeûne alterné qui a rencontré pas mal de succès notamment sur les réseaux sociaux)

2/ je me suis concentrée sur les fondations de mon blog et de mon activité professionnelle, ce qui n’est pas ou peu perceptible pour vous chers lecteurs, mais qui m’ont demandée de nombreuses heures de travail.

  • Le référencement

Le référencement désigne l’ensemble des techniques permettant la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche. En bref, plus un site répond à des caractéristiques spécifiques, plus il a de chance d’être positionné dans les premières pages. J’ai beaucoup appris dans ce domaine où j’étais totalement novice. Ce qui m’a amené à revoir les fondations de mon blog mais également chacun de mes articles, de les améliorer afin de les rendre plus visibles.

  • Ré-installation de Google Adsense

J’avais installé le programme publicitaire Google Adsense au tout début, c’est à dire en 2012. Or, deux de mes fidèles amis de l’époque ont eu la gentille mais mauvaise idée de cliquer régulièrement sur mes pubs. La suite, vous l’aurez compris, je me suis faite virer du programme au bout d’un mois pour « clics abusifs » sans possibilité de retour en arrière. Quatre ans après, je suis allée plaider ma cause auprès de Google en leur disant que c’était pas de ma faute et trop injuste 😥 et mon compte a été réouvert en octobre 2016. Youpi ! 😀

J’ai longuement hésité avant de relancer ce concept parce que je ne me sens pas en accord sur le plan éthique avec ce genre de programme publicitaire. Mais pour diverses raisons personnelles, j’ai été amené à faire des concessions.

  • Auto-entreprenariat

Je me suis mise une première fois auto-entrepreneuse en 2013, sans savoir exactement ce qu’il m’attendait et redoutant les démarches administratives. En clair je ne comprenais rien à rien, sentant la crise d’angoisse arriver rien qu’à l’idée de devoir mettre les mains dans le cambouis. Je ne me suis jamais réellement lancée. Au bout d’un certain nombre de mois sans revenu, mon statut d’auto-entrepreneur a pris fin, le 31 décembre 2015 exactement. Prise de panique à l’idée de devoir m’inscrire chez Pôle Emploi, j’ai finalement été prise en main par une conseillère à l’emploi issue d’un autre organisme, à l’écoute de mes difficultés relationnelles et professionnelles.

S’en est suivi une re-création d’entreprise le 1er octobre 2016, cette fois-ci construite sur des bases plus solides. Entre temps j’ai noué des liens avec un ami auto-entrepreneur avec qui j’ai pu partager mes galères administratives sans crainte d’être prise pour une neuneu. 😛

📊

Pour mener à bien ces différents objectifs, j’ai eu recours à deux blogs qui m’ont particulièrement aidée tout au long de cette année :

  • Trucs de blogueuse : je suis tombée sur le blog de Mia en cherchant des informations sur le référencement. C’est dans son guide gratuit que j’ai quasiment tout appris sur le sujet.

 

  • Blog Buster : j’ai découvert le blog de Jean-Baptiste Viet suite à un article de Mia à propos du livre Gagner de l’argent avec un blog. Un guide pratique qui m’a permise d’y voir plus clair notamment en ce qui concerne les droits et devoirs du blogueur auto-entrepreneur en matière de démarches administratives.

 

📊

J’espère que ce premier article sur l’envers de mon blog vous a plu, on se retrouve d’ici quelques jours pour le second ! En attendant, n’hésitez pas à intervenir dans les commentaires, à poser vos questions ou laisser vos suggestions !

bilan 2016

📊

Quelques statistiques :

  • 73 articles publiés depuis la création du blog en 2012
  • 39 articles à l’état de brouillon… 🙄
  • 11 articles publiés en 2016
  • 224 954 pages vues en 2016
    (345 462 en 2015 – 229 988 en 2014 – 5 167 en 2013)
  • 134 459 visiteurs uniques en 2016
    (206 492 en 2015 – 127 538 en 2014 – 2 274 en 2013)

📊

Les articles les plus populaires en 2016 :

📊

 

Les sources des visites :

  • Le référencement naturel : 52,3 %
  • Les réseaux sociaux : 26,9 %
  • Lien direct : 15,4 %
  • Les sites référents : 5,4 %

📊

Les Pays qui me visitent le plus :

  • France (118 796)
  • Canada (14 460)
  • Belgique (7 203)
  • Suisse (6 018)
  • Réunion (2 036)

📊

Les réseaux sociaux :

  • Facebook : 1998 abonnés
  • Twitter : 48 abonnés
  • Instagram : 213 abonnés
  • Newsletters : 71 abonnés

📊

Monétisation :

Sont pris en compte uniquement les trois derniers mois (octobre, novembre, décembre) :

  • Google Adense : 77,18 euros
  • Partenaire Amazon : 48,06
  • Affiliation Keimling : 19,29

Total : 144,53 soit une moyenne de 58 euros par mois.

