Retour sur mon absence du blog et des réseaux sociaux.

C’est avec plaisir que je vous retrouve après un long moment d’absence. Vous l’aurez remarqué – ou pas – j’ai été peu présente sur le blog et les réseaux sociaux ces quelques derniers mois. Je voulais revenir brièvement sur ce silence et évoquer par la même occasion l’évolution de ce blog.

 

Que s’est -il passé ces 12 derniers mois dans ma vie ?

Je me suis une fois de plus retrouvée au coeur d’une situation peu confortable provoquant un état de stress chronique qui a duré pas loin de 12 mois. Mes voisins de l’appartement du dessous, un homme d’une 50 aine d’année vivant avec une veille femme aigrie, ont comme moyen de communication les cris, les insultes et les colères. Tant que cela restait entre eux, c’était leur problème. Jusqu’au jour où celui-ci s’en est pris à nous moralement et physiquement pour quelque chose que nous n’avions pas fait. 

Une situation qui n’a fait qu’empirer au fil des mois en plus des disputes entre l’homme et la vieille femme qui devenaient de plus en plus violentes mettant en péril la sécurité de la maison. Je vous passe les détails mais comprenez que le dialogue avec ces gens était malheureusement impossible. 

Cette situation m’a fait petit à petit plonger dans un stress chronique engendré par la peur, l’impuissance et l’épuisement nerveux. Je ne vis pas dans un grand confort mais en temps normal, je fais avec. Or, dans un état d’épuisement, ce dont on se contente habituellement, tous ces petits détails qui pourrissent la vie mais qu’on arrive à passer au-dessus, on ne les supporte plus. On a plus que jamais besoin de confort, d’un cocon douillet dans lequel se réfugier. 

Qui dit épuisement, dit moins de vitalité, moins d’action, moins de travail, moins de rentrée d’argent, plus de difficultés financières, plus de problèmes de santé, plus de difficultés à manger sainement et de moins en moins d’énergie pour trouver le moyen de s’en sortir… c’est un véritable cercle vicieux dans lequel on ne voit plus d’issue.

Ce n’est que lorsque la situation s’est calmée et que le voisin a quitté les lieux que j’ai pu prendre de la hauteur et voir la situation telle qu’elle était réellement. Quand on est au coeur d’un problème, on a pas le détachement nécessaire pour trouver les bonnes solutions. La solution du déménagement avait bien sûr était envisagée mais c’est quelque chose qui requiert beaucoup d’énergie et un certain investissement financier auquel il nous était difficile de faire face à ce moment-là. Et puis, avec un taux vibratoire bas, on attire rarement de bonnes opportunités. Le tout était donc de remonter ses énergies pour être en état de prendre les bonnes décisions. 

J’ai remonté la pente grâce à la randonnée

Je me suis éloignée des réseaux sociaux, des groupes, des sites, des forums pour me recentrer et conserver mon énergie ainsi que pour ne pas subir de frustration supplémentaire. Car tout, absolument tout me ramenait à mon sentiment d’impuissance et engendrait une énorme frustration.

Ce qui m’a sauvée, ce sont les choses les plus simples : le contact avec la nature, la lecture, l’art (photos, expositions) et la perspective d’un déménagement et surtout la randonnée !  Des activités qui ne coûtent rien et qui permettent de s’évader et remonter son état vibratoire. Recharger les batteries ne se fait pas du jour au lendemain lorsqu’on a été confronté à un stress continu. Il va falloir du temps, un changement de lieu de vie me fera le plus grand bien.

Le voisin violent est parti en début d’été. Le calme est revenu… ou presque, la vieille dame est infernale. Nous recevons chaque jour notre lot d’insultes et de propos culpabilisants de jour comme de nuit sous peine de ne pas lui tenir compagnie 24h/24. Heureusement, nous déménageons dans 3 semaines. 

Modifier ses croyances 

Loin de moi l’idée de me laisser aller à l’état de victime, au contraire, je me suis posée la question suivante : pourquoi j’ai attiré/créé cette situation dans ma vie ?

J’ai tenté de remonter au coeur du problème simplement en me posant une série de questions que j’ai travaillées à l’aide de l’EFT (je vous conseille vivement cette méthode simple et extraordinaire, d’ailleurs il faut absolument que j’écrive un article sur le sujet !). Ce qui permet de travailler en douceur tout en évacuant les émotions qui y sont liées. Par exemple, la colère du voisin m’a renvoyée à ma propre colère et à mon sentiment de frustration. Petit à petit, j’ai mis le doigt sur des croyances erronées, implantées depuis l’enfance. Ce sont ces mêmes croyances erronées qui m’ont fait vivre d’autres scénarios dramatiques par le passé. Tant que le problème de fond ne sera pas résolu, je serais confrontée à des situations similaires. Seuls les décors et les protagonistes changeront. Les non-avertis y verraient de la malchance, moi j’y vois une opportunité pour évoluer. 

Désormais, il ne reste plus qu’à me brancher sur un programme de croyances plus adaptées pour ne plus avoir à revivre ce genre de scénario. Le téléchargement est en cours 😇

L’évolution du blog 

Ces derniers mois, je n’ai rien eu à vous proposer, aucune expérience nouvelle, pas de jeûne, pas de recettes… ce n’est pourtant pas les idées qui manquent. C’est particulièrement frustrant pour une créative comme moi de ne rien pouvoir faire, d’être bloquée par la peur, le stress en continu, l’épuisement nerveux et le manque de moyens financiers qui ralentit les moindres envies et projets.

Maintenant que la situation est en voie de s’améliorer, j’espère pouvoir vous proposer à nouveau du contenu dans les semaines à venir :

  • Proposer de nouvelles recettes (quand je serai dans ma nouvelle cuisine) 😇🍉
  • Entreprendre et partager de nouveaux défis
  • Etre plus proche de vous sur le blog et sur les réseaux sociaux
  • Organiser des concours
  • Reprendre les article sur le minimalisme et le bien-être chez soi
  • Proposer plus d’exercices de développement personnel (je sais que vous adorez cela !)
  • Présenter l’aide par mail (j’étayerai les sujets sur lesquels je suis disposée à échanger)
  • Ouvrir une nouvelle catégorie sur les troubles autistiques au féminin et sur le déroulement des démarches à entreprendre en vue d’obtenir un diagnostic.

Ce dernier point accapare une grande part de mon esprit depuis que j’ai entrepris les démarches auprès d’un CRA qui requiert beaucoup de patience (plus d’un an d’attente avant d’obtenir un premier rendez-vous, parfois 2 ou 3 selon les CRA). En un an, on a le temps de s’interroger, de se documenter, de douter, de se remettre en question… je crève d’envie d’en parler mais j’ai tout autant peur du jugement, des critiques (je sais que ça fait partie du truc quand on s’expose sur la toile) et je ne sais pas si je suis prête à y faire face. Et pourtant, je suis certaine qu’en parler en vaut la peine, alors je vais prendre mon courage à deux mains et m’y mettre.

🌸

Cette année, j’ai beaucoup douté de l’avenir de mon blog, de ma profession, de moi-même, de mes capacités, de l’intérêt de mon blog… mais à chaque moment d’incertitude, je reçois comme par hasard, de beaux témoignages ou des messages d’encouragement qui me redonnent un regain d’énergie et un peu plus confiance en moi. Alors merci. ❤️

retour sur mon absence

Alpage de la Blaitière.

🌸

Quelques clichés de lieux ressourçants…

🌸

🌸




 

🌸

🌸

 

9 réponses à “Retour sur mon absence du blog et des réseaux sociaux.”

  1. Cartouche dit :

    Hello
    Je te souhaite beaucoup de courage pour remonter cette pente et enclencher un cercle vertueux et au vue de tes articles je n’en doute pas une seconde que tu arriveras rapidement. Je trouve intéressant ton idée d’avoir attiré ou créé cela.
    En fait ça me fait penser aux symptômes d’une maladie que l’on peut voir comme une guérison et non comme un problème. Je te souhaite d’en tirer un enseignement et d’en sortir encore plus forte !

    • Philosophine dit :

      Voilà, je pars du principe qu’on attire ce qu’on vibre (loi de l’attraction), j’ai ma part de responsabilité dans ce que je crée (voir aussi l’enseignement d’Ho’oponopono) 😀
      Oui, je vais remonter, je remonte déjà d’ailleurs ! Merci pour tes encouragements 😉

  2. Bon retour sur la blogosphère alors ! L’EFT est magique ! Une amie thérapeute m’en a parlé et c’est un outil fantastique !
    https://la-parenthese-psy.com/

    • Philosophine dit :

      Merci ! 😀 Oui, j’aime beaucoup l’EFT, ça m’a énormément aidée ces dernières années ! Et puis c’est simple et accessible à tous !

  3. Bonsoir Philosophine
    Et oui, je suis d’accord avec vous: la randonnée est d’un grand secours pour récupérer de l’énergie et plus particulièrement en forêt avec les chênes et les hêtres (je fait le plein dans les forêts du Pilat à deux pas de Lyon).
    Difficile en effet d’être confronté en continu à l’agressivité d’autrui, c’est déstabilisant, culpabilisant et très énergivore ! Ce temps certes difficiles vous étaient certainement nécessaires pour évoluer ! Bon retour à l’action et à la sérénité et gageons que votre nouveau lieu de vie vous y aidera !

    • Philosophine dit :

      Bonjour Joëlle,

      Merci pour votre commentaire. Je suis impatiente de déménager (à la fin du mois) et retrouver un peu de sérénité. Le prochain appartement sera un peu plus douillet et le voisinage plus calme, ouf !

      Ah les forêts du Pilat ! Je me souviens avoir fait une randonnée autour de Sainte-Croix-en-Jarez lors de mes quelques moins passés à Lyon. Très joli et dépaysant !

  4. Alain dit :

    Coucou!
    Je passe justement sur ton blog « par hasard » et tombe sur cet article. Voilà qui ne doit pas être facile à vivre en effet. Je vis moi aussi en appartement avec des voisins à côté et en haut. Heureusement, jusqu’ici ça se passe plutôt bien. Le soucis c’est que le parking se trouve juste devant la chambre, ce qui pertube assez bien les nuits, sans compter les wifi voisins, etc mais la situation pourrait être bien pire.

    Depuis quelque jour, je vis aussi un stress constant mais pour autre chose

    Je songe à déménager aussi afin de retrouver plus de tranquillité et de nature. Cela dis, mon job est à risque pour les prochains mois, ce qui met tout suspend. D’un côté, je n’aime pas mon travail et j’ai envie de changement et d’un autre côté, l’incertitude et l’inconnu m’effraie. J’ai du mal à me défaire d’un stress continu dans le bas du ventre. Je n’ai plus envie de manger, plus envie de rien: baisse du taux vibratoire. J’en ai conscience et j’essaie de prendre le temps pour moi via la marche dans la nature aussi ou la lecture. L’application du reiki m’aide bien également. J’ai rarement été dans cette situation autant de jour.

    L’EFT, je ne connais pas, je vais m’y pencher. J’hésite à tester la kinésithérapie par exemple afin de travailler un peu sur les blocages du passé qui m’atteignent encore aujourd’hui, aussi pour m’aider à faire quelque chose avec ma passion.

    Enfin, courage pour la suite, et longue vie à ce blog! 🙂

    • Alain dit :

      (Autant pour moi, l’EFT est une pratique tirée de la kinésiologie justement. Je pense que cela pourra me faire du bien!)

    • Philosophine dit :

      Salut Alain !

      De retour après déménagement. Je suis toujours dans un appartement en pleine ville mais avec un peu plus de confort et des voisins au dessus et en dessous mais ceux-là sont sympas ! Ouf 😛 C’est une décision qui n’a pas été facile vue l’état de fatigue et les faibles moyens financiers mais ça valait le coup de prendre ce risque. Certes, je suis épuisée par ce déménagement qu’on a fait à deux, ma mère et moi… mais je sens que mon taux vibratoire remonte petit à petit. Ill suffit de pas grand pour que tout bascule d’un côté… comme de l’autre… 😉 Comme toi, je n’avais plus envie de rien, taux vibratoire au ras des pâquerettes, je ne voyais plus que le négatif au point de me focaliser que sur les catastrophes naturelles, attentats, disparitions et autres informations négatives… enfermée derrière mon ordi toute la journée. Depuis une semaine, je retrouve espoir, des envies, du confort (plus de chaleur dans mon nouvel appartement), j’ai encore des doutes, des peurs mais je les gère autrement, simplement parce que je commence à revoir les choses différemment.

      Je sens que tu arrives également au bout de quelque chose… Je pense que tout va se mettre en place petit à petit pour que tu prennes un nouveau chemin. Le truc c’est d’être suffisamment ouvert aux signes et donc de remonter son taux vibratoire et être dans la confiance… oui je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire 😛 Mais je suis sûre que tu peux y arriver ! D’ailleurs, tu as déjà eu des signes il me semble 😉

      Si tu as l’occasion de te pencher un peu plus sur l’EFT… c’est vraiment une technique simple et accessible même sans praticien et qui fonctionne. D’ailleurs je devrais sérieusement m’y remettre pour travailler sur certains blocages moi aussi… :p

      Au plaisir de te lire ici ou ailleurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflake snowflakeWordpress snowstorm powered by nksnow