📊

 

9 réponses à “#CoulissesDuBlog n°1 : Bilan 2016”

  1. Visiteur masqué dit :

    Bonjour 🙂
    merci de nous faire découvrir ton autre blog l’antre de la fée, je m’y abonne !
    c’est toujours intéressant de découvrir « l’envers du décors » mais particulièrement sur ton blog, il y plane comme une bienfaisance, ou une tranquillité, j’ai plaisir à te lire 🙂
    tu dis que tu travailles en auto entrepreneuriat, tu peux nous dire dans quel activité ? c’est aussi quelque chose qui m’intéresserait mais j’ai du mal à me lancer :/
    je te souhaite bon courage en tous cas, les anges sont avec toi, et moi aussi 😀

    • Philosophine dit :

      Merci pour ton commentaire, visiteur masquée ! Et ravie que mon blog perso te plaise aussi 😉
      Je me suis mise en auto-entrepreneur pour mon activité de blogueuse pour le moment.
      Et comme il n’y a pas de terme spécifique pour cette activité, officiellement je suis « conseillère de vie ».

      Dans quelle activité voudrais-tu te lancer ?

      • Visiteur masqué dit :

        Oui 😉 merci aussi, tu m’as fais découvrir des musiques et des mantras intéressantes
        Conseillère de vie 🙂 sympa comme intitulé, c’est différent d’un coach ou c’est la même chose ?
        L’activité en faite j’en sais trop rien :/ j’ai des compétences en informatique, c’est d’ailleurs mon métier en ce moment. Mais le système capitaliste m’écœure de plus en plus. Je m’intéresse beaucoup à la naturopathie
        Je suis un peu perdu je dois continuer mes réflexions, ton blog m’inspire en tous cas

        • Philosophine dit :

          Hello !

          Conseillère ou coach de vie, c’est un peu la même chose en définitive ! Bon après, « blogueuse » n’étant pas un métier, il fallait bien mettre un nom sur mon activité.
          Comme toi, le système m’écoeure… c’est d’ailleurs pourquoi j’ai eu temps de mal à me lancer dans mon activité.
          Je te souhaite de trouver ta voie, ce qui n’est pas facile dans ce monde de fou ! 😉

          • Visiteur masqué dit :

            Coucou !
            oui c’est vrai que ça ramène au même métier au final..
            personnellement il m’écœure tellement que la notion même d’entreprise, de patron et de profit me laisse un goût amer. Après oui on dit il faut bien travailler.. mais à quel prix pour notre moral, notre santé, nos principes. Je pense que l’idéal serait de travailler pour subvenir DIRECTEMENT à nos besoins, plutôt que d’acquérir de l’argent et y subvenir indirectement par de la consommation souvent excessive
            Bon je m’écarte du sujet xD merci en tous cas

          • Philosophine dit :

            Comme je te comprends ! Le monde du travail m’a toujours effrayé. Etre mon propre patron, c’est ce que j’ai trouvé de moins pire… mais ça n’empêche pas d’être prise par le système… J’aimerai tant qu’un système de revenu de base se mette en place… travailler serait alors un choix pour un meilleur revenu et une meilleure qualité de vie et non pour tenter désespérément de subvenir à ses besoins… 😉

  2. Visiteur masqué dit :

    Oui être son propre patron permet d’éviter certaines choses mais il apporte en même du stress … des revenus non réguliers au début en tous cas … des soucis en plus j’imagine. Il faut bcp de courage pour se lancer
    Ah tu parles du revenu universel que Hamon veut mettre en place, bon déjà il faut avoir entre 18 et 25 ans ce qui n’est plus mon cas :/ je sais pas trop les conséquences économiques que ça peut avoir, baisse des salaires ? augmentation du niveau de vie ?
    en fait ça me fait penser à la citation « Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours » : plutôt que de donner de l’argent, on pourrait réapprendre à cultiver les terres, élever des bêtes, pour être le plus autonome possible.. Mais faut pas rêver l’État n’a pas du tout intérêt à mettre ça en place xD

    • Philosophine dit :

      A la base, le revenu universel est pour tous, quelque soit l’âge ou la profession et doit permettre de couvrir les besoins de base. Je crois qu’il doit aussi remplacer les aides sociales. C’est une organisation qui serait totalement différente et qui mérite qu’on y réfléchisse… Bien sûr, il y a aura toujours des avantages et des inconvénients et c’est pas non plus la panacée. Je suis d’accord avec toi, apporter les conditions afin d’être le plus autonome possible, ce serait ce qui a de plus sain pour l’humain mais bon… comme tu dis, faut pas rêver !

      De mon point de vue, je ne pense pas qu’un revenu universel pousserait les gens à ne plus travailler comme certains le craignent. Au contraire, il y aurait plus de plaisir et d’entrain à trouver une activité épanouissante pour améliorer sa qualité de vie et non pour survivre à tout prix. Cela garantira également un revenu à tous ceux qui font du bénévolat ou qui ne peuvent travailler pour diverses raisons…

      A méditer…

      • Visiteur masqué dit :

        Je comprends ton point de vue, trouver une activité épanouissante et qui nous permette de vivre convenablement, c’est vraiment l’idéal, le rêve de tous ..
        Le point qui me dérange, c’est la dépendance à l’État que ça engendre …
        D’autant que rien n’est vraiment gratuit, donc de quel façon il va falloir « payer » ce service ? Les fameux « droits et devoirs » que l’on doit tous à l’État peut nous couper de nos libertés
        Comme tu dis il y a des avantages et des inconvénients, j’ai tendance à me méfier des dérives que ça peut avoir, comme par exemple une obligation de participer à des travaux généraux (j’ai vu que ça existait en Angleterre pour des chômeurs longue durée).
        Malheureusement je pense l’idéal qu’on partage n’est pas compatible avec ceux qui prennent les grandes décisions, les intérêts ne sont pas les mêmes :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow